Jazz Day 2017 à Lyon, Saint-Étienne et Vienne

Jazz Day 2017 à Lyon, Saint-Étienne et Vienne

En avant pour 24h de Jazz le 30 avril 2017

Chaque année depuis 2011, le 30 avril est célébrée la « Journée internationale du Jazz ». Depuis 2013, « Jazz à Vienne » coordonne le « Jazz Day » sur le territoire, avec le soutien du Pôle Métropolitain. Le Jazz Day 2017, c’est 24h de jazz à Lyon, à Vienne et à Saint-Étienne.

En 2017 le 30 avril est un dimanche. Le Jazz Day 2017 est donc l’occasion de vivre 24h de jazz en famille.

Cette Journée Internationale du Jazz est l’occasion pour cette musique d’être médiatisée plus largement que de coutume et d’être ainsi mieux connue dans sa diversité ce qui est un plus incontestable pour le jazz pas toujours bien identifiée par le grand public. Sur les médias nationaux que sont la télévision et les radios et dans la presse écrite non spécialisée, le jazz ne bénéficie pas vraiment d’une grande visibilité. Bien sûr les grandes stars du jazz sont largement diffusées mais ce n’est pas le cas pour tous les musiciens.

Le 26 février 1917 à New-York, un orchestre nommé l’Original Dixieland Jazz Band, un quintet de style New Orleans, grave un 78 tours avec deux titres, Livery Stable Blues et Dixie Jazz Band One Step. Cet enregistrement est étiqueté comme le premier enregistrement de l’histoire du jazz. Bien sûr on ne peut pas vraiment affirmer que le jazz soit né ce jour-là mais cet enregistrement fait date.

Depuis sa naissance au XXème siècle, le jazz a essaimé au-delà du territoire américain et a diversifié ses styles, ragtime, swing, be-bop, cool jazz, bossa-nova, jazz latin, hard bop,  free-jazz, jazz fusion, jazz électro, sans oublier les nombreuses musiques regroupées sous le vocable ethno-jazz et bien d’autres courants car la liste n’est pas exhaustive, loin s’en faut. D’ailleurs les scènes font souvent coexister les artistes issus des différents courants du avec ceux des musiques cousines dont les publics sont friands comme le blues,la funk, la soul, le R’n B sans oublier les musiques latines africaines ou cubaines.

Ainsi, le jazz s’est ouvert à nombreux styles musicaux grâce auxquels son vocabulaire rythmique, mélodique ou harmonique s’est enrichi, sans pour autant qu’il renie les formes originales. Aujourd’hui on peut donc parler d’un jazz multiforme. On peut autrement dire que le jazz a muté, qu’il a évolué. D’ailleurs de nombreux artistes sont réservés quant à l’emploi du terme « jazz » qu’ils trouvent un peu trop limité pour qualifier cette musique qu’ils aiment et qu’ils pratiquent.

Cette année encore on se réjouit de ces 24 heures consacrées au Jazz. A Lyon, Vienne et Saint-Étienne le jazz vit toute l’année dans les clubs, les salles et les festivals de la région. Le Jazz Day 2017 est une occasion supplémentaire pour les publics du Pôle Métropolitain de vivre cette musique dans les lieux même où elle est diffusée toute l’année et peut-être d’y revenir à d’autres occasions. C’est une des missions fixée par l’Unesco pour ce Jazz Day.

En 2017 on remarque avec intérêt que le 30 avril, le jazz va résonner dans des lieux où il n’est pas souvent présent. C’est le cas dans plusieurs Établissements pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) de la Métropole de Lyon qui vont accueillir des animations musicales à destination de leurs résidents. Le jazz va aussi vivre dans quelques parcs comme dans la Grange au Parc de Lacroix-Laval avec une jazz Session des élèves de l’atelier Musical du Chapoly ainsi que dans le Théâtre de Verdure du parc de Parilly à l’initiative du Jack Jack avec plusieurs formations des écoles de musique de la Métropole de Lyon. Il convient aussi de noter l’implication du Sytral et du Jazz Club Lyon Saint Georges qui sort de ses murs pour investir à 17h30 la Station de Métro de Bellecour et offrir du swing manouche en plein centre de Lyon.

Pour connaître le détail et l’exhaustivité de la programmation de ce 30 avril 2017 sur Lyon, Saint-Étienne et Vienne et pour organiser de riches déambulations jazzy, le meilleur moyen consiste à consulter le site du Jazz Day à Lyon. Les propositions sont nombreuses et permettent de découvrir de nombreux groupes, des styles variés et des lieux emblématiques où le jazz vit toute l’année.

