Maisons-Laffitte Jazz Festival#Digital Edition 2020

Maisons-Laffitte Jazz Festival#Digital Edition 2020

Alternative digitale… un remède aux annulations/reports

En raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, les organisations des festivals de jazz français se voient contraints, post-déconfinement, d’annuler et/ou reporter leurs éditions 2020 pour le plus grand désespoir des artistes et des publics. Dans le contexte actuel, le Maisons-Laffitte Jazz Festival choisit pourtant une autre option en proposant une… #Digital Edition 2020. Dans le paysage jazz, cette solution inédite réjouit !

Dans la France à peine sortie du confinement, les mesures sanitaires sont encore très strictes… « Aucun évènement réunissant plus de 5 000 personnes ne peut se dérouler sur le territoire de la République jusqu’au 31 août 2020 ».

Ainsi pour respecter ces contraintes sanitaires et ne faire prendre aucun risque au public, la plupart des organisateurs de concerts et festivals de jazz renoncent à ouvrir leurs scènes estivales en raison de la pandémie. Pourtant, Maisons-Laffitte Jazz Festival se démarque avec une formule innovante, une #Digital Edition 2020.

Annulations et reports en cascade

Dans ce contexte, on ne compte plus les concerts et festivals de jazz annulés ou reportés… Jazz à Vienne, Jazz in Marciac, Parfum de Jazz, Marseille Jazz des cinq continents, Jazz à Saint-Germain-des-Prés, Jazz sous les Pommiers, Nice Jazz Festival, Crest Jazz Festival, Jazz au Phare - Île de Ré, Jazz à Juan, Jazz à Foix, Jazz à Junas, Millau Jazz Festival, … et bien d’autres. Tant  la liste est si longue qu’il est impossible de tous les citer.

L’épreuve est difficile pour tous et touche l’ensemble des acteurs, musiciens, intermittents du spectacle, salariés et responsables des festivals.

De facto, tous les professionnels de la filière paient un lourd tribut à cette crise. Nombre de musiciens et techniciens possèdent le statut d’intermittents du spectacle et leurs conditions de travail sont fragilisées pour de longs mois car après l’été, il est à craindre que les conditions n’évoluent guère quant aux modalités d’accueil du public dans les salles de concerts. Par ricochet, le public se voit quant à lui, privé des rendez-vous avec les festivals de jazz annuels attendus chaque été avec impatience.

Certes, durant le confinement et aujourd’hui encore, nombreux sont les musiciens qui postent des vidéos sur les réseaux sociaux et la toile. Ces live streams leur permettent de continuer à créer. Pourtant ces échanges musicaux enregistrés à distance puis montés de manière plus ou moins artistique ne constituent qu’un pis-aller. En effet, jouer devant une caméra ou un téléphone ne remplace en rien pour l’artiste le défi et le plaisir que représente un concert joué seul ou en groupe devant un public en attente. De la même manière, pour le public, ces prestations distancielles ne procurent pas les mêmes sensations qu’une musique vécue et partagée dans les conditions du direct.

Alternative digitale, un remède innovant

Pour permettre, d’une part au public de vivre la musique en ligne à partir d’un terminal informatique, chez soi (ou n’importe où d’ailleurs), et d’autre part à tous les acteurs des spectacles de jazz d’être rémunérés pour leur travail, l’alternative digitale apparait comme une solution fort pertinente.

C’est cette option innovante qu’ont choisi les organisateurs et  Samuel Strouk, le directeur artistique du Maisons-Laffitte Jazz Festival.

Maisons-Laffitte Jazz Festival #Digital Edition 2020

Affiche Maisons-Laffitte Jazz Festival #Digital Edition 2020Au regard de la crise sanitaire 2020 liée à la pandémie de Covid-19, le Maisons-Laffitte Jazz Festival ne peut avoir lieu dans le format prévu initialement. Cependant, dans un esprit de solidarité envers les acteurs du secteur culturel et évènementiel, le festival prévoit d’ouvrir « ses portes » sur le web du 12 au 21 juin 2020.

Pour permettre aux artistes, aux techniciens et aux nombreux professionnels de la filière de renouer avec un engagement professionnel et rémunéré, les concerts du festival seront tournés dans l’Ancienne Eglise de Maisons-Laffitte dans les conditions optimales du live et dans le respect des mesures sanitaires.

