Adrien Chicot revient en quintet avec « Sound of Eymet »

Adrien Chicot revient en quintet avec « Sound of Eymet »

Hard bop sensible et poétique

Pour son cinquième album, « Sound of Eymet », le pianiste Adrien Chicot est de retour en quintet. Avec Julien Alour à la trompette, Ricardo Izquierdo au saxophone, Sylvain Romano à la contrebasse et Antoine Paganotti à la batterie déjà présents à ses côtés sur « Babyland », il présente un répertoire de titres inédits. A la fois énergique et tranquille, l’opus propose un hard bop sensible et inventif qui ne manque pas de poésie.

Après le fougueux « City Walk » (2018) et l’enchanteur « Babyland » (2021), le pianiste Adrien Chicot est de retour avec « Sound of Eymet » (Finger Snap Productions/L’Autre Distribution). Sorti le 03 mars 2023, l’album navigue entre tension et tranquillité. Il propose une musique sophistiquée dont la pluralité des climats surprend et enchante à la fois.

Phrases mélodiques et improvisations inventives des solistes se succèdent sur une assise rythmique solide. Un vrai son du groupe émerge de cet album qui témoigne de la cohésion du quintet.

« Sound of Eymet »… empreint d’une musicalité sans faille, l’album rayonne d’énergie et de fougue et calme le jeu avec des douceurs poétiques.

« Sound of Eymet »

Adrien Chicot revient en quintet avec "Sound of Eymet"Enregistré à l’Espace culture d’Eymet en septembre 2022 par Christophe Dal Sasso qui a aussi assuré le mixage et la masterisation, l’album « Sound of Eymet » réunit autour du pianiste et compositeur Adrien Chicot, le trompettiste Julien Alour, le saxophoniste ténor Ricardo Izquierdo, le contrebassiste Sylvain Romano et le batteur Antoine Paganotti.

Entre une paire de souffleurs inspirés et un duo rythmique sans faille, le leader développe le large éventail de ses nuances expressives.

Le quintet présente neuf compositions inédites du leader.

Avec élégance, la musique groove. Elle s’adoucit puis s’assombrit avant de rebondir avec frénésie. Elle se libère comme en apesanteur pour voguer vers quelques détours passionnés. Un véritable concentré d’émotions.

Au fil des titres

Dans le plus pur style hard bop, l’album ouvre avec le flamboyant Chic o’clock. Le thème est exposé par les souffleurs. Le ténor improvise ensuite avec une fougue maîtrisée puis la trompette s’exprime avec frénésie, soutenue par le jeu tout en rondeur de la contrebasse. Tout en façonnant les accords avec subtilité, le piano accompagne puis part dans une improvisation lumineuse et ciselée.

Superbement arrangée, Room two est joué sur un tempo plus nuancé. Les solistes ne manquent pas d’ardeur sur leurs chorus qu’ils déroulent avec élégance. Empreinte d ‘une douce profondeur, If white keys were black révèle la délicate osmose qui règne entre les musiciens. Le piano harmonise avec délicatesse puis la trompette libère son propos et avec une relative frénésie, le groupe suspend la rêverie.

Singulier climat que celui de Rainy Day. Le titre semble flotter sur un océan de délicatesse. Il se dégage une atmosphère fusionnelle entre les musiciens qui s’expriment avec une délicatesse inouïe… osmose quasi absolue.

A partir d’un motif de contrebasse itératif et un climat de relative accalmie, l’ambiance de Searching the sound s’enfièvre. Les souffleurs se distinguent par un jeu très libre et endiablé. La contrebasse s’octroie un chorus qui bouscule la cochlée. Avec réussite, le titre conjugue les contraires.

Changement de décor avec le climat bucolique de Boubou’s bubble. La musique respire. Au-dessus des arpèges du piano, les souffleurs phrasent avec romantisme. Musique en suspension…

Au détour de la septième plage, le climat se teinte de nuances funky aux accents latino. Après l’exposition du thème qui oscille entre jazz moderne et modal, le ténor développe un jeu d’une fluidité saisissante. Son chorus virtuose étonne par sa qualité mélodique. Le solo de batterie évolue entre polyrythmie et mélodie percussive.

Une sombre mélancolie imprègne Die with the secret of the hidden treasure qui évoque une procession musicale recueillie. Après ce très court morceau, le disque se termine avec Funk for Slem. Un blues funk où le clavier dialogue avec la trompette… ça groove en diable.

Pour écouter la musique de « Sound of Eymet » présentée live par Adrien Chicot et ses comparses, rendez-vous le 01 juin 2023 à 20h30 au Studio de l’Ermitage à Paris.

Kavita Shah publie « Cape Verdean Blues »

Kavita Shah publie « Cape Verdean Blues »

Après sept années d’immersion sur l’île de São Vicente, au Cap-Vert, en Afrique de l’Ouest, la chanteuse et compositrice Kavita Shah publie « Cape Verdean Blues » sur le nouveau label de musique du monde Folkalist Records.

lire plus
Promenade dans « Le Jardin des Rêves » du quintet Oni Giri

Promenade dans « Le Jardin des Rêves » du quintet Oni Giri

Avec 3Le Jardin des Rêves3, deuxième album du quintet Oni Giri, le pianiste Rémi Denis signe un répertoire inspiré et exigeant. Il invite à le suivre dans son monde singulier où l’excellence musicale rencontre l’exigence poétique. Un jazz contemporain où subtilité et énergie cheminent en bonne entente, un univers musical où mélodie rime avec poésie.

lire plus
Yoann Loustalot présente « Oiseau Rare »

Yoann Loustalot présente « Oiseau Rare »

Trompettiste mélodiste à la sonorité unique, Yoann Loustalot présente « Oiseau Rare », un projet musical très personnel avec piano et cordes. Au fil des plages règne une atmosphère sonore riche, sensible et intime qui émerveille l’oreille. Un album unique, sensible et riche en sensations. A découvrir et à savourer sans retenue.

lire plus
Mars 2023… Coups de cœur !

Mars 2023… Coups de cœur !

Omer Klein, Pédron-Rubalcaba, Herbin-Gardel, Papanosh

« Mars 2023… Coups de cœur ! » présente quatre nouveaux projets d’artistes et de groupes qui ne cessent de se renouveler, Omer Klein, Pierrick Pédron et Gonzalo Rubalcaba, Baptiste Herbin et Nicolas Gardel, Papanosh. De quoi se régaler… bien au-delà de mars 2023 !

Riche en sorties discographiques, le mois de mars 2023 permet de découvrir des musiques toutes plus attractives les unes que les autres. Parmi les nouveautés, il est impossible de passer sous silence … « Life & Fire » du pianiste Omer Klein, « Pédron Rubalcaba » de Pierrick Pédron et Gonzalo Rubalcaba, « Symmetric » de Baptiste Herbin et Nicolas Gardel et « A Very Big Lunch » de Papanosh.

Omer Klein

Après l’élégant « Radio Mediteran » (2019) et le vibrant « Personal Belongings » (2021), Omer Klein revient avec le bassiste Haggai Cohen-Milo et le batteur Amir Bresler sur le magique « Life & Fire » (Warner) sorti le 03 mars 2023. Ce quatrième album du trio marque le dixième anniversaire du groupe.

Le titre du CD reflète tout à fait le propos musical qui célèbre le feu de la vie. Un album explosif, plein d’énergie et d’entrain !

« Life & Fire »… une approche musicale souple et dansante qui raconte des histoires comme des promenades dans un monde qui confine au rêve sur les ballades.

visuel de l'album Life & Fire de Omer Klein Trio, Mars 2023... Coups de cœur !La rythmique tonique accompagne avec finesse le toucher raffiné du pianiste autour des neuf compositions de l’album. Le jeu très fluide du pianiste explore autant la mélancolie que le swing.

L’oreille vibre à l’écoute des neuf plages de « Life & Fire »… le très contrôlé The Ravens, le tonique et effréné 3/4 Mantra, le rythmique Song N°2 aux accents monkiens, le mélancolique et plus folklorique Tzuri aux accents klezmer dédié au grand-père du leader, le mélodique Spilt Milk, le sérieux mais très libéré Malchut, le joyeux et frénétique Niggun, l’excellent One Step at a Time à la fois mélancolique et festif et le sautillant Cantando aux délicats accents brésiliens qui accroche par sa dynamique en 5/8 toute en retenue.

