Pierre de Bethmann en résidence à l’AmphiJazz de Lyon

Pierre de Bethmann en résidence à l’AmphiJazz de Lyon

Pour sa 3ème résidence, le pianiste convoque 3 quartets

Du 17 au 20 mai 2017, l’AmphiJazz de l’Opéra de Lyon accueille le pianiste Pierre de Bethmann en résidence. Homme de défi, le musicien propose trois formats musicaux reflets de son univers musical multiforme.

Pour la troisième fois, François Postaire reçoit le pianiste Pierre de Bethmann en résidence. Il est vrai que l’AmphiJazz de Lyon suit avec intérêt le parcours de ce musicien dont l’activité musicale très dense ne cesse d’évoluer au fil du temps.

Lors de cette résidence de mai 2017, trois quartets à la géométrie variable. Lors des deux premières soirées de la résidence le pianiste se présente en trio et invite pour chaque concert un saxophoniste différent. C’est par contre un quartet claviers/percussions que Pierre de Bethmann propose pour le dernier concert de la résidence.

Depuis les années 90 et le trio « Prysm », Pierre de Bethmann poursuit plusieurs activités en parallèle. Son intense travail de sideman ne l’empêche pas de mener à bien plusieurs projets personnels. Les étapes successives du projet « Ilium » à géométrie variable dont la dernière mouture, le « Médium Ensemble » a sorti en 2016 un album intitulé « Exo (Médium Ensemble Vol2) » sous le label Aléa créé par le pianiste. Sans oublier le trio où le musicien prend le temps de travailler le swing en profondeur et avec lequel il a enregistré en 2015, sous le label Aléa, l’album « Essais (Volume 1) ». Enfin, le Quartet Shift » dont un album devrait paraître prochainement, sans doute à l’automne 2017.

Compositeur d’un répertoire exigeant dont les formes évoluent au fil du temps, Pierre de Bethmann fait confiance à sa famille musicale et à la force du collectif pour porter ses projets sans cesse tournés vers l’avenir. Sa nouvelle résidence convoque quelques-uns de ses plus fidèles compagnons de route. On lui fait confiance pour démontrer encore une fois ses talents de musicien et de créateur.

Ainsi le jeudi 18 mai à 20h30, Pierre de Bethmann se présente avec le contrebassiste Sylvain Romano et le batteur Tony Rabeson. Le Trio en titre de Pierre de Bethmann invite le saxophoniste Mark Turner.

Voilà bientôt trois ans que Pierre de Bethmann explore avec son nouveau Trio un répertoire de standards issus des traditions des deux bords de l’Atlantique augmentés de quelques compositions originales. On a d’ailleurs pu apprécier les talents de mélodistes de ces trois musiciens lors de leur concert du 07 juillet 2016 sur la scène de Cybèle dans le cadre du festival Jazz à Vienne. Ce jeudi soir, le trio du pianiste invite le saxophoniste ténor Mark Turner, qui s’est imposé au monde comme une référence incontournable de sa génération. Nul doute que l’idiome lyrique et raffiné du saxophoniste ne stimule l’inventivité de ce trio lumineux.

Le vendredi 19 mai à 20h30, c’est avec le contrebassiste Simon Tailleu et le batteur Karl Jannuska que se produit Pierre de Bethmann. Avec ce trio le pianiste invite le saxophoniste ténor Rick Margitza.

Simon Tailleu et Karl Jannuska sont membres du « Medium Ensemble » avec lequel Pierre de Bethmann explore des territoires innovants. Cette section rythmique d’une agilité renversante est chargée d’assurer une assise solide pour soutenir l’expression puissante et subtile de ce saxophoniste qui a joué aux côtés de Miles Davis. Au répertoire de la soirée des compositions choisies par l’un et l’autre des deux solistes.

Le samedi 20 mai à 20h30, place au quartet authentique de la soirée, un autre projet de Pierre de Bethmann en date de 2014. Il s’agit du Quartet Shift composé de Pierre de Bethmann et de Laurent Coulondre aux claviers, de Pierre-Alain Tocanier à la batterie et de Stéphane Edouard aux percussions.

Loin de l’acoustique des cuivres et des bois du « Médium Ensemble » et de ses musiques exigeantes, loin de la formule du trio piano-contrebasse-batterie au swing indubitable, ce Quartet Shift explore un répertoire créé en 2014 à L’apostrophe lors d’une résidence du groupe à Cergy-Pontoise.  On peut s’attendre à un univers aventurier et sans complexe forgé par les deux claviers et les deux instruments percussifs. A la clef, un répertoire festif où le groove devrait s’imposer sans conteste.

Il convient aussi de profiter de cette résidence à l’AmphiJazz de Pierre de Bethmann pour le découvrir en piano solo lors des AmphiMidis de 12h30. Deux rendez-vous.

Le mercredi 17 mai pour écouter le pianiste interpréter en solo une sélection de standards et le vendredi 19 mai pour le retrouver toujours en solo autour d’un répertoire constitué de compositions originales.

Obradović-Tixier Duo – « A Piece of Yesterday »

Obradović-Tixier Duo – « A Piece of Yesterday »

Après le silence musical imposé par la pandémie, la batteuse Lada Obradović et le pianiste David Tixier présentent leur quatrième album, « A Piece of Yesterday ». Avec neuf compositions originales, le Obradović-Tixier Duo met un conte en musique pour se souvenir d’hier, pour vivre au temps présent et se projeter afin de construire de nouveaux lendemains.

lire plus
Laurent Coulondre propulse « Meva Festa »

Laurent Coulondre propulse « Meva Festa »

Avec « Meva Festa », Laurent Coulondre livre un album explosif. Au fil des pistes, Laurent Coulondre communique sa vision de la musique, de la vie et du partage. Chaque titre constitue une promesse d’évasion. L’album respire la joie de vivre et communique l’envie d’exulter. Placé placé sous le signe du soleil et de l’exotisme, « Meva Festa » porte bien son nom, un mélange de catalan et de brésilien qui se traduit par « Ma Fête »…. tout un programme !

lire plus
André Minvielle revient avec « Ti’bal Tribal »

André Minvielle revient avec « Ti’bal Tribal »

Sur « Ti’bal Tribal », André Minvielle mène le bal avec la verve, l’humour et l’inventivité qui lui appartiennent en propre. Il propose un bal euphorique et effervescent où se téléscopent valse et cumbia, cha-cha et fandango. Avec sa fille Juliette et son complice de longue date, Fernand « Nino » Ferrer, le batteur et chanteur gascon fait danser la vie et le jazz. La frénésie affleure !

lire plus
Share This