Tournage des concerts

Ainsi, le tournage des concerts de cette édition digitale aura lieu les 27 et 28 mai 2020 à l’Ancienne Église de Maisons-Laffitte, lieu privilégié des festivaliers pour son acoustique exceptionnelle.

Réalisées dans le respect le plus strict des règles de distanciation sociale et des gestes barrière en vigueur, ces captations permettront aux artistes initialement programmés de montrer l’étendue de leur talent à travers des prestations live exigeantes et qualitatives, mais aussi des capsules vidéos bonus (avec making off et interviews des artistes).

Innovante, solidaire et mesurée, cette nouvelle formule choisie par Maisons-Laffitte Jazz Festival devrait aussi combler le public privé de la tenue du festival dans sa forme habituelle.

Programmation

Tous les concerts seront proposés en live stream sur la page Facebook du festival et sur son site Internet

Biréli Lagrène au Maisons Laffitte Jazz Festival Digital Edition 2020Bireli Lagrene Trio

Vingt ans après ses débuts, le talentueux guitariste Biréli Lagrène n’a rien perdu de son talent et continue d’ailleurs à renouveler son art. Il sera présent en trio avec le guitariste Adrien Moignard et le contrebassiste William Brunard.

VincentPeirani Joker au Maisons Laffitte Jazz Festival Digital Edition 2020Vincent Peirani Trio Joker

Menés par l’accordéoniste Vincent Peirani et nourris par de nombreuses influences musicales, le guitariste Federico Casagrande et le batteur Ziv Ravitz construisent un univers alternatif où leurs instruments se croisent pour offrir une musique libre et imprévisible. Trois jokers qui se complètent ou s’opposent pour le meilleur de la musique.

Andér Ceccarelli au Maisons-Laffitte Jazz Festival #Digital Edition 2020Andre Ceccarelli Trio

Considéré comme l’un des meilleurs batteurs français actuels, André Ceccarelli a joué avec les plus grands et a aussi enregistré un grand nombre de disques sous son nom. On le retrouvera tambour battant à la tête de son trio qui réunit autour de lui le pianiste Alain Goualch et le contrebassiste Diego Imbert.

Paul Lay trio au au Maisons Laffitte Jazz Festival Digital Edition 2020Paul Lay Deep Rivers Trio

Pour commémorer les 100 ans de l’arrivée du jazz en Europe, le pianiste Paul Lay a conçu le projet « Deep Rivers » où il reprend des chansons folkloriques américaines de la fin de la guerre de Sécession jusqu’aux années 60 auxquelles s’ajoutent quatre de ses compositions. Accompagné de ses partenaires complices, la chanteuse suédoise Isabel Sörling et le contrebassiste Simon Tailleu, Paul Lay propose un hommage musical subtil et riche en émotions.

Theo Ceccaldi Trio Django au Maisons Laffitte Jazz Festival Dugital Edition 2020Theo Ceccaldi Trio Django

Avec son projet « Django », le virtuose Théo Ceccaldi croise les cordes de son violon à celles de la guitare électrique de Guillaume Aknine et du violoncelle de son frère Valentin Ceccaldi. Entre frénésie et délicatesse, le trio déchaîne son talent avec tendresse pour rendre un hommage inventif, moderne et singulier à Django Reinhardt.

Anne Paceo Quintet

Anne Paceo au Maisons-Laffitte Jazz Festival #Digital Edition

Anne Paceo@Sylvain Gripoix

Derrière les fûts et cymbales de sa batterie, Anne Paceo se joue des codes, des styles et joue des frontières entre les genres musicaux. Avec le guitariste Pierre Perchaud, le pianiste Léo Montana, le contrebassiste Joan Eche-Puig et le saxophoniste Christophe Panzani, elle révèle les différentes facettes de son identité musicale qui allie, dans une subtile alchimie audace, émotion et poésie.

David Linx Quartet

Chanteur incontournable dans le paysage du jazz, le chanteur David Linx possède un ADN musical hors norme et fait référence dans le monde du jazz vocal actuel. Toujours évolutif, il ne cesse de questionner son art pour mieux le renouveler et enchaîne les projets, avec le Brussels Jazz Orchestra,  en quartet avec David Linx Quartet au au Maisons Laffitte Jazz Festival Digital Edition 2020le projet « 7000 Miles « , en quintet avec son projet « Chronicles » ou en duo avec Michel Hatzigeorgiou. Entre force et délicatesse, sa voix singulière continue à étonner et à charmer. Jamais démonstratif, son chant voltige en totale apesanteur. Pour l’occasion, il sera entouré du pianiste Gregory Privat, du contrebassiste Chris Jennings et du batteur Arnaud Dolmen pour présenter son récent projet « Skin In The Game ».