Pour écouter Omer Klein et son projet « Life & Fire », rendez-vous les 26 et 27 mai 2023 à 19h30 & 22h au Duc des Lombards à Paris. ICI pour accéder à l’ensemble des dates de la tournée du trio.

Pierrick Pédron & Gonzalo Rubalcaba

Le virtuose et poétique « Pédron Rubalcaba » résulte de la rencontre entre le saxophoniste Pierrick Pédron et le pianiste Gonzalo Rubalcaba dont on ne compte plus les collaborations avec les plus grands noms du jazz. A l’écoute des huit pistes de « Pédron Rubalcaba » (Gazebo/L’Autre Distribution) sorti le 03 mars 2023, on demeure saisi par l’entente symbiotique qui unit les deux musiciens.

Intitulé simplement « Pédron Rubalcaba », l’album raconte l’histoire de la rencontre entre ces deux surdoués qui ne s’étaient jamais côtoyés avant cet enregistrement.

« Pédron Rubalcaba »… le souffle de l’alto enrobe les notes du piano. Sans rythmique, les lignes du saxophone se mêlent avec les harmonies complexes du piano.

Les huit titres du répertoire sont tous arrangés par Laurent Courthaliac. Au fil de grands standards du XXème siècle, de Sydney Bechet à Carla Bley, en passant par Jackie McLean, Jerome Kern, Georges Russels, Henri Mancini et Billy Strayhorn, les deux musiciens échangent et se répondent, s’interrogent et se surprennent, s’amusent et se défient.visuel de l'album Pédron Rubalcaba, Mars 2023... Coups de cœur !

Le virtuose Pierrick Pédron se montre tour à tour décontracté et énergique, élégant et et poétique. Véritable légende, le surdoué du clavier Gonzalo Rubalcaba est à la fois inspiré par la tradition afro-cubaine et occidentale.

Pur bonheur d’écoute de bout en bout, « Pédron Rubalcaba » ouvre avec une version déstructurée du standard The Song Is You dont le climat est empreint de romantisme et de tendresse. Il se termine avec le mystérieux Pretty Girl nimbé de poésie et porteur d’espérance. Entre les deux titres, se succèdent le très bop Ezz-Thetic, le très apaisé et apaisant Lawn, le tranquille et plein de bonne humeur Si tu vois ma mère, le lumineux et plein d’espoir Dreamsville, l’énergique Five Will Get You Ten aux accents parkeriens et le raffiné The Folks Who Live On The Hill au transparences impressionnistes.

Baptiste Herbin & Nicolas Gardel

Sorti le 03 mars 2023, « Symmetric » (Matrisse Production/L’Autre Distribution) résulte de la rencontre entre le saxophoniste Baptiste Herbin et le trompettiste Nicolas Gardel. Compositeurs et improvisateurs, ces deux instrumentistes virtuoses ont fusionné en une parfaite symétrie leurs univers musicaux, le jazz de Baptiste Herbin et la musique actuelle de Nicolas Gardel.

Une splendide harmonie règne entre les deux musiciens et le duo rythmique de haut vol qui les entoure, Laurent Coulondre aux claviers et Yoann Serra à la batterie.

« Symmetric »… entre tradition et modernité, entre jazz et musique actuelle, un album lyrique, tonique et vivifiant qui réunit en une vision commune, les perspectives musicales des deux leaders.

Écrit à quatre mains et enregistré en août 2022 au studio Limusic, l’album met en évidence la maîtrise instrumentale du quartet.visuel de l'album Symmetric de Baptiste Herbin et Nicolas Gardel, Mars 2023... Coups de cœur !

Les dix titres du répertoire de « Symmetric » évoluent entre plusieurs styles musicaux et l’ensemble de l’album évoque avec force les ambiances jazz fusion que Joe Zawinul insufflait à ses musiques à l’époque de Weather Report. Clin d’œil affirmé au jazz au long du très cadencé The Stroke et du tendre Henriette qui s’inspire d’une des femmes fortes de la famille de Baptiste Herbin, référence au funk avec 10-07 qui évoque de manière festive la perte du permis de conduire du trompettiste, échos de reggae au fil de YoYo, ambiance de soul bluesy de Le Zappy, climat plus recueilli de Heart Breaker et de Endless Memories of you. L’album se termine avec le gaillard et déstructuré Arcos qui évoque Arcos de la frontera, village d’origine de la mère de Nicolas Gardel et terreau de ses influences andalouses. Un éclectisme stylistique audacieux et fort réussi… à écouter en boucle sans se lasser !

Pour écouter le projet « Symmetric » de Baptiste Herbin & Nicolas Gardel Quartet, plusieurs rendez-vous se profilent : le 25 mai 2023 à 20h30 au Studio de l’Hermitage à Paris, le 03 juin 2023 dans le cadre de « Jazz 360 » à Cénac (33), le 08 juillet 2023 à Capbreton (40), le 05 août 2023 à « Jazz dans les Vignes » à Cairanne (84) et le 17 août 2023 au Festival Jazz de Malguenac (56).

Papanosh

Sorti le 03 mars 2023, « A Very Big Lunch » (Labels Vibrants-Enja Records/L’Autre Distribution) est le 5ème album de Papanosh. Composé de Sébastien Palis aux piano, balafon et wurlitzer, Raphaël Quenehen aux saxophones alto et baryton, Quentin Ghomari à la trompette et au flugelhorn, Thibault Cellier à la contrebasse et Jérémie Piazza à la batterie, le quintet normand part à la rencontre du légendaire romancier, poète, novelliste, essayiste et scénariste américain Jim Harrison (1937-2016) .

Avec grand talent, le groupe évoque en musique le monde du « cyclope », ce fervent défenseur de la nature. Les aquarelles de Lison De Ridder illustrent la pochette. Ses peintures évoquent avec délicatesse les paysages chers à l’auteur américain.

« A Very Big Lunch »… raconte des histoires au fil d’une partition exaltante. Papanosh s’aventure sur les terres de Jim Harrison auquel il rend hommage de belle manière.

Enregistré au Studio Besco par Matthieu Guettier en Septembre 2022, l’album a été mixé et masterisé par Philippe Teissier Du Cros.

Toutes les compositions de l’album « A Very Big Lunch » sont créditées à Sébastien Pallis. Elles ont été inspirées à son auteur par les personnages et les nouvelles de Jim Harrison ce dont témoignent d’ailleurs les titres…Visuel de l'album A Very Big Lunch de Papanosh, Mars 2023... Coups de cœur !

Nord Michigan évoque le Michigan, cet état où l’écrivain aimait à vivre, Faux Soleil fait écho au roman « Faux Soleil Sundog » (1984), Dalva au roman « Dalva » (1988), Un Bon Jour pour Mourir àau roman « A Good Day to Die » (1973), Chien Brun au recueil de nouvelles « Brown Dog » (2013), Westward Ho (1999) à son dernier recueil de nouvelles au titre éponyme, Grand Maître au son roman « The Great Leader : a faux mystery » (2011), Wolf résonne comme un clin d’oeil au roman « Wolf, a False Memoir » (1971) et au scénario écrit par Jim Harrison pour le film de Mike Nichols, « Wolf » (1994).

Entre fracas, agitation, passion et puissance, avec souplesse, douceur, lyrisme et mélancolie, « A Very Big Lunch » captive et groove de bout en bout. L’oreille frémit intensément. Elle se laisse porter par les mélodies et les improvisations débridées, s’immerge dans des atmosphères aux dynamiques changeantes qui empruntent à la folk et au jazz… free certes mais pas que. A écouter sans modération… en (re)lisant les ouvrages de Jim Harrison !

