Bienvenue dans le ciel des « Latins de Jazz… & Cie »

 

Sous le ciel des « Latins de Jazz … & Cie », les jazz(z) les plus multiples ont leur place puisque, depuis sa création, cette musique a accueilli de nombreux courants en son sein. Du plus classique au plus contemporain, du blues aux musiques improvisées, du jazz-manouche au flamenco, des sonorités électriques aux musiques électroniques, des musiques d’origine au jazz d’avant-garde, du Latin Jazz à la Salsa en passant par la Samba et la Bossa-nova, et plus largement les Musiques du Monde.

 

Tous ces styles s’inscrivent dans notre « ciel de jazz » irrigué des valeurs souvent associées au terme « jazz » : ouverture, métissage, intégration, tolérance, liberté …

Passionnés de jazz depuis longtemps, nous sommes immergés dans cette musique. Depuis la fin des années 80 jusqu’à ce jour encore, nous avons animés dans la région lyonnaise plusieurs émissions en lien avec le jazz et les musiques du monde sur différentes radios (Radio Léon, RCT, Capsao).

Outre des billets « Latins de Jazz » postés sur le site de Capsao, nous poursuivons l’aventure avec les chroniques publiées sur « Latins de Jazz … & Cie » et participons à la vie du jazz sur la toile.

Avec conviction et passion mais sans prétention et sans exhaustivité, nous ouvrons quelques fenêtres sur le monde du jazz.

  • ABCédaire / Notre « mini mémo » de musiciens incontournables de A à Z

  • All Around Jazz / Livres, expos, films… préférences et réflexions

  • Chorus / Nos Chroniques de Disques… des nouveautés, mais pas que !

  • Coda / Nos Échos de Concerts, Coup de Cœurs, Coup de gueule

  • En 3 mots / A chacun son jazz… présentation de quelques amis du jazz, organisateurs, musiciens…

  • Tempo / Les concerts à l’horizon à Lyon, sa région et au-delà

Pour toute question ou suggestion, rendez-vous dans la rubrique « contact ».

Que le Jazz soit … avec vous !

Nicole & Bernard VIDEMANN

Carmen Souza célèbre Horace Silver – « The Silver Messengers »

Carmen Souza célèbre Horace Silver – « The Silver Messengers »

Dans son neuvième album « The Silver Messengers », Carmen Souza célèbre le pianiste Horace Silver disparu il y a cinq ans. Avec son indéfectible complice, le bassiste Theo Pascal, la chanteuse aux origines cap-verdiennes rend hommage au pionner du hard-bop. Elle reprend des titres du répertoire de son aîné auxquels s’ajoutent deux morceaux originaux. Le jazz pimenté de résonances créoles du Cap-Vert envoûte et séduit. Une belle réussite !

Retour de Gregory Porter avec « Revival »

Retour de Gregory Porter avec « Revival »

Le 17 janvier 2020 marque le retour de Gregory Porter avec « Revival », son nouveau single paru chez Decca/Blue Note. Cette bonne nouvelle en cache une autre et pas des moindres, puisque ce single annonce la sortie du sixième album studio du chanteur, « All Rise », attendu pour le 17 avril 2020.

Grégory Privat revient avec « Soley »

Grégory Privat revient avec « Soley »

Trois ans après « Family Tree », le pianiste Grégory Privat revient en trio avec Chris Jennings et Tilo Bertholo. Son album « Soley » est comme irradié de la lumière de l’étoile solaire. Chargé d’énergie, l’album navigue sans frontières entre jazz, musiques caribéennes, électroniques et chant. La musique invite à l’optimisme et à l’espérance.

Coup de Cœur pour « Cuban Jazz Report »

Coup de Cœur pour « Cuban Jazz Report »

Sorti le 10 février 2020 sous le label Stunt, « Cuban Jazz Report » réunit une équipe de choc autour du percussionniste cubain Eliel Lazo. Avec le pianiste “Caramelo de Cuba”, le bassiste Yasser Pino et le batteur Raul Pineda, il développe une musique spontanée, ancrée dans les racines du jazz et celles la musique afro-cubaine africaine. Avec créativité, les quatre musiciens explorent les rythmes et joignent leurs voix aux instruments. Un jazz cubain moderne et sans blabla qui enflamme une descarga festive !

Paul Lay revient avec « Deep Rivers »

Paul Lay revient avec « Deep Rivers »

Le pianiste Paul Lay revient en trio avec la chanteuse Isabel Sörling et le contrebassiste Simon Tailleu déjà présents à ses côtés sur le splendide « Alcazar Memories ». « Deep Rivers » résonne comme un voyage autour de 100 ans de chansons américaines, de la guerre de sécession à Nina Simone. Le trio rend hommage aux musiques populaires de la fin du 19ème et du 20ème siècle. Le répertoire s’enrichit de quatre compositions du pianiste rejoint par quatre invités. Les émotions sont au rendez-vous.