Rendez-Vous pour une expérience musicale inédite avec l’édition 100% digitale du Maisons-Laffitte Jazz Festival ! A découvrir en live stream sur Facebook Live, Youtube Live et sur le site web du Maisons-Laffitte Jazz Festival, à 18h du 12 au 21 juin 2020.

2022… Ultimes « Coups de cœur » #1

2022… Ultimes « Coups de cœur » #1

Riche en surprises, 2022 a permis de découvrir de nouveaux talents et de se régaler de la musique d’artistes confirmés qui ne cessent de renouveler leurs projets. Pour terminer l’année, quoi de mieux que ces quatre ultimes « Coups de cœur » #1 pour apprécier de véritables pépites de jazz français interprété en duo, trio, quartet et en grande formation.

lire plus
« Blue in Green », Paul Lay rend hommage à Bill Evans

« Blue in Green », Paul Lay rend hommage à Bill Evans

Avec le superbe « Blue in Green », Paul Lay rend hommage à Bill Evans. Sur ce premier opus de la série Jazz de Scala Music, le pianiste revisite certaines compositions de Bill Evans et de grands standards de jazz. Enregistré live en trio avec le contrebassiste Clemens Van der Feen et la batteur Dré Pallemaerts, l’album s’inscrit dans la grande tradition du trio jazz piano-contrebasse-batterie.

lire plus
Des nouvelles de Bigre ! … album à venir en 2023

Des nouvelles de Bigre ! … album à venir en 2023

Avec deux nouveaux titres associés à deux clips, Le Cap et Folie Urbaine, « Bigre ! » annonce la sortie prochaine en 2023, de « Tchourou Mix tape », le nouvel album à venir du big band. On retrouve avec bonheur l’énergie de l’orchestre dirigé par Félicien Bouchot. « Bigre ! »…. toujours groovy !

lire plus

Jazz Confiné #4

Solistes et formations élargies

Pour cette rubrique « Jazz Confiné #4 », voix et instruments sont de la partie. Guitare et saxophone se donnent à écouter en solo puis la voix s’invite au sein d’un duo et de formations instrumentales élargies. Des versions musicales confinées qui donnent de plus en plus envie de retrouver les artistes sur scène mais il va falloir patienter encore en peu. En attendant, les albums enregistrés en studio avant la crise sanitaire et à sortir bientôt sont les bienvenus.

Julian Lage

De Brooklyn où il est confiné, le guitariste américain dont on a apprécié le dernier album « Love Hurts » sorti en 2019 interprète une version sensible, fluide et un rien nostalgique du titre de Johnny Mandel, Emily.

Lionel Martin

Faute de scène et de rue où s’exprimer avec passion, le saxophoniste lyonnais responsable du label OUCH ! RECORDS, a enregistré solo (saxophones Ténor/ Soprano/ Baryton, Clavier, Pédales , effets…) des pièces originales (excepté la pièce n°4, reprise de Pénétration d’Iggy & The Stooges) composées en direct live pour le Festival La Grand Côte en solitaire le 27 avril 2020 à Lyon.

Camille Bertault & Salomão Soares

C’est un dialogue enlevé qui relie la chanteuse française et le pianiste brésilien de São Paulo sur le superbe Frevo composé par Egberto Gismonti.

Thomas Dutronc

Le chanteur français a repris en mode confiné le titre Playground Love de son album « Frenchy ». A ses côtés, comme sur le disque, la chanteuse coréenne Youn Sun Nah à rejoindre Rocky Gresset (guitare), Eric Légnini (piano), Stéphane Belmondo (trompette), Thomas Bramerie (contrebasse) et Denis Benarrosh (batterie).

Laila Biali

La chanteuse, compositrice et pianiste canadienne propose une version en quarantaine de son titre Sugar enregistré sur l’album « Out of Dust ». La vidéo a été enregistrée individuellement à la maison par les musiciens qui ont gravé l’album avec elle, Rich Brown (basse électrique), Larnell Lewis (batterie), Ben Wittman (percussions), Glenn Patscha (orgue) et par le saxophoniste Rob Christian qui devait partir en tournée avec elle.