Kavita Shah publie « Cape Verdean Blues »

Kavita Shah publie « Cape Verdean Blues »

Après sept années d’immersion sur l’île de São Vicente, au Cap-Vert, en Afrique de l’Ouest, la chanteuse et compositrice Kavita Shah publie « Cape Verdean Blues » sur le nouveau label de musique du monde Folkalist Records.

lire plus
Promenade dans « Le Jardin des Rêves » du quintet Oni Giri

Promenade dans « Le Jardin des Rêves » du quintet Oni Giri

Avec 3Le Jardin des Rêves3, deuxième album du quintet Oni Giri, le pianiste Rémi Denis signe un répertoire inspiré et exigeant. Il invite à le suivre dans son monde singulier où l’excellence musicale rencontre l’exigence poétique. Un jazz contemporain où subtilité et énergie cheminent en bonne entente, un univers musical où mélodie rime avec poésie.

lire plus
Yoann Loustalot présente « Oiseau Rare »

Yoann Loustalot présente « Oiseau Rare »

Trompettiste mélodiste à la sonorité unique, Yoann Loustalot présente « Oiseau Rare », un projet musical très personnel avec piano et cordes. Au fil des plages règne une atmosphère sonore riche, sensible et intime qui émerveille l’oreille. Un album unique, sensible et riche en sensations. A découvrir et à savourer sans retenue.

lire plus
« Michel Legrand Stories » de Nicolas Folmer

« Michel Legrand Stories » de Nicolas Folmer

Un album élégant aux arrangements raffinés

« Michel Legrand Stories » constitue le deuxième projet de Nicolas Folmer sur la musique de Michel Legrand. A travers cet opus, le trompettiste, chanteur et arrangeur Nicolas Folmer rend hommage à l’univers musical de Michel Legrand disparu en 2019. Un album élégant aux arrangements raffinés.

visuel de l'album "Michel Legrand Stories" de Nicolas FolmerAprès leur rencontre en 2008, Nicolas Folmer et Michel Legrand ont partagé de nombreux concerts. Michel Legrand a alors donné carte blanche à Nicolas Folmer pour l’enregistrement d’un album. Ainsi, en 2008, ils enregistrent ensemble le 3ème album du trompettiste, « Nicolas Folmer Plays Michel Legrand » (Cristal Records) sur lequel Michel Legrand intervient au piano et au chant sur deux titres.

En 2023, pour son dix-septième album, « Michel Legrand STORIES » (Cristal Records), Nicolas Folmer prend du recul et plonge de nouveau dans l’univers artistique de Michel Legrand (1932-2019).

« Michel Legrand Stories »… une passerelle groovy tendue entre les univers musicaux de Michel Legrand et Nicolas Folmer. Avec un talent indéniable Nicolas Folmer fait swinguer les superbes mélodies de Michel Legrand.

« Michel Legrand Stories »

Nicolas-Folmer, "Michel Legrand Stories" de Nicolas Folmer

Nicolas-Folmer©MarcRibes

Sur cet album enregistré par Michel Casabianca au Studio Besco à Tilly (78) et masterisé par Emil Spanyi, Nicolas Folmer porte à la fois la casquette d’arrangeur, d’orchestrateur et de trompettiste et pour la première fois celle de chanteur.

Nicolas Folmer est entouré de 24 musicien.ne.s :

  • un orchestre à cordes avec réunit Line Kruse, Emma Lee, Jean-Lou Descamps, Caroline Bugala, Emelyne Chirol, Raphaël Maillet (violon), Marion Leray et Flore Lacreuse (alto), Isabelle Sajot et Florence Hennequin (violoncelle),
  • un big band de musicien.n.e.s issus du monde du jazz avec deux batteurs, André Ceccarelli et Stéphane Huchard, deux bassistes, Philippe Bussonnet et Jérémy Bruyère, le guitariste Olivier Louvel, trois pianistes, Emil Spanyi, Vincent Bidal et Laurent Coulondre, le saxophoniste ténor, flutiste et clarinettiste Stéphane Guillaume, l’altiste et flutiste Lucas Saint-Cricq, le tromboniste Robinson Khoury et les percussionnistes Michel Casabianca et Andréa Caparros.

Au fil des pistes

« Michel Legrand Stories », huit chansons et deux titres instrumentaux, neuf compositions de Michel Legrand et une de Nicolas Folmer.

Composée par Nicolas Folmer, Michel Legrand et moi, ouvre l’album et déborde de musicalité. Accompagné du big band jazz et de l’orchestre à cordes aux arrangements ciselés, la trompette de Nicolas Folmer s’affirme avec une grande maitrise et s’autorise des fulgurances sans excès de virtuosité gratuite. Il impressionne par la pureté de sa sonorité et la facilité de son jeu où alternent lignes courbes et longues phrases lyriques un rien mélancoliques.


How do you keep the Music Playing ? permet de découvrir le chanteur Nicolas Folmer. Sur un tempo funky, sa voix chaude de crooner pare d’élégance les paroles d’Alan et Marilyn Bergman. Le court solo du pianiste Emil Spanyi déploie une effervescence musicale sur ce morceau composé par Michel Legrand pour le film « Best Friends » (1982).

La chanson des jumelles se pare d’un climat organique, électro et groovy bien éloigné de la version d’origine écoutée sur la B.O du film « Les demoiselles de Rochefort » (1967) de Jacques Demy. Les inflexions subtiles mais amples de la trompette répondent aux audaces des Rhodes et des samples. Sur des paroles en français de Eddie Marnay, la voix mélancolique de Nicolas Folmer entame ensuite Les enfants qui pleurent composé en 1962 par MIchel Legrand.

Plus loin, c’est une version feutrée que propose Nicolas Folmer de What Are You Doing the Rest of your Life écrit par Michel Legrand pour le film « The Happy Ending » (1969) et interprété par Barbra Streisand. La voix chargée d’émotions est portée par les arrangements somptueux de l’orchestre. On tombe sous le charme du solo de piano puis on se laisse séduire par l’improvisation très mélodique de la trompette.

Dans la foulée, trompette et orchestre revitalisent avec bonheur la chanson de Maxence écrite par Michel Legrand pour le film « Les Demoiselles de Rochefort » (1967) de Jacques Demy. Sur l’exposé de You Must Believe in Spring, joué sur un tempo de ballade, la trompette sculpte ses notes, adopte un jeu plutôt legato et un phrasé plein d’assurance et de tranquillité puis le rythme du morceau s’accélère. Porté par le swing dynamique de la rythmique, Nicolas Folmer se lance alors dans un solo vertigineux et volubile. Après une improvisation exaltante du piano la cadence ralentit de nouveau et la trompette bouchée réenchante la mélodie.

Place ensuite à Papa, Can You Hear Me, chanson composée en 1983 par Michel Legrand et chantée par Barbra Streisand pour la musique de son film « Yentl ». Après un début chanté sur le mode complainte, le ténor de Stéphane Guillaume développe une improvisation très contrôlée. Ses montées staccato vers l’aigu ne sont pas sans évoquer le jeu de Wayne Shorter. Le morceau fait ensuite alterner chant et orchestre puis le saxophone ténor revient jusqu’à la fin du titre.

Le répertoire propose ensuite deux versions de La Belle au Bois Dormant, un des thèmes écrit par Michel Legrand pour le film « Peau d’âne » (1970) de Jacques Demy. Sur les deux moutures, on se délecte du chant suave que Nicolas Folmer égrène tel un crooner sur les arrangements plutôt pop de l’orchestre. Le solo de trompette ravit ensuite par son lyrisme et son inspiration. Entre ces deux moutures de La Belle au Bois Dormant, l’oreille vibre de bonheur à l’écoute du titre Les Don Juan dont Claude Nougaro avait écrit les paroles et qu’il avait enregistré en 1962. Nicolas Folmer fait swinguer la musique au-dessus d’une orchestration rutilante.

Nicolas Folmer présentera le répertoire de son album « Michel Legrand Stories » les 06 & 07 mai 2023 au Sunside à Paris et le 16 juin 2023 à Toulon au Télégraphe.

