Storyville Records

Storyville Records

Le label relie jazz d’hier et d’aujourd’hui

Nommé d’après le quartier notoire de la Nouvelle-Orléans où le jazz est né, Storyville Records est un label de jazz européen indépendant créé en 1952 à Copenhague.  Le label développe une dynamique éditoriale qui préserve son identité. Dans cette perspective sont publiés des inédits de grands jazzmen du XXème siècle et des enregistrements d’artistes contemporains. Ainsi, sont annoncées les sorties des albums « Montmartre 1964 » de Dexter Gordon et « Standards » de Fonnesbæk & Kauflin. Se souvenir du jazz d’hier et s’immerger dans le jazz d’aujourd’hui, une belle manière de relier tradition et actualité.

Storyville Records est une maison de disque internationale basée à Copenhague, au Danemark, spécialisée dans le jazz et le blues. Fondée en 1952 à Copenhague par Karl Emil Knudsen, un amateur de jazz éclairé. Logo Storyville RecordsA l’origine le label a réédité sous licence des disques américains qui figuraient sous les labels Paramount Records, American Music Records et Southland Records puis après la guerre, K.E. Knudsen a enregistré les artistes de jazz américains en tournée en Europe et en Scandinavie.

Il a joué un rôle déterminant dans le lancement de la carrière de certains des artistes danois les plus influents du jazz parmi lesquels on peut citer Niels-Henning Ørsted Pedersen, Alex Riel et Niels Lan Doky. De nos jours, Storyville Records soutient les projets d’artistes contemporains dont la musique s’inscrit dans la tradition qui est celle du label depuis presque 70 ans.

Entre tradition…

Outre des enregistrements originaux, Storyville Records a réédité sous licence de nombreux enregistrements qui figuraient auparavant sur des labels tels que Paramount Records, American Music Records et Southland Records. Beaucoup de disques Storyville ont été pressés au Japon. En 2005, Editions Wilhelm Hansen, une société danoise avec plus de 150 ans dans la musique l’édition et une partie du Wise Music Group ont acquis Storyville. 

Les producteurs Anders Stefansen et Mona Granager, Montmarte 1964 - Storyville Recordsdeux associés de longue date qui ont travaillé avec Knudsen à construire le label, ont continué à travailler avec Storyville pour préserver l’identité unique de la marque.

Aujourd’hui, Storyville est reconnu comme l’étiquette peut-être la plus importante pour Duke Ellington Orchestre avec environ 50 sorties. Storyville est aussi étroitement associée aux successions de Ben Webster et Dexter Gordon afin de sortir des enregistrements non publiés. C’est le cas de l’album « Montmartre 1964 » de Dexter Gordon à paraître le 06 novembre 2020.

… et actualité

Standards par Fonnesbæk & KauflinChristian Brorsen, qui a été directeur musical du Jazzhus Montmartre à Copenhague de 2011 à 2016, travaille maintenant avec la directrice générale Mona Granager à promouvoir une nouvelle génération d’artistes qui jouent dans la tradition qui est celle de Storyville depuis près de 70 ans.

Parmi les nouveaux artistes sortants avec qui Storyville travaille, figurent entre autres Enrico Pieranunzi, Lars Jansson, Carsten Dahl, Christian Sands, Heine Hansen, Mathias Heise, New Orleans Jazz Orchestra, Adonis Rose et Thomas Fonnesbæk. En prise avec l’actualité, en octobre 2020, Storyville Records publie « Standards » enregistré par le contrebassiste danois Thomas Fonnesbæk & le pianiste américain Justin Kauflin.

Chez Storyville Records, de grands artistes contemporains suivent les traces des géants d’hier. Storyville Records, The Best In Jazz Since 1952.

« Dracula » – Un livre-disque signé Adèle Maury/ONJ

« Dracula » – Un livre-disque signé Adèle Maury/ONJ

Sous la direction artistique de Frédéric Maurin, l’Orchestre National de Jazz présente « Dracula », le premier livre-disque de l’ONJ pour les jeunes. Un conte musical dont la musique balance entre opéra-jazz et comédie musicale. L’univers graphique en noir et blanc de l’album est imaginé par Adèle Maury, une jeune artiste révélée en 2020 au Festival d’Angoulême. Un projet original et captivant pour les yeux et les oreilles de tous, parents et enfants.

lire plus
Fay Claassen & David Linx – « And Still We Sing »

Fay Claassen & David Linx – « And Still We Sing »

L’artiste néerlandaise Fay Claassen s’associe avec David Linx sur « And Still We Sing ». Le duo vocal collabore avec le WDR Big Band, dirigé par Magnus Lindgren. Fay Claassen & David Linx rivalisent d’élégance sur cet album dont le titre paraphrase le titre de l’un des poèmes les plus célèbres de Maya Angelou, « And still I rise ». Dix plages gorgées de swing et d’émotions font de ce splendide opus un sommet de l’art vocal.

lire plus
Legraux Tobrogoï, énergique et enflammé

Legraux Tobrogoï, énergique et enflammé

Avec huit plages de musique instrumentale, « Pantagruel Résolu » ouvre l’appétit des amateurs de musique vigoureuse et réjouissante. Le sextet Legraux Tobrogoï n’en finit pas de faire résonner ses vociférations énergiques et enflammées. Déterminé à faire bouillonner les notes et à asticoter les portées, les loustics toulousains stimulent les oreilles qui auraient eu le malheur de s’endormir ! Pas question de résister à ce « Pantagruel Résolu ». C’est furieux et ça groove de toute part à qui mieux mieux !

lire plus
Share This