2022… Ultimes « Coups de cœur » #1

2022… Ultimes « Coups de cœur » #1

Riche en surprises, 2022 a permis de découvrir de nouveaux talents et de se régaler de la musique d’artistes confirmés qui ne cessent de renouveler leurs projets. Pour terminer l’année, quoi de mieux que ces quatre ultimes « Coups de cœur » #1 pour apprécier de véritables pépites de jazz français interprété en duo, trio, quartet et en grande formation.

lire plus
« Blue in Green », Paul Lay rend hommage à Bill Evans

« Blue in Green », Paul Lay rend hommage à Bill Evans

Avec le superbe « Blue in Green », Paul Lay rend hommage à Bill Evans. Sur ce premier opus de la série Jazz de Scala Music, le pianiste revisite certaines compositions de Bill Evans et de grands standards de jazz. Enregistré live en trio avec le contrebassiste Clemens Van der Feen et la batteur Dré Pallemaerts, l’album s’inscrit dans la grande tradition du trio jazz piano-contrebasse-batterie.

lire plus
Des nouvelles de Bigre ! … album à venir en 2023

Des nouvelles de Bigre ! … album à venir en 2023

Avec deux nouveaux titres associés à deux clips, Le Cap et Folie Urbaine, « Bigre ! » annonce la sortie prochaine en 2023, de « Tchourou Mix tape », le nouvel album à venir du big band. On retrouve avec bonheur l’énergie de l’orchestre dirigé par Félicien Bouchot. « Bigre ! »…. toujours groovy !

lire plus

Jazz Confiné #3

Propositions musicales grands formats

C’est du côté des Big Bands que regarde la rubrique « Jazz Confiné #3 ». Malgré le confinement, point de répit pour les grands orchestres de par le monde. Ils ne manquent ni de puissance, ni d’inspiration et encore moins d’inventivité. Du Jazz haut en couleurs sonores !

JAV Contreband

Le tonique big band d’Auverge-Rhône-Alpes a invité la chanteuse Anne Sila pour un « Tribute à Janis Joplin ». Pascal Berne qui dirigei l’orchestre s’est aussi chargé de l’arrangement et du montage audio, Paul Berne a assuré le mixage audio et Gregory Blaud le montage vidéo de ce superbe Half Moon que chantait Janis Joplin en 1971.

Jazz Music Orchestra

En Belgique, 12 des 20 musiciens du big band dirigé par Gilles Carlier proposent douceur un arrangement tout en douceur du fameux thème Jardin d’Hiver, avec un texte savoureux et totalement inédit.

Jazz at Lincoln Center Orchestra

Dirigé par le trompettiste, compositeur et arrangeur Wynton Marsalis, le big band prestigieux propose une version léchée d’un morceau original au titre d’actualité.. Quarantine Blues. Une composition enregistrée sur les téléphones portables des musiciens isolés chez eux.

Blue Note Tokyo All star Jazz Orchestra

Dirigé depuis 2013 par le trompettiste Eric Miyashiro, le big band japonais accueille deux illustres invités confinés, Bob James (piano) et Peter Erskine (batterie) pour interpréter Trains, une composition de Mike Mainiri arrangée par Eric Miyashiro.

 

2022… Ultimes « Coups de cœur » #1

2022… Ultimes « Coups de cœur » #1

Riche en surprises, 2022 a permis de découvrir de nouveaux talents et de se régaler de la musique d’artistes confirmés qui ne cessent de renouveler leurs projets. Pour terminer l’année, quoi de mieux que ces quatre ultimes « Coups de cœur » #1 pour apprécier de véritables pépites de jazz français interprété en duo, trio, quartet et en grande formation.

lire plus
« Blue in Green », Paul Lay rend hommage à Bill Evans

« Blue in Green », Paul Lay rend hommage à Bill Evans

Avec le superbe « Blue in Green », Paul Lay rend hommage à Bill Evans. Sur ce premier opus de la série Jazz de Scala Music, le pianiste revisite certaines compositions de Bill Evans et de grands standards de jazz. Enregistré live en trio avec le contrebassiste Clemens Van der Feen et la batteur Dré Pallemaerts, l’album s’inscrit dans la grande tradition du trio jazz piano-contrebasse-batterie.

lire plus
Des nouvelles de Bigre ! … album à venir en 2023

Des nouvelles de Bigre ! … album à venir en 2023

Avec deux nouveaux titres associés à deux clips, Le Cap et Folie Urbaine, « Bigre ! » annonce la sortie prochaine en 2023, de « Tchourou Mix tape », le nouvel album à venir du big band. On retrouve avec bonheur l’énergie de l’orchestre dirigé par Félicien Bouchot. « Bigre ! »…. toujours groovy !

lire plus

Jazz Confiné #2

Sur les deux rives de l’Atlantique

Dans ce « Jazz Confiné #2 », cinq vidéos proposées par des jazzmen confinés de part et d’autre de l’Atlantique. Stars reconnues ou musiciens confirmés de la jeune scène internationale et européenne, tous improvisent en toute spontanéité sans jamais manquer d’inspiration.