Kavita Shah publie « Cape Verdean Blues »

Kavita Shah publie « Cape Verdean Blues »

Après sept années d’immersion sur l’île de São Vicente, au Cap-Vert, en Afrique de l’Ouest, la chanteuse et compositrice Kavita Shah publie « Cape Verdean Blues » sur le nouveau label de musique du monde Folkalist Records.

lire plus
Promenade dans « Le Jardin des Rêves » du quintet Oni Giri

Promenade dans « Le Jardin des Rêves » du quintet Oni Giri

Avec 3Le Jardin des Rêves3, deuxième album du quintet Oni Giri, le pianiste Rémi Denis signe un répertoire inspiré et exigeant. Il invite à le suivre dans son monde singulier où l’excellence musicale rencontre l’exigence poétique. Un jazz contemporain où subtilité et énergie cheminent en bonne entente, un univers musical où mélodie rime avec poésie.

lire plus
Yoann Loustalot présente « Oiseau Rare »

Yoann Loustalot présente « Oiseau Rare »

Trompettiste mélodiste à la sonorité unique, Yoann Loustalot présente « Oiseau Rare », un projet musical très personnel avec piano et cordes. Au fil des plages règne une atmosphère sonore riche, sensible et intime qui émerveille l’oreille. Un album unique, sensible et riche en sensations. A découvrir et à savourer sans retenue.

lire plus
Jazz à Vienne 2023 – La programmation

Jazz à Vienne 2023 – La programmation

16 jours de musique, 1000 artistes, 190 concerts

Dévoilée le 16 mars 2023, la programmation de la 42ème édition du Festival « Jazz à Vienne » laisse augurer de belles soirées dans le Théâtre Antique et sur les autres scènes de la ville iséroise. Du 28 juin au 13 juillet 2023 se profilent de sérieuses promesses de réjouissances musicales avec 16 jours de musique, 190 concerts & 1000 artistes. Du jazz ouvert sur le monde à découvrir, à vivre et à savourer à toute heure, seul, entre amis ou en famille !

Jazz à Vienne 2023 – La programmationEn 2023, fidèle à son ADN, « Jazz à Vienne » continue à défendre le jazz et à mettre en avant sa richesse, sa diversité et son ouverture sur le monde. Pour son édition 2023, le festival cherche à surprendre avec des créations, des rencontres musicales et des projets uniques.

Outre les propositions du Théâtre Antique, celles de la scène de Cybèle avec entre autres le Tremplin national « ReZZo Jazz à Vienne », du Kiosque et du Club, Jazz à Vienne 2023 déploie ses concerts sur la Ville, au musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal avec « Ô Musée », présente « Lettres sur Cour », « Jazz For Kids » (ateliers et spectacles), fait vivre « Caravan Jazz » sur les 6 communes de Vienne Condrieu Agglomération, développe « Les Stages » et « JazzUp » (10 jours de stage intensif destiné à de jeunes musiciens français et internationaux).

Au fil de 16 jours de musique, « Jazz à Vienne 2023 » programme 1000 artistes et annonce 190 concerts dont les 3/4 sont gratuits. 53% des artistes de la programmation du Théâtre Antique vont fouler cette scène mythique pour la première fois.

Dans le cadre de son dynamique projet artistique, le festival a développé

  • une programmation plus féminine sur l’ensemble des scènes du festival
  • une création artistique inédite et innovante 100% féminine via un projet franco-brésilien avec quatre jeunes musiciennes en pleine ascension : deux étoiles montantes du jazz français connaisseuses des musiques caribéennes, la pianiste et chanteuse Clélya Abraham et la batteuse Ananda Brandão et deux figures représentantes de MPB (musica popular brasileira), la saxophoniste Sintia Piccin et la bassiste et chanteuse Ana Karina Sebastião.
  • une résidence artistique sous forme d’une « carte blanche » à deux artistes françaises, Chloé Cailleton et Cynthia Abraham, avec la possibilité de présenter une pluralité de projets et de collaborations musicales sur différentes scènes du festival.

Après avoir présenté l’affiche proposée par la dessinatrice Pénélope Bagieu pour l’édition 2023, annoncé la Création Jeune Public des 26 et 27 juin 2023 avec Marion Rampal et dévoilé les concerts de cinq soirées de la scène du Théâtre Antique, les organisateurs du festival ont dévoilé le 16 mars 2023 l’exhaustivité de programmation de Jazz à Vienne 2023.

Sur la scène du Théâtre Antique, les festivités musicales proposées débutent après les deux dates de la création proposée au Jeune Public des 65 écoles primaires de Vienne Condrieu Agglomération, les 26 & 27 juin 2023 à partir de 9h45, lors du Spectacle Jeune Public confié à la chanteuse Marion Rampal.

A 19h30 le 28 juin 2023, ouverture du festival avec un quadruple plateau. Dialogue entre Sarah Lenka & Macha Gharibian, puis rencontre au sommet entre le Big Band Brass de Dominique Rieux et les saxophonistes Géraldine Laurent et Baptiste Herbin (artistes Génération Spedidam) suivie de la présentation du projet « Anouche » du pianiste André Manoukian à la tête de son quartet, du trio vocal Balkanes et d’un chœur viennois nommé « Livizz » et pour terminer la soirée, le projet « We Love Ella » rendu par la chanteuse Dee Dee Bridgewater en association avec l’Amazing Keystone Big Band pour une version magnifiée de leur album « We Love Ella ».

Le 29 juin 2023, la « Soirée Nouvelle Génération » présente le duo constitué de DOMi (claviers) et de JD BECK (batterie) puis le surdoué multi-instrumentiste britannique Jabob Collier accompagné de 5 musicien.ne.s. Le 30 juin 2023, place à une énergique « Soirée Hip-Hop » avec le duo Oxmo Puccino (chant) & Yaron Herman (piano, claviers), puis le rappeur Loyle Carner suivi de la rappeuse et compositrice zambienne Sampa The Great.

La « Soirée Soul » du 01 juillet 2023 accueille sur scène le tonique chanteur américain Lee Field et l’artiste britannique Jacob Banks dont la soul inspirée par l’Afrique regarde aussi du côté du R&B et du hip-hop. La soirée du 03 juillet 2023 ouvre avec la musique teintée d’afrobeat, de hip-hop et de dub du quintet londonien Ezra Collective auquel succède le charismatique bassiste Marcus Miller. Sur la scène du Théâtre Antique, il sera entouré de Donald Hayes (saxophone), Russell Gunn (trompette), Xavier Gordon (claviers) et Anwar Marshall (batterie).

Le 04 juillet 2023, après la soul capiteuse et ultra-mélodique Faada Freddy, la scène du Théâtre Antique accueille Selah Sue accompagnée d’une petite formation gorgée de soul, dirigée de ses claviers par son mari Joachim Saerens. Après la prestation de la chanteuse, autrice et compositrice Linike, révélation de la jeune scène pop afro-brésilienne.

La soirée du 05 juillet 2023 voit revenir à Vienne, le multi-instrumentiste Michael League, avec le groupe Snarky Puppy qu’il a fondé. L’occasion de découvrir la musique de « Empire Central », son dernier album. Du jazz exubérant et groovy.

La « Soirée Gospel & Soul » du 06 juillet 2023 propose deux concerts. Celui de la chanteuse, bassiste et productrice franco-caribéenne Adi Oasis avec sa musique mâtinée de funk, de R&B et de soul puis la création « Gospel Philharmonic Experience » imaginé par Pascal Horecka. Autour de la diva Kim Burrell, le projet fusionne gospel et musique classique avec une petite formation de gospel traditionnel et son chœur de douze chanteurs professionnels, un pléthorique chœur amateur de cent personnes et l’Orchestre de l’Opéra de Lyon.

Le 07 juillet 2023, la « Soirée Cuba » promet d’être explosive avec trois sets.

  • Entouré de Grégoire Maret (harmonica), Luques Curtis (contrebasse), Natascha Rogers (percussions) et Ruy Adrian López-Nussa (batterie), le pianiste Harold López-Nussa présente « Timba A La Americana » qui fusionne jazz moderne et traditions latines.
  • A la tête du Grupo Compay Segundo, un orchestre d’une dizaine de musiciens, le contrebassiste Salvador Repilado (fils de Compay Secundo) rendent hommage à la musique du légendaire chanteur cubain.
  • Explorateur des musiques traditionnelles afro-caribéennes auxquelles il mêle funk et hip-hop, Cimafunk rencontre Big Freedia, queen de la bounce music et icône de la culture queer. Des promesses de groove !

