Chet Baker – « Mini mémo »

Chet Baker – « Mini mémo »

Chet Baker. Entre délicatesse et fêlure

Chesney Henry Chet Baker

23/12/1929 à Yale-USA - 13/05/1988 à Amsterdam-Pays-Bas

Trompettiste, bugliste et chanteur américain, il fait partie de la légende des trompettistes du jazz. Styliste de tout premier ordre il est sans nul doute un des plus, sinon le plus lyrique des trompettistes de jazz

Chet-Baker-tpt_NiceJazzFestival-1983_NVidemann_Surnommé le « James Dean du Jazz », Chet Baker fut l’icône blanc du monde musical des années 50-60 puis devint à la fin de sa vie, un véritable Pierrot lunaire, suite à une vie tumultueuse menée entre les USA, l’Europe et ses excès. A la trompette, son jeu legato, fin et délicat incarne le style West-Coast et se situe dans la lignée de Bix Beidercke.

Chet Baker a connu une certaine gloire suite à des rencontres marquantes avec de célèbres musiciens américains (Charlie Parker puis Gerry Mulligan, Stan Getz, …) et de nombreux musiciens européens (René Urtreger, Dick Twardzik, Philip Catherine, NHOP, Ricardo del Fra, Michel Graillier). En 1954 il monte son propre quartet avec Russ Freeman (p), Carson Smith (b) & Bob Neel (dr). Le trompettiste développe son talent de chanteur, de « crooner » sur les ballades où sa voix évanescente et douce s’exprime avec retenue et provoque l’émotion du public. Il chantait comme il soufflait.ChetBaker-chante_NiceJazzFestival-1983_NVidemann

Durant toute sa vie il a joué et chanté avec désespérance et une émouvante pudeur son propre drame. Il a joué, rejoué et façonné des thèmes dont il ne se lassait pas et qu’il embellissait à chaque interprétation : « My Funny Valentine », « The Thrill is Gone », « Let’s Get Lost », « But Not for Me, My Foolish Heart » …

 

Une sélection de nos disques préférés

  • « Chet Baker swings » (1954)
  • « She was too good to me » (1974) avec Paul Desmond
  • « The touch of your lips » (1979) avec Dough Rainey et NHOP
  • « Lines for Lyons » avec Stan Getz & Chet Baker Quintet (1983) à Stockolm
  • « Let’s get Lost » (1989)
  • « The Lost Great Concert » (1988) à Amsterdam

Quelques DVD

  • Let’s Get Lost (1988) – Film documentaire
  • Chet Baker - Live at Ronnie Scott’s (concert de 1986)

Quelques références de livres autour de Chet

 

Simone Prattico présente « Oriundo »

Simone Prattico présente « Oriundo »

Au fil des huit pistes de l’album « Oriundo », le batteur italien Simone Prattico pratique un art qui navigue entre dynamisme et romantisme. Métissage réussi entre sa culture méditerranéenne et la musique afro-américaine, son jazz moderne cultive tout à la fois intensité, souplesse et élégance. Une musique qui génère de tendres émotions.

lire plus
Clin d’œil à « Hope » de Kevin Norwood

Clin d’œil à « Hope » de Kevin Norwood

Le chanteur et compositeur Kevin Norwwod revient avec « Hope », un second opus fort réussi. Entouré de trois musiciens d’exception, il présente un nouveau répertoire où sa voix au timbre singulier se déploie au-dessus du jeu dynamique et nuancé du trio. Un album élégant aux ambiances magiques.

lire plus
« Pensées Rotatives » de Théo Girard

« Pensées Rotatives » de Théo Girard

Pour ses « Pensée Rotatives », le contrebassiste et compositeur Théo Girard est entouré du batteur Sebastian Rochford et du trompettiste Antoine Berjeaut. Autour d’eux, son Grand Ensemble, une couronne de douze soufflants. Enregistré sous le chapiteau du festival Jazz sous les Pommiers à Coutances, l’album restitue une musique en mouvement où foisonnent les notes. Entre les oreilles, ça tourne rond ! Un opus hypnotisant à écouter au casque pour s’enivrer sans risque.

lire plus