Peter Erskine

Convaincu que faire de la musique avec les autres est super, il n’en conçoit pas moins que par les temps actuels, jouer seul est une bien meilleure idée.

John Pattitucci

Le bassiste interprète Peace at Home, un morceau qu’il a écrit en confinement à New-York.

Antoine Pierre and Jean-Paul Estiévenart

Les deux compères ont joué ensemble à distance une version groove de Roots, une composition écrite par Antoine Pierre pour son sextet Urbex.

Gilad Hekselman

C’est avec ses potes Petros Klampanis (contrebasse), Ziv Ravitz (batteur) et Bodek Janke (percussionniste) que le guitariste  a choisi de reprendre Smile la superbe composition de Charlie Chaplin.

Smile (feat Gilad, Petros, Ziv & Bodek)

Smile, by Charlie ChaplinA song about remaining positive during hardships.Playing here with my bros Petros Klampanis, Ziv Ravitz and Bodek Janke!Hope this brings a smile to some faces!

Publiée par Gilad Hekselman sur Mardi 21 avril 2020

Norah Jones

La chanteuse interprète I Am Missing You, une composition Ravi Shankar disparu en 2012. Une prière comme un hommage rendu à son père en cette année 2020 qui marque le centenaire de sa naissance.

2022… Ultimes « Coups de cœur » #1

2022… Ultimes « Coups de cœur » #1

Riche en surprises, 2022 a permis de découvrir de nouveaux talents et de se régaler de la musique d’artistes confirmés qui ne cessent de renouveler leurs projets. Pour terminer l’année, quoi de mieux que ces quatre ultimes « Coups de cœur » #1 pour apprécier de véritables pépites de jazz français interprété en duo, trio, quartet et en grande formation.

lire plus
« Blue in Green », Paul Lay rend hommage à Bill Evans

« Blue in Green », Paul Lay rend hommage à Bill Evans

Avec le superbe « Blue in Green », Paul Lay rend hommage à Bill Evans. Sur ce premier opus de la série Jazz de Scala Music, le pianiste revisite certaines compositions de Bill Evans et de grands standards de jazz. Enregistré live en trio avec le contrebassiste Clemens Van der Feen et la batteur Dré Pallemaerts, l’album s’inscrit dans la grande tradition du trio jazz piano-contrebasse-batterie.

lire plus
Des nouvelles de Bigre ! … album à venir en 2023

Des nouvelles de Bigre ! … album à venir en 2023

Avec deux nouveaux titres associés à deux clips, Le Cap et Folie Urbaine, « Bigre ! » annonce la sortie prochaine en 2023, de « Tchourou Mix tape », le nouvel album à venir du big band. On retrouve avec bonheur l’énergie de l’orchestre dirigé par Félicien Bouchot. « Bigre ! »…. toujours groovy !

lire plus

Jazz Confiné #1

Solo, Duo, Trio… c’est au choix !

Faute de pouvoir vivre le jazz en concert en cette période de confinement, pourquoi ne pas profiter de quelques vidéos enregistrées par des musiciens d’ici et d’ailleurs. Dans cette rubrique « Jazz Confiné #1 », place à des solos, des duos et un trio.

Au programme de « Jazz Confiné #1″… guitares, voix, saxophones, accordina, piano, orgue, claviers basse et batterie et surtout le talent et la vitalité des artistes.

Chris Whiteman

Le guitariste interprète Beautiful Love de Wayne King, Victor Young and Egbert Van Alstyne.

Leo Rénaldi

Le musicien fait un clin d’oeil à Django Reinhardt avec une version confinée du titre Hungaria joué aux guitares, saxophone ténor et guitare basse.

Ludovic Beier & Debi Botos

Guitare, accordina et basse échangent sur Bossa Manouche, une composition de Ludovic Beier.