La soirée du 08 juillet 2023 s’annonce festive avec la venue du techno marching band allemand MEUTE et du groupe français Electro DeLuxe mené par son leader James Copley. Fanfare et musique électronique pour le premier puis jazz, soul, funk, et hip-hop pour le second. Pour leur concert, les Français sont rejoints par trois chanteuses de la nouvelle génération, la Canadienne Tanya Michelle et les Françaises Indy Eka et Cynthia Abraham, pour revisiter ensemble le répertoire du dernier album d’Electro Deluxe, « Apollo« .

Triple plateau pour la soirée du 09 juillet 2023. Dans le cadre du dispositif Talents Adami Jazz, le pianiste franco-arménien Yessaï Karapetian invite la batteuse et compositrice Terri Lyne Carrington à le rejoindre aux côtés du bassiste Marc Karapetian autour d’une création. Le premier set est suivi par les chansons pop/soul du projet « Secret Places » que présentent la chanteuse Célia Kameni et le pianiste Alfio Origlio entourés de Marcel Bottaro (contrebasse) et Zaza Desiderio (batterie). Pour le dernier concert de la soirée, place à la chanteuse Melody Gardot qui revient déployer son talent et ses chansons sur la scène du Théâtre Antique.

Le 10 juillet 2023, la « Nuit du Blues » va résonner des guitares de Joe Bonamassa et Joe Louis Walker. Ancrée dans le gospel, la voix chaude et profonde de Mavis Staples va débuter la soirée du 11 juillet 2023 qui voit ensuite le retour de Norah Jones sur la scène du Théâtre Antique sur laquelle elle ne s’est pas produite depuis 2010. Ce concert constitue donc un évènement qui va permettre à son public de découvrir son dernier album « Pick Me Up Off The Floor » et d’écouter d’autres morceaux culte.

Rendez-vous le 12 juillet 2023 avec le groupe français Sixun qui s’est reformé quinze ans après sa séparation. L’occasion pour le public de retrouver Jean-Pierre Como (claviers), Louis Winsberg (guitare, Michel Alibo (basse), Alain Debiossat (saxophone), Stéphane Edouard (percussions) et Paco Sery (batterie). Les amateurs de guitare ont tout lieu de se réjouir car ce même 12 juillet 20223 voit la venue sur la scène du Théâtre Antique d’un virtuose qui n’est pas venu à Vienne depuis quelques années… Pat Metheny. Il est annoncé en trio avec Chris Fishman et Joe Dyson autour du répertoire de son album « Side-Eye NYC » sorti en 2021.

Jazz à Vienne 2023 se termine le 13 juillet 2023 par la mythique « All Night Jazz ». Six formations se succèdent de 20h 30 au petit matin. En ouverture à 20h30 , la chanteuse Lou Rivaille et son quartet ElliAViR, lauréats du tremplin « ReZZo Jazz à Vienne 2022 », puis à 21h15, Samara Joy, la nouvelle étoile montante du jazz qui a remporté 2 Grammy Awards (Best New Artist & Best Jazz Vocal Album) suivie à 22h35 par le compositeur et multi-instrumentiste bosnien Goran Bregović à la tête d’une petite fanfare et de chanteuses des Balkans. A 00h10, place aux onze musicien.n.e.s du groupe Incognito qui précèdent la musique jubilatoire du groupe Ajate annoncé pour 01h50. Après 03h20, la soirée continue et se termine avec Voilaaa Sound System avec Pat Kalla (chant), Bruno Patchworks (clavier, percussions) et FX) Freakistan (DJ) qui invitent Dawatile Kiledjian/Olivya (Dowdelin).

Pour sa 42ème édition, le Festival Jazz à Vienne affiche une programmation dense et variée, plus féminine qu’à l’accoutumée, avec des promesses de découvertes puisque 53% de la programmation du Théâtre Antique est constituée par des artistes qui viennent pour la première fois… Jazz à Vienne 2023… il y en a pour tous les goûts et tous les âges !

Kavita Shah publie « Cape Verdean Blues »

Kavita Shah publie « Cape Verdean Blues »

Après sept années d’immersion sur l’île de São Vicente, au Cap-Vert, en Afrique de l’Ouest, la chanteuse et compositrice Kavita Shah publie « Cape Verdean Blues » sur le nouveau label de musique du monde Folkalist Records.

lire plus
Promenade dans « Le Jardin des Rêves » du quintet Oni Giri

Promenade dans « Le Jardin des Rêves » du quintet Oni Giri

Avec 3Le Jardin des Rêves3, deuxième album du quintet Oni Giri, le pianiste Rémi Denis signe un répertoire inspiré et exigeant. Il invite à le suivre dans son monde singulier où l’excellence musicale rencontre l’exigence poétique. Un jazz contemporain où subtilité et énergie cheminent en bonne entente, un univers musical où mélodie rime avec poésie.

lire plus
Yoann Loustalot présente « Oiseau Rare »

Yoann Loustalot présente « Oiseau Rare »

Trompettiste mélodiste à la sonorité unique, Yoann Loustalot présente « Oiseau Rare », un projet musical très personnel avec piano et cordes. Au fil des plages règne une atmosphère sonore riche, sensible et intime qui émerveille l’oreille. Un album unique, sensible et riche en sensations. A découvrir et à savourer sans retenue.

lire plus
Nuits de Fourvière 2023 – La programmation

Nuits de Fourvière 2023 – La programmation

Un programme dense et ambitieux

Véritable temps fort de l’été culturel de la métropole lyonnaise, les Nuits de Fourvière 2023 annoncent une programmation dense et ambitieuse. Du 31 mai au 28 juillet 2023… 2 mois pour vivre 131 représentations avec 58 spectacles de théâtre, danse, musique, opéra, cirque, dont 16 créations et premières françaises. Une affiche prometteuse !

En 20 ans, Dominique Delorme, Directeur des Nuits de Fourvière, a donné une dimension internationale à ce festival toujours ancré dans le territoire métropolitain. Dominique Delorme, Emmanuelle Durand et Vincent AngladePour l’édition 2023 du festival qu’il a préparé, il a mis son habituelle exigence artistique au service d’une programmation pluridisciplinaire alléchante écrite entre Danse & Cirque, Théâtre et Musiques.

Lors de la présentation du programme de l’édition 2023 des Nuits de Fourvière, Dominique Delorme a présenté Emmanuelle Durand et Vincent Anglade, le duo qui va lui succéder pour diriger le festival.

Chaque année, les Nuits de Fourvière associent leur image à un photographe. En 2023, l’affiche propose une photographie extraite de la série « Cholitas Escaladoras » de Todd Antony.

Du 31 mai au 28 juillet 2023, les Nuits de Fourvière 2023 diversifient les propositions sur deux mois. Rendez-vous avec… 58 spectacles de théâtre, danse, musique, opéra, cirque, dont 16 créations et premières françaises et 131 représentations.

Nuits de Fourvière 2023 - l'affciheEn 2023, le Festival International de la Métropole de Lyon offre un large éventail de propositions culturelles.

Il invite son public à se divertir, se laisser surprendre, vibrer, découvrir de larges horizons ouverts sur le monde et à vivre le meilleur du spectacle vivant, sur les pierres romaines du Grand Théâtre et de l’Odéon de Fourvière, à l’Opéra de Lyon, à l’ENSATT, au Théâtre de La Renaissance, au Musée des Confluences, au Théâtre de la Croix-Rousse, au Théâtre des Célestins, au Théâtre Comédie-Odéon, au Lycée Saint-Just, au domaine de Lacroix-Laval et au Parc de Parilly.

Les Nuits de Fourvière 2023 ouvrent le 31 mai 2023 au Grand Théâtre pour quatre soirées avec Philippe Decouflé et la Compagnie DCA qui présentent « Stéréo Deluxe », une version revue, corrigée et enrichie du spectacle « Stéréo », des fragments de l’histoire du rock’n’roll portés par une équipe jeune et son énergie brute. Clap de fin du festival le 28 juillet 2023 avec « La Nuit du Mexique » pour un Éclat Final mené dans le Grand Théâtre sur le rythme endiablé de la cumbia mexicaine avec Kumbia Boruka, Son Rompe Pera et la star Lila Down.

Danse, Cirque, Théâtre

Danse

Après « Stéréo Deluxe », du 13 au 16 juin 2023 au Grand Théâtre, place à « Unstill Life », une création de Benjamin Millepied et Alexandre Tharaud, « un pianiste qui rêvait d’être chorégraphe et un chorégraphe qui rêvait d’être pianiste ».

