Visuel 2017 des Nuits de Fourvière

Visuel 2017 des Nuits de Fourvière

Les « Nuits de Fourvière » dévoilent l’affiche de l’édition 2017

 

Pour perpétuer une tradition qui remonte à 2012, le festival associe cette année encore son image à celle d’un photographe. Du 01 juin au 05 août, le visuel 2017 des Nuits de Fourvière est une photo de la photographe euro-africaine Namsa Leuba. A découvrir absolument.

Du 01 juin au 05 août 2017, les « Nuits de Fourvière » vont faire vibrer la colline de Fourvière, le Grand Théâtre, l’Odéon, son Esplanade et de nombreux autres lieux. Avant de lever le voile sur sa programmation, le festival dévoile le visuel 2017 des Nuits  de Fourvière aux spectateurs toujours curieux des évènements proposés par son directeur Dominique Delorme.

Depuis 2012, le festival associe son image à celle d’un photographe. Après Martin Parr, Alex Prager, Ryan McGinley, John Kilar et Tod Seelie, c’est une photo extraite du reportage « Kingdown of Mountains » par la photographe euro-africaine Namsa Leuba qui illustre l’édition 2017. Namsa Leuba crée un imaginaire visuel qui explore les signes et les symboles de son héritage culturel, allant des rituels et des cérémonies jusqu’aux statuettes et masques et combinant un intérêt anthropologique et une esthétique nourrie par la mode et le design.

Pour rappel, le festival a déjà communiqué sur quelques évènements marquants.

En décembre 2016 on apprend que c’est « LAMOMALI » qui ouvre l’édition 2017 des « Nuits de Fourvière » au Grand théâtre, les 01, 02 juin et 03 juin.  La grande aventure « LAMOMALI » est une passerelle entre Paris, Bamako et le monde. IL s’agit en effet de l’Aventure Malienne de -M- (Matthieu Chédid) avec Toumani & Sidiki Diabaté et la participation exceptionnelle de Fatoumata Diawara et bien d’autres invités encore. -M-, tel un griot blanc, orchestre cette alchimie de cultures et de personnalités, porté par la kora de Toumani et Sidiki Diabaté, instrument transmis de père en fils depuis des générations.

Pour précision, la billetterie pour ces spectacles sera ouverte le lundi 27 mars à partir de 14h.

Sublimé par des invités prestigieux et la voix divine de Fatoumata Diawara, l’album « LAMOMALI » annoncé pour le 07 avril 2017 chez Warner réinvente une pop universelle, un voyage inspiré par la magie du Mali et d’ailleurs… LAMOMALI s’adresse à chacun de nous, rappelant ces mots d’Andrée Chedid,

« TOI.
Qui que tu sois.
Je te suis bien plus proche
qu’étranger »

Fin janvier 2017, les « Nuits de Fourvière » annoncent que le Cirque Plume présente « La dernière saison » du 30 juin au 05 août au Parc de Parilly en soirée. Un spectacle qui traverse les saisons, comme on traverse les âges. Que l’on soit humain ou humanité ou planète terre ou galaxie ou univers. Humains ou divins.

Le Cirque Plume habite un chapiteau de cirque et le Jura des forêts : lieux magiques accueillant en leur sein les monstres et les anges, les joies et les peurs enfantines, les paradis oubliés. Aujourd’hui, la nature, le vivant, le sauvage sont devenus des objets. À détruire ou à consommer… Le Cirque Plume s’empare de la forêt, de la neige et du vent. À sa façon, dans le rire et la fragilité, en actes de cirque et de musiques. « La dernière saison » est un poème à partager. Une dernière fois.

Pour précision, la billetterie est ouverte uniquement pour le spectacle « La dernière Saison » du Cirque Plume.

Début février, le festival indique la venue prochaine de Julien Doré. En effet, trois ans après le succès de son premier concert aux Nuits de Fourvière, Julien Doré revient le 16 juin à 21h30 sur la scène du Grand Théâtre avec son nouvel album « & » (esperluette). C’est l’occasion où jamais de découvrir en live le répertoire de cet album qui réserve de belles surprises.

 
Rendez-vous le 23 mars dans une prochaine chronique pour en savoir plus l’édition 2017 des « Nuits de Fourvière ».
Dhafer Youssef présente « Street Of Minarets »

Dhafer Youssef présente « Street Of Minarets »

En 2023, le maître du oud, vocaliste et compositeur, Dhafer Youssef revient avec l’album « Street Of Minarets ». Pour ce voyage musical entre orient et occident, il invite de prestigieux invités. Sans rien perdre de son identité, il élargit le périmètre de son art et son instrument se confronte avec brio à différentes facettes du jazz. Un audacieux projet qui ne manque ni d’énergie ni d’inspiration.

lire plus
« L’Océan Sonore » de Catali Antonini

« L’Océan Sonore » de Catali Antonini

Pour son septième album en tant que leader, Catali Antonini invite à plonger avec elle dans « L’Océan Sonore ». A la tête d’un quartet qui réunit à ses côtés le pianiste Stéphane Pelegri, le bassiste Greg Théveniau et le batteur Hervé Humbert, la chanteuse s’exprime tour à tour en français, italien ou anglais. Rêverie aquatique en eaux tour à tour sensibles et énergiques.

lire plus
Un label est né… « Paradis Improvisé »

Un label est né… « Paradis Improvisé »

Entre avril 2021 et octobre 2022, quatorze pianistes ont enregistré en solo quatorze albums inédits sur le Steinway d’Hélène Dumez, dans l’intimité d’un appartement de Marseille, rue Paradis. Ainsi, un nouveau label est né… « Paradis Improvisé ». La parution des albums est prévue par paire, tous les deux mois, d’octobre 2022 à novembre 2023. En 2022, sont sortis en octobre ceux Pierre de Bethmann et Leonardo Montana et en décembre ceux de Baptiste Trotignon et Laurent Coulondre.

lire plus
Share This