« Need Eden » par Acoustic Lousadzak

« Need Eden » par Acoustic Lousadzak

Chimères, amour et douleur d’un paradis musical et poétique

La sortie de l’album « Need Eden » est annoncée pour le 13 janvier sous le Label Emouvance. L’Acoustic Lousadzak interprète trois suites orchestrales de trois mouvements chacune pour voix et orchestre acoustique de neuf musiciens. Opus poétique et musical irradié de lumière.

Il s’agit d’une nouvelle étape dans l’histoire de l’orchestre Lousadzak mené par le contrebassiste Claude Tchamitchian sur le label Émouvance. Les textes d’Agota Kristof sont adaptés par Christine Roillet qui signe un livret original élaboré postérieurement à la composition musicale. Ce quatrième orchestre de l’aventure Lousadzak, l’Acoustic Lousadzak, interprète neuf mouvements organisés en trois suites écrites par le contrebassiste Claude Tchamitchian.

La musique du somptueux album  « Need Eden »  été enregistrée et mixée par Gérard de Haro aux Studios La Buissonne de Pernes les Fontaines, c’est donc dire la qualité du son qu’offre cet opus magistral.

L’album « Need Eden » restitue une musique à l’esthétique singulière. Le dialogue entre les instruments et la voix captent tous les sens. Un opéra chambriste et expressionniste qui parvient à mettre en sons et mots les émotions de la vie. La vie, l’amour, la mort. Les craintes et les espoirs, les douleurs et les attentes. On se prend à espérer trouver ce paradis tant redouté et si souvent espéré.

« Acoustic Lousadzak » éclaire la route pour cheminer vers cet Eden en trois étapes. Éveil - Lumières - Passage.

Les timbres précieux et les alliages sonores éclatants servent l’écriture de Tchamitchian qui prend toute son épaisseur. Au centre de l’orchestre la rythmique Claude Tchamitchian (contrebasse), Stephan Oliva (piano), Rémi Charmasson (guitare) et le nouveau venu Edward Perraud (batterie, percussions). Autour d’eux les deux violons de Régis Huby et Guillaume Roy croisent leurs cordes avec leur habituelle complicité. La qualité de leur dialogue n’a rien à envier à celui des virtuoses clarinettistes Catherine Delaunay et Roland Pinsard auxquels la trompette de Fabrice Martinez se mêle avec brio.

Alternativement maîtrisée et souple, tendue et relâchée, puissante et fragile, la voix de Géraldine Keller comble et déchire à la fois. La chanteuse contemporaine met son art au service d’un texte auquel elle donne toute sa puissance, soutenue en cela par la masse de l’orchestre. Les musiciens amplifient la force des paroles, accentuent les moments de tension et sous-tendent de délicatesse les espaces de détente.

La place laissée à l’improvisation suffit pour permettre aux instrumentistes de s’exprimer en totale liberté comme en écho à l’écriture du contrebassiste décidément très inspiré.

« Need Eden » par « Acoutic Lousadzak » (Claude Tchamitchian Tentet), une belle manière de débuter l’année 2017. On souhaitait que 2017 offre des musiques innovantes, libres et créatives. Ce premier album écouté et chroniqué répond tout à fait à ces critères et devrait combler tous les amateurs de musique, sans compter que l’album est aussi un bel objet que l’on prend plaisir à consulter.

David Linx signe « Skin in The Game »

David Linx signe « Skin in The Game »

Avec « Skin In The Game », le chanteur, auteur, compositeur et producteur David Linx signe un album à la fois énergique et sensible. Celui qui est devenu une référence en matière de jazz vocal, propose un opus poétique où il se met à nu. Autour de lui, il réunit une équipe de premier plan avec Gregory Privat au piano, Chris Jennings à la contrebasse, Arnaud Dolmen à la batterie et en invités, le guitariste Manu Codjia et le slameur Marlon Moore. Entre force et délicatesse, un opus à fleur de peau qui témoigne de ses convictions, de son implication dans le monde actuel et rend hommage à des figures qui lui sont chères. Au sommet de son art, David Linx performe plus que jamais au-dessus de la mêlée.

lire plus
Les nuages musicaux de « Rahona »

Les nuages musicaux de « Rahona »

Le quartet Rahona résulte de la rencontre de deux guitaristes, Joël Rabesolo et Julien Marga. En quartet, les deux musiciens proposent un album dont le titre emprunte son nom au groupe. « Rahona » cultive lyrisme et poésie. Sa musique emprunte au jazz et intègre des éléments de musique africaine, de rock et de musique contemporaine. De belles sensations musicales aux couleurs pastels et aux ambiances nuageuses.

lire plus
Clin d’œil à Nils Wülker & « Go »

Clin d’œil à Nils Wülker & « Go »

Pour l’homme toujours en mouvement qu’est Nils Wülker, rien d’étonnant à ce que son dernier album sorti le 04 septembre 2020 s’intitule « Go ». Le compositeur et trompettiste hambourgeois opère une plongée réussie dans la musique électronique. Dix titres pour découvrir des atmosphères énergiques ou planantes, cinétiques ou oniriques. Un voyage serein qui conjugue joie de vivre et espoir en devenir.

lire plus
Share This