Inspirée par Les Mille et Une Nuits, la grande chorégraphe de flamenco María Pagés signe son retour aux Nuits les 10 et 11 juillet 2023 avec « De Scheherezade », un ballet flamenco grand format, tandis que les 14 et 15 juillet 2023, la compagnie Maqamat invite les spectateurs de « Beytna » à partager le travail de quatre chorégraphes du monde entier… avec un repas traditionnel libanais !

Cirque

  • Du 22 juin 2023 au 08 juillet 2023, NoFit State Circus va se déchaîner au Domaine de Lacroix-Laval avec une création, « Sabotage », du cirque rock qui mêle musique live, théâtralité et effets spéciaux.
  • Du 13 au 17 juin 2023, avec « Là », Baro d’Evel dramatise le cirque, le poétise et le met en récit sur la scène du Théâtre des Célestins.

Théâtre

  • Le « Vertige Marilyn » est présenté sur la scène de l’Odéon, les 19, 20 et 21 juin 2023. Pour l’occasion, Isabelle Adjani va dialoguer avec Marilyn Monroe et faire renaître son fantôme.
  • Rendez-vous les 15, 16 et 17 juin 2023 au Théâtre de la Croix-Rousse pour trois représentations de « Sorcières », d’après l’essai éponyme de Mona Chollet, avec un collectif de femmes, parmi lesquelles on retrouve Ariane Ascaride, Constance Dollé, Clotilde Hesme, Louise Orry-Diquéro, Franky Gogo et P.R2B.
  • Les 23 et 24 juin 2023, place à « No Way, Veronica, ou nos gars ont la pêche », une parodie de « The Thing » de John Carpenter mise en scène par Jean Boillot au Théâtre de la Renaissance. Une comédie musicale qui va faire peur !
  • Du 24 juin au 01 juillet 2023, au Lycée Saint-Just, les fidèles Comp. Marius proposent une création qui donne vie à « Lorenzaccio » d’Alfred de Musset.
  • Du 11 au 13 juillet 2023, à l’ENSATT, le festival propose une réflexion sur l’identité et la condition humaine avec une double programmation et la possibilité de se restaurer sur place. A 19h30, « Rapport pour une académie » de Franz Kafka, mise en scène de Georges Lavaudan puis à 21h30, « Il n’y a pas d’Ajar », à partir du livre au titre éponyme de Delphine Horvilleur, avec une mise en scène Johanna Nizard & Arnaud Aldigé.
  • Du 04 au 07 juillet au Théâtre de la Renaissance, « Tachkent » de Dan Jemmett porté en scène par Rémi De Vos, avec un quatuor d’artistes prestigieux (Valérie Crouzet, Clotilde Mollet, Grégoire Oestermann et Hervé Pierre). Une plongée dans les profondeurs de l’âme humaine.
  • Les 06, 07 et 08 juillet 2023 à l’Opéra de Lyon, place au peu conventionnel, « Himmerlerde », une pièce de théâtre musical masqué, par la Familie Flöz & la Musicbanda Franui, sur des œuvres de Franz Schubert, Robert Schumann, Gustav Mahler, Anton Webern… Pour trouver sa place entre ciel et terre, entre naissance et mort, amour et solitude.

Cinq Spectacles reflets de la Nouvelle Génération

Pour 5 spectacles, les Nuits de Fourvière s’associent à deux établissements supérieurs de formation, le Centre National des Arts du Cirque (CNAC) et l’École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT) pour présenter les spectacles de fin d’études des étudiants.

Dans ce cadre, rendez-vous au Parc de Parilly, les 10 et 11 juin 2023 avec « Balestra », un spectacle de cirque mis en scène Marie Molliens avec les interprètes de la 34ème promotion du CNAC.

Place ensuite au théâtre à l’ENSATT, avec deux spectacles de la promotion sortante de l’ENSATT. Du 22 juin au 3 juillet 2023, « Ouverture Lyon/Johannesbourg » dirigé par Leyla- Claire Rabih & Kgomotso MoMo Matsunyane et « 4,7% de liberté », du 24 juin au 05 juillet 2023, un spectacle de Métilde Weyergans & Samuel Hercule. Pour les soirées des 07 et 08 juillet 2023 sont proposés deux spectacles couplés avec possibilité de restauration sur place durant la pause. A 19h30, l’école Parallèle imaginaire (lauréate du festival Impatience en 2022) présente « Le Beau Monde » (une création collective) puis à 21h, « Trigger Warning » reprend un spectacle créé à l’ENSATT en 2021, dans le cadre des projets d’écriture dramatique de Marcos Caramés-Blanco, dans une mise en scène de Maëlle Dequiedt.

Humour, Poésie, « Vogue la Nuit »

Humour

Du 25 au 30 juin 2023 (relâche le 28 juin), le Grand Théâtre accueille « Boys, Boys, Boys » de Florence Foresti seule en scène. De son regard décalé, elle célèbre les femmes et déclare son amour aux hommes.

Poésie

Le 28 juin 2023 à l’Odéon, Bartabas met en scène « Les cantiques du Corbeau », une lecture à trois voix par Anne-Marie Philipe, Charles Berling et Jean-Luc Debattice, sur une musique interprétée par les instrumentistes du groupe de gamelan Pantcha Indra.

Vogue la Nuit#2

Pour la seconde année consécutive, les Nuits de Fourvière invitent deux nouveaux regards à se poser sur la programmation. En 2023, le festival offre une carte blanche à Maud Bastide et Julia Le Groux qui proposent trois spectacles, entre pop-rock, danse, et musique électronique.

Au Grand Théâtre, le 21 juillet 2023, après Jan Verstraeten et sa pop orchestrée, le Flamand, Tamino perpétue une tradition musicale, se l’approprie, la façonne et la fait résonner avec son temps. Toujours au Grand Théâtre, le 22 juillet 2023, la spirale immersive des percussions électroniques de la lyonnaise Citron Sucré puis les beats effrénés d’Irène Drésel précèdent la pop électrisante de Simon Henner alias French 79.

Le 23 juillet 2023, la scène de l’Odéon accueille « Portrait » de Mehdi Kerkouche, une pièce chorégraphique portée par neuf danseurs issus de larges horizons, du cabaret, du hip-hop, du contemporain et même de la danse moderne. Le spectacle sera précédé et suivi d’un DJ set.

Musiques

Entre le Grand Théâtre de Fourvière, l’Odéon, l’Opéra de Lyon, le Théâtre Comédie-Odéon ou à la croisée du Rhône et de la Saône, le festival programme des projets ambitieux ou plus confidentiels mais néanmoins essentiels. Au fil d’un voyage musical ouvert tous azimuts, artistes et orchestres de pop, rock, classique et jazz se succèdent.

Au Grand Théâtre de Fourvière

Le prestigieux Grand Théâtre de Fourvière accueille le légendaire Kassav le 05 juin 2023 puis voit revenir la chanteuse pop Christine And The Queens le 06 juin 2023 avec un show annoncé XXL.

Le 08 juin 2023, à l’occasion de son quarantième anniversaire, l’Orchestre de l’Opéra de Lyon dirigé par Daniele Rustioni, les chœurs de l’Opéra et la chorale des Hospices Civils de Lyon qui a travaillé avec le chef des chœurs de l’Opéra, Benedict Kearns, présentent une version exceptionnelle du « Requiem de Verdi », véritable chef d’œuvre du répertoire sacré.

Nuits de Fourvière 2023, Bernard Lavilliers

Bernard Lavilliers©Patrick Swirc

Dans un tout autre registre, le 16 juin 2023, Michel Polnareff au piano chante Michel Polnareff sur la scène du Grand Théâtre qui accueille ensuite le 17 juin 2023, Disiz, le rappeur devenu artiste pop lequel est précédé par Aloïse Sauvagne. Le 22 juin 2023, Bernard Lavilliers propose « La Chica », un voyage musical de Rio à Paris, de Paris à New York et de New York à Kingston. Le 23 juin 2023, le même lieu va vibrer de la pop-rock anglaise de Simply Red et de son fameux chanteur Mick Hucknall.

