Visuel 2019 de Jazz Campus en Clunisois

Visuel 2019 de Jazz Campus en Clunisois

Rendez-vous du 17 au 24 août 2019

Un oiseau totem aux couleurs éclatantes parade sur le visuel 2019 de Jazz Campus en Clunisois. Il donne de la voix et fixe rendez-vous au public et aux musiciens du 17 au 24 août 2019. Il siffle aussi l’ouverture des inscriptions pour les stages 2019. Bon bec, bon œil, il lisse ses plumes et porte en lui un brin d’exotisme intriguant.

Après une splendide et très riche édition 2018, Jazz Campus en Clunisois continue en 2019 à hisser haut les couleurs d’un jazz vivant et créatif. La philosophie portée depuis plus de 40 ans par Didier Levallet et ses équipes demeure la pierre angulaire de ce festival estival de la Bourgogne du sud.

Jazz Campus en ClunisoisEn effet, toujours soucieux de développer une démarche artistique ouverte Jazz Campus continue à soutenir les pratiques amateurs et la formation des futurs professionnels et à favoriser le dialogue entre les musiques de jazz et les autres formes d’expression artistique.

En 2019, stages, concerts et spectacles musicaux de Jazz Campus vont irriguer les communes de Matour, Dompierre-Les-Ormes, La-Vineuse-Sur-Frégande et Cluny.

Rendez-vous du 17 au 24 août 2019 pour vivre au rythme de Jazz Campus en Clunisois. Comble de bonheur, les réjouissances artistiques sont compatibles avec l’exploration du patrimoine, des paysages verdoyants et des nombreuses richesses gastronomiques et œnologiques du sud de la Bourgogne.

Visuel 2019 de Jazz Campus en Clunisois

Cette année encore le visuel 2019 de Jazz Campus en Clunisois est à porter au crédit du graphiste et dessinateur indépendant de Mâcon Gregory Pouillat.

Visuel 2019 de Jazz Campus en ClunisoisDe son univers fantastique, l’illustrateur libère la figure d’un oiseau coloré au gros bec et à l’œil malin, le calao, venu d’Asie pour figurer sur l’affiche de Jazz Campus. Un oiseau totem dont la morphologie rappelle le toucan d’Amérique latine. Il replie ses plumes et porte un volumineux casque couleur lilas orné de clefs figurant celle d’un saxophone ou d’une clarinette. Le fond vert évoque la nature mais fait aussi écho à la volonté du festival de s’inscrire dans une démarche de développement durable.

Le casque du calao fait office de caisse de résonance pour Jazz Campus. Annonciatrices de chaleureuses ambiances, les couleurs vives de l’oiseau s’entendent comme des promesses de musiques chatoyantes et contrastées, avec qui sait… un peu d’exotisme à la clef. On ne s’interdit donc pas d’imaginer la possibilité d’écouter le dernier projet de Fidel Fourneyron, ¿Que vola? et de bien d’autres créations inventives et surprenantes.

Stages 2019… ouverture des inscriptions

“Ce stage de jazz, qui se déroule pendant toute la durée du festival, offre aux jeunes instrumentistes, musiciens amateurs et futurs professionnels, une ouverture sur la pratique d’ensemble : classe d’orchestre, improvisation et création collectives, jeu de groupe, exploration d’un répertoire, fanfare. Ce stage ne propose pas une formation instrumentale, c’est avant tout, à travers différentes approches, une invitation à faire de la musique ensemble. Cette « recette » (qui n’en n’est pas une), s’appuie sur la qualité d’intervenants qui, depuis quarante ans, sont choisis parmi les musiciens qui réellement font la scène du jazz et des musiques improvisées d’aujourd’hui en France et en Europe.« 

Les inscriptions pour les stages Jazz Campus du 17 au 24 août 2019 sont ouvertes.

Après l’accueil des stagiaires fixé au 17 août 2019, les ateliers se dérouleront du 18 au 23 août 2019 de 14h à 18h30 à Matour. En août 2018, Céline Bonacina et Denis Badault ont terminé leur cycle de trois ans. Sophie Agnel et David Chevallier assurent la relève.