Lucienne Renaudin Vary & Philippe Duchemin

Le duo propose un dialogue piano/trompette sur Just friends, le fameux thème de John Klenner.

Stéphane & Elvin Galland

The Gallands, un duo vibrant entre la batterie du fils et les claviers du fils.

Toine Thys Trio

Entre Paris, Bruxelles et Amsterdam, le saxophoniste Toine Thys, le batteur Karl Jannuska et l’organiste Arno Krijger ont enregistré Civil Disobedience pour fêter le Jazz Day.

2022… Ultimes « Coups de cœur » #1

2022… Ultimes « Coups de cœur » #1

Riche en surprises, 2022 a permis de découvrir de nouveaux talents et de se régaler de la musique d’artistes confirmés qui ne cessent de renouveler leurs projets. Pour terminer l’année, quoi de mieux que ces quatre ultimes « Coups de cœur » #1 pour apprécier de véritables pépites de jazz français interprété en duo, trio, quartet et en grande formation.

lire plus
« Blue in Green », Paul Lay rend hommage à Bill Evans

« Blue in Green », Paul Lay rend hommage à Bill Evans

Avec le superbe « Blue in Green », Paul Lay rend hommage à Bill Evans. Sur ce premier opus de la série Jazz de Scala Music, le pianiste revisite certaines compositions de Bill Evans et de grands standards de jazz. Enregistré live en trio avec le contrebassiste Clemens Van der Feen et la batteur Dré Pallemaerts, l’album s’inscrit dans la grande tradition du trio jazz piano-contrebasse-batterie.

lire plus
Des nouvelles de Bigre ! … album à venir en 2023

Des nouvelles de Bigre ! … album à venir en 2023

Avec deux nouveaux titres associés à deux clips, Le Cap et Folie Urbaine, « Bigre ! » annonce la sortie prochaine en 2023, de « Tchourou Mix tape », le nouvel album à venir du big band. On retrouve avec bonheur l’énergie de l’orchestre dirigé par Félicien Bouchot. « Bigre ! »…. toujours groovy !

lire plus
International Jazz Day 2020

International Jazz Day 2020

Jazz Day 2020… à la maison

​En raison de la pandémie du Covid-19, il en va pour le Jazz Day 2020 comme pour les autres évènements culturels… on reste chez soi ! Point de concerts live, ni à Lyon, ni ailleurs. Pour autant pas question cette année que le 30 avril ne sombre dans les oubliettes. D’ailleurs pour cette Journée Internationale du Jazz 2020, l’Unesco et Herbie Hancock proposent des Conférences Interactives et un Global Concert en ligne avec des artistes du monde entier. Place à un International Jazz Day 2020… At Home !

Proclamée par l’Unesco en novembre 2011, l’International Jazz Day se tient depuis lors, tous les ans, le 30 avril.

Sous l’égide de l’organisation internationale et avec le concours du pianiste et compositeur Herbie Hancock, ambassadeur de bonne volonté de l’Unesco, un All-Star Global Concert est organisé chaque année le 30 avril dans un pays différent. En 2020, il devait se tenir en en Afrique du Sud. En raison de la pandémie du covid-19, et au même titre que toutes les manifestations culturelles, le Jazz Day 2020 est contraint par les mesures sanitaires sécuritaires et devient en rendez-vous virtuel, JazzDayAtHome.

Depuis 2013, Lyon avait pris la bonne habitude de fêter le Jazz Day mais en 2020, en raison de la crise sanitaire et du confinement en cours, Benjamin Tanguy, Directeur artistique de Jazz à Vienne et coordinateur du Jazz Day sur Lyon, a décidé « d’annuler cette nouvelle édition du Jazz Day qui devait se dérouler le 30 avril prochain sur l’ensemble du Pole Métropolitain ».

Un Jazz Day 2020 célébré en ligne

Le 28 avril 2020, sur Twitter, le pianiste Herbie Hancock a annoncé que la 9e édition de la Journée Internationale du Jazz « aura lieu en ligne, incluant des masterclasses éducatives gratuites, des activités pour enfants, des débats en plus du concert global virtuel ».