Bien sûr il est impossible de profiter de l’ensemble des propositions. On a repéré quatre propositions qui figurent au ciel des « Latins de Jazz… & Cie ».

  • On peut par exemple aller bruncher au Bémol 5 à partir de 13h30 pour bien commencer la journée en jazz et se restaurer de belle manière. Au programme musical, Magnetic Orchestra à 13h30 et Limonest Swing Band à 15h. Plus de précision, lire « Jazz Day Brunch au Bémol 5 le 30 avril 2017 » et consulter le site du Bémol 5.

  • Pourquoi ne pas envisager aussi de se rendre au Musée des Confluences et plus précisément dans le Grand Auditorium pour plonger Aux racines du Jazz autour du compositeur Louis Moreau Gottschalk et de sa musique ? Avec à 16h30 une conférence de Florent Mazzoleni consacrée à puis à  Gottschalk et suivie à 17h30 un concert du saxophoniste Lionel Martin (saxophones) et du pianiste Mario Stanchev qui jouent le répertoire de leur album « Jazz before Jazz » où ils imaginent le jazz avant le jazz. Pour en savoir plus, lire « Le Musée des Confluences consacre le Jazz Day 2017 aux Racines du Jazz » et s’informer sur le site du Musée des Confluences.

  • A moins qu’en famille on envisage de rejoindre Le Périscope,13, rue Delandine dans le quartier de Perrache et faire vivre « Racines » avec Odyssée. Un conte musical pour tout public à partir de 5 ans. Deux musiciens, Yoann Cuzenard (tuba) et Denis Martins (batterie, percussion), 1 comédien, Bruno Fontaine (jeu et narration). Pour en savoir plus, rien de plus simple consulter le site du Périscope.

  • En fin d’après-midi on peut s’acheminer vers le Sirius, la péniche amarrée sur les berges du Rhône, face au 4 quai Augagneur dans le 3ème arrondissement de Lyon pour écouter Gaël Horellou interpréter son nouveau projet « Identité » entre maloya et Jazz. Le saxophoniste est entouré de Nicolas Beaulieu (guitare),  Florent Gac (orgue), Emmanuel Félicité (percussions), Jérôme Calciné (percussions) et Vincent Philéas (percussions). Pour en savoir plus sur ce jazz métissé de Maloya, cette musique propre à l’île de la Réunion, on peut lire « Gaël Horellou présente Identité » et aussi se connecter eu site du Sirius.

Sur Lyon, Saint-Étienne et Vienne, le Jazz Day 2017 c’est 24 heures de Jazz à vivre en famille. Pour connaître l’exhaustivité des festivités, prudent de consulter le site du Jazz Day… sans oublier de prolonger l’écoute du jazz dans tous ces lieux et même plus largement durant les 364 autres jours de l’année.

FUSSYDUCK sort son premier album

FUSSYDUCK sort son premier album

Le tout premier album de FUSSYDUCK est sorti sur le Label Double Moon Records. Belle découverte que le projet de ce groupe transnational. L’opus « Maybe that’s all we get » propose une musique singulière aux contrastes mélodiques et harmoniques colorés et aux paysages sonores délicats et chaleureux. Groove et fraîcheur sont alliés pour le meilleur.

lire plus
Enrico Pieranunzi 5tet-The Extra Something, Live at the Village Vanguard

Enrico Pieranunzi 5tet-The Extra Something, Live at the Village Vanguard

Quand en 2016, dans un des clubs les plus prestigieux de la sphère du jazz, le Village Vanguard à New York, le pianiste italien Enrico Pieranunzi enregistre en quintet un répertoire de compositions originales hard bop… advient un album éblouissant, « The Extra Something, Live at the Village Vanguard » sorti le 22 avril 2022 chez CAM JAZZ. Énergie et sensibilité se conjuguent avec virtuosité et maîtrise instrumentale.

lire plus
Jazz Campus en Clunisois 2022 – La Programmation

Jazz Campus en Clunisois 2022 – La Programmation

Jazz Campus en Clunisois 2022 donne rendez-vous au public du 20 au 27 août pour vivre au rythme du jazz et des musiques improvisées. Toujours aussi vivace et ancré dans ses racines, le festival propose un bouquet de concerts alléchants… du jazz vivant et attractif, inventif et libre, ouvert et innovant.

lire plus
Share This