Ateliers tout public (ados-adultes)
  • la pianiste Sophie Agnel invite à se déplacer « autour de l’improvisation au-delà des genres, sans à priori ni jugement esthétique »
  • le guitariste David Chevallier incite à « Improviser et composer ensemble et en direct »
  • le tromboniste Fidel Fourneyron annonce la couleur…« toujours en bleu »
  • la vocaliste Géraldine Keller ouvre les portes de « VOX VOX : Laboratoire vocal »
  • le saxophoniste Guillaume Orti propose « Composition & Improvisation. À la sauce de chacun »
  • le contrebassiste Jean-Philippe Viret explore l’interrogation « Jouer bien ou bien jouer ? ».
Ateliers Fanfare & Stage Jeune Public
  • Ouvert à tous et animé par Étienne Roche et Michel Deltruc l‘atelier Fanfare aura lieu chaque matin du 18 au 23 août de 9h30 à 12h.
  • On connaîtra bientôt l’organisation du Stage Jeune Public (8 à 12 ans) animé par Robin Limoge

ICI, toutes les informations pratiques sur les stages

Pour connaître la programmation 2019 de Jazz Campus en Clunisois, il faut encore attendre. Pour patienter, on se souvient de l’édition précédente via les « échos » de quelques concerts 2018 : « Letters to Marlene » de Guillaume de Chassy, Christophe Marguet et Andy Sheppard, le 23 août 2018 avec le duo Jean-Marc Larché & Yves Rousseau, celui de Benjamin Moussay & Claudia Solal, le projet « Feelin’ Pretty » du trio Un Poco Loco, le concert pique-nique du duo Christophe Monniot & Didier Ithursarry, « Dadada » avec Roberto Negro, Émile Parisien et Michele Rabbia, sans oublier Sylvain Riflet & « Refocus ».

Laurent de Wilde sort « Three Trios »

Laurent de Wilde sort « Three Trios »

Le 15 novembre 2019, Laurent de Wilde sort « Three Trios », un coffret de trois albums enregistrés en trio. « Odd & Blue » (1989) un album introuvable depuis vingt ans. « Open Changes » (1993) qui a reçu le Prix Django Reinhardt la même année. « The Present » (2006) épuisé depuis une décennie. Il est aisé de percevoir combien, entre 1989 et 2006, le pianiste a élargi le langage du trio traditionnel en incorporant compositions et acquis issus de ses autres aventures. Un voyage au fil des ans qui permet de saisir l’évolution de son art au sein du trio, piano-contrebasse-batterie.

lire plus
Christophe Panzani revient avec « Les Mauvais Tempéraments »

Christophe Panzani revient avec « Les Mauvais Tempéraments »

Trois ans après « Les âmes perdues » Christophe Panzani revient avec « Les Mauvais Tempéraments », un album sur lequel il réitère son intérêt pour les duos saxophone ténor-piano(s). Pour renouveler le concept, il a recours aux tempéraments anciens qui modifient l’accordage des pianos sur quatre titres. Les tempéraments proposent des jeux de pistes qui brouillent les repères de l’oreille laquelle les déjoue pourtant. Elle se laisse captiver par un intime climat d’estompe musicale.

lire plus
Clin d’œil à Edouard Ferlet & « altérité »

Clin d’œil à Edouard Ferlet & « altérité »

Après les avoir invités en 2017 à l’occasion de la sortie de son album « Think Back Op. 2 », le pianiste Edouard Ferlet retrouve Naissam Jalal, Sonny Troupé et Guillaume Latil pour travailler autour de l’improvisation idiomatique. Après deux résidences, ces quatre artistes issus de galaxies aux esthétiques différentes apprennent à se connaître. L’album « altérité » résulte de leur collaboration et donne à écouter une musique singulière, sans partition et sans montage. Une musique qui captive l’oreille.

lire plus
Share This