Le 01 juillet 2023, come-back des trois Anglais de Alt-J puis le 03 juillet 2023 place au blues-rock de The Black-Keys précédé du rock-soul des femmes béninoises du Star Feminine Band. Le 04 juillet 2023, place au rock de Queens of the Stone Age. Les 05 et 07 juillet 2023 c’est le retour de Benjamin Biolay qui vient présenter le répertoire de son dernier album « Saint-Clair ».

Nuits de Fourvière 2023, Dupontel Symphonik

Dupontel Symphonik©Laurent Lufroy

Le 08 juillet 2023, Christophe Julien dirige l’orchestre du Conservatoire à Rayonnement Régional de Lyon qui interprète une création originale, « Dupontel Symphonik ». Le concert est suivi d’une projection du film d’Albert Dupontel « Au revoir là-haut », adapté du roman éponyme de Pierre Lemaitre.

Le 12 juillet 2023, le Grand Théâtre voir revenir la chanteuse Zazie puis, le 16 juillet 2023, accueille pour la troisième fois la pop post-rock du trio islandais Sigur s. Le voyage musical se poursuit entre électro et classique, le 24 juillet 2023, avec le musicien et producteur électro Thylacine. Accompagné par l’orchestre du Conservatoire à rayonnement régional de Lyon dirigé par Uèle Lamore, Thylacine propose « Alma Este », une version symphonique de son album « Timeless ».

Le 25 juillet 2023, c’est le retour du duo The Blaze avec son nouveau spectacle, puis le 26 juillet 2023, Pomme revient, accompagnée d’un orchestre et le 27 juillet 2023, c’est Jeanne Added qui vient présenter son nouveau répertoire entre électro, pop et jazz.

… sans oublier « La Nuit du Mexique » et un déferlement de cumbia mexicaine pour l’Éclat Final du 28 juillet 2023 avec Kumbia Boruka, Son Rompe Pera et la star Lila Down.

A l’Odéon

Le 07 juin 2023, le lieu se fait écrin pour la voix singulière de Catherine Ringer dans une lecture de poèmes d’Alice Mendelson sur la musique de Grégoire Hetzel que Mauro Gioia met en scène. Le 10 juin 2023, l’Odéon accueille la « Nuit Italienne » avec Vinicio Capossela et le 24 juin 2023, la « Nuit Grecque » qui rend hommage au rébétiko, avec le joueur de bouzouki Grigoris Vasilas et son groupe, The White Rose of Athens, précédé du trio Kaïmaklis.

Le 02 juillet 2023, conduit par Nicole Corti, le chœur Spirito, revisite a capella l’œuvre des Beatles dans une création intitulée « Yes It is ». Le 13 juillet 2023, l’Odéon célèbre la « Nuit Flamenca » avec Inés Bacán (chant), Pedro Soler (guitare) et Gaspar Claus (violoncelle) précédés du guitariste Alban Lorini et ses complices de la Cie Kõ-sentire.

A la croisée du Rhône et de la Saône

Les 24 et 25 juin 2023, dans le cadre d’un partenariat avec le Musée des Confluences, les Nuits de Fourvière 2023 présentent « Akutuk Origins », des percussions aquatiques à mains nues dans un bassin spécialement installé sous le musée des Confluences, à la croisée du Rhône et de la Saône.

Du côté du Jazz…

… Plusieurs rendez-vous vont faire le bonheur des amateur.trice.s de jazz et des musiques cousines.

A l’Odéon, la soirée du 09 juin 2023 débute en mode swing, entre choro brésilien, valse, tango, biguine et standards de jazz avec le Sicilian Quartet franco-italien qui cède ensuite la place aux deux virtuoses de la guitare que sont Bireli Lagrène & Sylvain Luc.

Nuits de Fourvière 2023, Raphaël Imbert

Raphaël Imbert©Muriel Despiau

Complice des Nuits de Fourvière depuis 2015, le saxophoniste Raphaël Imbert et sa Compagnie Nine Spirit vont se produire le 16 juin 2023 sur la scène de la Grande Salle de l’Opéra de Lyon. Présenté en partenariat avec l’Opéra, « Underground » propose la « musique improvisée de chambre » de l’Invisible Stream, ce quartet qui réunit autour de Raphaël Imbert, le violoncelliste Jean-Guihen Queyras, le pianiste Pierre-François Blanchard et le batteur Sonny Troupé (batterie et tambour Ka). Pour l’occasion Raphaël Imbert convie de nombreux invités, Hugh Coltman (voix) et Célia Kameni (voix), Laure Sanchez (contrebasse) et le Quatuor Mometum issu du CNSMD de Lyon avec les violonistes Camille Coullet, Noé Gubitsch, l’altiste Ulysse Junek et le violoncelliste Pierre Schaaf. Un spectacle hors-normes qui repousse les limites de la musique. A ne pas rater !

Nuits de Fourvière 2023, André Minvielle

André Minvielle©Jean-Baptiste Millot

Du 29 juin au 01 juillet 2023, rendez-vous au Théâtre Comédie-Odéon avec André Minvielle, un autre habitué du festival. Le vocalchimiste revient pour les trois spectacles de sa « Carte Blanche à André Minvielle ».

  • Le 29 juin 2023, il propose une création, avec l’avant-première du film d’Olivier Azam, « L’homme à la manivelle ». André Minvielle et sa main-vielle à roue « sortent » de l’écran. Sa partenaire, Marina Jolivet, l’accompagne. Devant l’écran sont projetées des images tournées à la manivelle. Une expérience cinémato-« vocalchimique » faite à la main. A vivre en direct.
  • Le 30 juin 2023, André Minvielle présente son « Bo vélo de Babel ». L’artiste jongle avec les syllabes, scatte, chante et immerge l’oreille dans son univers musical et poétique à nul autre pareil.
  • Le 01 juillet 2023, avec « André Minvielle invite… », le public retrouve l’artiste gascon seul en scène, avec son compère Serge Valetti (comédien, auteur, scénariste) ou avec Lionel Suarez (accordéon) et Christophe Monniot (saxophones, synthétiseurs).

Au Grand Théâtre de Fourvière, la soirée du 07 juillet 2023 croise funk, soul et afrobeat. Avec les voix de Robin McKelle, Zara McFarlane et Alice Russell et le groupe d’afrobeat, originaire de Brooklyn, Antibalas, le spectacle « Respect to Aretha » rend hommage à Aretha Franklin, la reine de la Soul.

Nuits de Fourvière 2023, Avishai Cohen

Avishai Cohen©Yoko Higuchi

Un vent de liberté va souffler sur les deux projets singuliers présentés au Grand Théâtre lors de la soirée du 17 juillet 2023. Le Cri du Caire et Médéric Collignon ouvrent avec un voyage initiatique, entre saxophone, chant soufi, trompette et transe musicale. Place ensuite à « Iroko », le nouveau projet du contrebassiste Avishai Cohen, en collaboration avec le chanteur et joueur de congas Abraham Rodriguez Jr. Des musiques inspirées et dérivées de la tradition et des racines de la musique afro-caribéenne.

Le 18 juillet 2023, après une première partie assurée par le groupe du violoniste Théo Ceccaldi, Kutu dont les improvisations et la rythmique puissante mêlent électro-pop, hip-hop, soul, funk et jazz, la scène du Grant Théâtre accueille les six complices du sextet aixois Deluxe qui reviennent pour cette soirée groovy.

Nuits de Fourvière 2023, Ben Harper

Ben Harper©Jacob Bol

Le 19 juillet 2023, Ben Harper est de retour sur la scène du Grand Théâtre avec les Innoncent Criminals. Un concert à la croisée du hip-hop, du blues et du jazz, avec un soupçon de funk, de folk et de rock sans oublier une pincée de soul et de gospel.

Rendez-vous aussi le 20 juillet 2023, au Grand Théâtre pour deux concerts. La soirée ouvre avec Souad Massi dont le chant poétique navigue entre folk, bossa et chaâbi algérien. La chanteuse Imani va se produire ensuite sur scène au milieu de huit violoncellistes. Une performance qui devrait étonner et combler les plus exigeant.e.s.

A n’en pas douter, l’édition des Nuits de Fourvière 2023 va réunir les générations et faire vibrer le cœur de l’été. Le programme exhaustif des 131 représentations du festival international de la Métropole de Lyon est à consulter ICI, sur le site internet des Nuits de Fourvière.