Animé par Herbie Hancock, le All-Star Global Concert est retransmis en direct ce jeudi 30 avril 2020, à compter de 21 heures à Paris sur le site du Jazz Day et directement sur YouTube avec des artistes du monde entier parmi lesquels John McLaughlin, Dee Dee Bridgewater, John Scofield, Dianne Reeves, Alune Wade, Youn Sun Nah, John Beasley, Jane Monheit, Ben Williams, Lizz Wright, Igor Butman, Evgeny Pobozhiy, A Bu et Joey DeFrancesco.

En amont du 30 avril, l’UNESCO et l’Institut de jazz Herbie Hancock ont invité les organisateurs, les artistes et les amateurs du monde entier à créer des messages vidéo, des enregistrements audio dans une dynamique de solidarité vis à vis des personnes touchées par la pandémie.

En 2020, donc point de grande fête du Jazz live mais un Jazz Day « confiné », célébré en ligne avec conférences interactives, master-classes et le All-Star Global Concert.

Le jazz rassemble, le soutenir est essentiel

Inscrit dans les combats de celles et ceux qui ont lutté contre les discriminations et le racisme, le jazz demeure une musique vivante basée sur la liberté d’expression et le dialogue. Comme le disait Nina Simone, « Le Jazz n’est pas qu’une musique, c’est une façon de vivre, une façon d’être et de penser » et comme le prétend Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO, « dans les circonstances particulières de cette Journée internationale du jazz, alors que le monde fait face à la pandémie de Covod-19, la musique rassemble et aide à garder espoir ».

Certes, porteur d’espoir et de solidarité, le jazz naît des échanges et engage au dialogue mais le voilà bien fragilisé face à la crise sanitaire actuelle.

En effet, sans répétition, sans rencontre, sans concert, sans enregistrement, celles et ceux qui sont et font le jazz vont avoir fort à faire pour surmonter ces obstacles, continuer à pratiquer et à faire vivre leur art. Les soutenir est essentiel car il est impossible de vivre sans culture. L’Unesco a lancé le mouvement ResiliArt pour soutenir les artistes et professionnels culturels face au Covid-19.

Pour soutenir les artistes et leur permettre de surmonter les obstacles liés à la crise sanitaire, il reste au public à se mobiliser en direction des sites des musiciens afin de découvrir leurs propositions, les écouter, acheter leur musique via le web, la faire découvrir largement puis à reprendre la direction des salles de concert dès qu’elles ré-ouvriront.

Promenade vidéo-jazz internationale

En attendant d’écouter de nouveau du jazz live on propose de visionner quelques-unes des vidéos soumises par les artistes de différents pays à l’Unesco. Un promenade vidéo-jazz internationale qui commence en France, se poursuit à Cuba, en Pologne, au Népal, en Italie, au Rawanda, en Israël pour revenir en France et plus précisément à Lyon. RV ensuite avec le concert global virtuel et pour finir, une pépite proposée par les 3 Cohen, Yuval (saxophone soprano), Avishai (trompette) et Anat Cohen (clarinette basse) qui interprètent une version dynamique du Line Up de Lennie Tristano en hommage à Lee Konitz.

2022… Ultimes « Coups de cœur » #1

2022… Ultimes « Coups de cœur » #1

Riche en surprises, 2022 a permis de découvrir de nouveaux talents et de se régaler de la musique d’artistes confirmés qui ne cessent de renouveler leurs projets. Pour terminer l’année, quoi de mieux que ces quatre ultimes « Coups de cœur » #1 pour apprécier de véritables pépites de jazz français interprété en duo, trio, quartet et en grande formation.

lire plus
« Blue in Green », Paul Lay rend hommage à Bill Evans

« Blue in Green », Paul Lay rend hommage à Bill Evans

Avec le superbe « Blue in Green », Paul Lay rend hommage à Bill Evans. Sur ce premier opus de la série Jazz de Scala Music, le pianiste revisite certaines compositions de Bill Evans et de grands standards de jazz. Enregistré live en trio avec le contrebassiste Clemens Van der Feen et la batteur Dré Pallemaerts, l’album s’inscrit dans la grande tradition du trio jazz piano-contrebasse-batterie.

lire plus
Des nouvelles de Bigre ! … album à venir en 2023

Des nouvelles de Bigre ! … album à venir en 2023

Avec deux nouveaux titres associés à deux clips, Le Cap et Folie Urbaine, « Bigre ! » annonce la sortie prochaine en 2023, de « Tchourou Mix tape », le nouvel album à venir du big band. On retrouve avec bonheur l’énergie de l’orchestre dirigé par Félicien Bouchot. « Bigre ! »…. toujours groovy !

lire plus