Kavita Shah publie « Cape Verdean Blues »

Kavita Shah publie « Cape Verdean Blues »

Après sept années d’immersion sur l’île de São Vicente, au Cap-Vert, en Afrique de l’Ouest, la chanteuse et compositrice Kavita Shah publie « Cape Verdean Blues » sur le nouveau label de musique du monde Folkalist Records.

lire plus
Promenade dans « Le Jardin des Rêves » du quintet Oni Giri

Promenade dans « Le Jardin des Rêves » du quintet Oni Giri

Avec 3Le Jardin des Rêves3, deuxième album du quintet Oni Giri, le pianiste Rémi Denis signe un répertoire inspiré et exigeant. Il invite à le suivre dans son monde singulier où l’excellence musicale rencontre l’exigence poétique. Un jazz contemporain où subtilité et énergie cheminent en bonne entente, un univers musical où mélodie rime avec poésie.

lire plus
Yoann Loustalot présente « Oiseau Rare »

Yoann Loustalot présente « Oiseau Rare »

Trompettiste mélodiste à la sonorité unique, Yoann Loustalot présente « Oiseau Rare », un projet musical très personnel avec piano et cordes. Au fil des plages règne une atmosphère sonore riche, sensible et intime qui émerveille l’oreille. Un album unique, sensible et riche en sensations. A découvrir et à savourer sans retenue.

lire plus
Andy Emler MegaOctet dévoile « No Rush ! »

Andy Emler MegaOctet dévoile « No Rush ! »

Groove, énergie et flamboyance

Neuvième enregistrement studio du Andy Emler MegaOctet, « No Rush ! » enchante de bout en bout…. solistes virtuoses, écriture innovante, groove flamboyant. Energique et sensible à la fois, la musique prend son temps, explose ou murmure. Un album essentiel et incontournable.

Créé en 1989 par le pianiste Andy Emler, le Mégaoctet compte quelques-uns des plus grands musiciens de jazz français actuels.

visuel de l'album No Rush du Andy Emler MegaOctetSorti le 03 février 2023, l’album « No Rush ! » (La Buissonne/PIAS) est le dernier album du Andy Emler MegaOctet depuis l’opus éponyme paru en 1990 suivi en 1992 par Headgames (Label Bleu), en 2004 par « Dreams in tune » (Nocturne), en 2007 par « West in peace » (Nocturne), en 2009 par « Crouch, touch, engage » (Naïve), en 2012 par « E total » (La Buissonne/PIAS), en 2014 par « Présence d’esprit » sur lequel Archimusic et Elise Caron rejoignent le MégaOctet, en 2015 « Obsession 3 » (La Buissonne/PIAS), en 2018 par « A moment for… » (La Buissonne/PIAS) et en 2021 « Just a beginning » (PeeWee!/Socadisc) capté en concert au D’Jazz Nevers Festival.

Le MegaOctet

De fait, Andy EmlerMegaOctet est un octet augmenté.

En effet, l’orchestre est composé de neuf musiciens avec Andy Emler à la direction, à la composition et au piano, Laurent Blondiau à la trompette, Philippe Sellam au saxophone alto, Guillaume Orti au saxophone alto, Laurent Dehors aux saxophone ténor et clarinette basse, François Thuillier au tuba, Claude Tchamitchian à la contrebasse, François Verly aux percussions, marimba, tablas et Eric Echampard à la batterie.

Seuls deux membres du groupe d’origine, Philippe Sellam et François Verly, sont encore présents au sein du groupe de 2023.

« No Rush ! »

Le confinement a été un moment d’intense solitude pour Andy Emler. Le pianiste compositeur a mis à profit cette période pour réécouter les musiques du XXème siècle (Arnold Schönberg, Witold Lutoslawsky, György Ligeti, Maurice Ohana, Philippe Manoury, Tristan Murail, Bernard Cavanna…) avant d’entrer dans une intense phase d’écriture. Il a alors composé une suite écrite spécifiquement pour les neuf musiciens du MegaOctet. Déjà invité lors la première formation de l’orchestre en 1989, le guitariste Nguyên Lê rejoint le big band sur deux titres de l’album « No Rush ! ».

De bout en bout du répertoire, on retrouve arrangements orchestraux singuliers, alliage de timbres éclatants et audaces rythmiques, ce qui constitue l’ADN de l’écriture d’Andy Emler. Un réel enchantement !

Au fil des pistes

Sous-tendu par une partition à l’écriture savante, « No Rush ! » combine l’énergie du rock, le groove du jazz, la spontanéité de l’improvisation. Les rythmes changent au sein d’un même morceau et varient tout au long du répertoire.

Dans Ouv La Case, consonances et dissonances coexistent et font régner sur le titre un climat étrange. Après le motif introductif de No Rush que le piano joue sans précipitation, le tuba gronde, chuchote et croise les notes avec la contrebasse, La trompette virevolte, les soufflants débordent d’audaces harmoniques et groovent diablement. A partir d’une ligne mélodique ostinato du piano puis de la contrebasse qui sert de socle aux divagations inspirées de l’orchestre, Think or Sink met en orbite le marimba dont les sonorités mystérieuses dialoguent avec les accords éthérés du piano. Contrebasse et batterie échangent ensuite en toute liberté avant l’explosif solo de batterie qui conduit le morceau à son terme.

Tableau empreint de lyrisme, Fondamental cultive les ruptures. Il immerge l’oreille dans une sphère sonore contemporaine qui allie flamboyante trompette, alto radieux et clarinette lumineuse au jeu d’archet de la contrebasse aux couleurs insolites. Three Thoughts For Two débute par une masse orchestrale animée avant de donner l’expression aux altistes. Après l’intervention virtuose et énergique de Philippe Sellam, Guillaume Orti fait se succéder graves suaves et aigus tourbillonnants et laisse ensuite la trompette refermer le propos.

Au long des deux minutes quinze de Minicrobe, les musiciens voltigent avec audace et énergie au-dessus des portées de la partition. Leur virtuosité est tout entière mise au service de l’écriture. Just A Beginning relève de la même veine, tuttis explosifs, polyphonies audacieuses, unissons nerveux, crescendos puissants. Au-dessus du souffle continu du tuba, les sons aériens de la guitare se font furieux puis se parent d’accents rock. L’atmosphère jubilatoire de la musique confine alors à la transe.

La suite se termine avec Good Timing. Après une introduction au climat sonore sidéral, la musique se charge d’allégresse et de ferveur. Le ténor torride vocifère et portés par une puissante rythmique, les soufflants unissent leur énergie pour créer une atmosphère incandescente et explosive.

Rendez-vous avec Andy Emler et le MegaOctet le 12 mai 2023 (19h - 23h) sur la scène du Pan Piper à Paris pour découvrir live le répertoire de l’album « No Rush ! »

Kavita Shah publie « Cape Verdean Blues »

Kavita Shah publie « Cape Verdean Blues »

Après sept années d’immersion sur l’île de São Vicente, au Cap-Vert, en Afrique de l’Ouest, la chanteuse et compositrice Kavita Shah publie « Cape Verdean Blues » sur le nouveau label de musique du monde Folkalist Records.

lire plus
Promenade dans « Le Jardin des Rêves » du quintet Oni Giri

Promenade dans « Le Jardin des Rêves » du quintet Oni Giri

Avec 3Le Jardin des Rêves3, deuxième album du quintet Oni Giri, le pianiste Rémi Denis signe un répertoire inspiré et exigeant. Il invite à le suivre dans son monde singulier où l’excellence musicale rencontre l’exigence poétique. Un jazz contemporain où subtilité et énergie cheminent en bonne entente, un univers musical où mélodie rime avec poésie.

lire plus
Yoann Loustalot présente « Oiseau Rare »

Yoann Loustalot présente « Oiseau Rare »

Trompettiste mélodiste à la sonorité unique, Yoann Loustalot présente « Oiseau Rare », un projet musical très personnel avec piano et cordes. Au fil des plages règne une atmosphère sonore riche, sensible et intime qui émerveille l’oreille. Un album unique, sensible et riche en sensations. A découvrir et à savourer sans retenue.

lire plus