Jazz Campus en Clunisois 2021 – La Programmation

Jazz Campus en Clunisois 2021 – La Programmation

Du jazz ouvert, libre et inventif

En Bourgogne du Sud, du 21 au 28 août 2021, le festival « Jazz Campus en Clunisois » donne rendez-vous à un large public pour vivre au rythme du jazz et des musiques improvisées. Fidèle aux valeurs de ses origines, le festival demeure toujours aussi vivace et ancré dans ses racines. Dans des lieux patrimoniaux de Cluny et du Clunisois, il propose un large panorama de la diversité d’expressions que recouvre le mot jazz aujourd’hui. Du jazz ouvert, libre et inventif.

visuel du festival Jazz Campus en Clunisois 2021Créé en 1977 par le contrebassiste et compositeur Didier Levallet (ancien directeur de l’Orchestre National de jazz), le festival « Jazz Campus en Clunisois » privilégie, depuis 44 ans, le rapport entre la création la plus actuelle et les pratiques amateurs ou pré- professionnelles. « Jazz Campus en Clunisois » regroupe chaque année à la fin de l’été un stage de jazz et un festival qui présente un bouquet de concerts alléchants.

Inscrite dans le vaste champ des musiques de jazz d’aujourd’hui, la programmation de « Jazz Campus en Clunisois » privilégie depuis toujours « ce qui se fait de plus innovant, espiègle ou impertinent, mais en tout cas musicalement indiscutable ». Cette année, une quinzaine de concerts vont se tenir dans des lieux patrimoniaux de Cluny (abbaye, théâtre, parc abbatial, haras) et du Clunisois.

Cerise sur le gâteau, les réjouissances artistiques sont compatibles avec l’exploration du patrimoine, des paysages verdoyants et des nombreuses richesses gastronomiques et œnologiques du sud de la Bourgogne.

Du 21 au 28 août 2021

Le festival ouvre le samedi 21 août à 21h dans le parc abbatial de Cluny avec concert en plein air de HradČany (en cas de pluie repli au Théâtre Les Arts de Cluny). Depuis 15 ans, le trio qui réunit Serge Adam (trompette), Pierre Botta (saxophone, ney) et David Venitucci (accordéon) puise son imaginaire dans les modes de jeux qui caractérisent les musiques populaires de l’Est méditerranéen. Une identité musicale construite sur l’héritage très riche des traditions issues des Balkans à la Turquie tout en demeurant ancré les pieds dans le jazz.

Jazz Campus en Clunisois 2021 - C. Delaunay & H. Labarriere

C. Delaunay - H. Labarriere©Laurent-Poiget & ©Eric-Legret

Lundi 23 août, à 21h00 au Lab71 de Dompierre-les-Ormes, la clarinettiste Catherine Delaunay et la contrebassiste Hélène Labarrière se produisent en duo. Après avoir participé à l’émission de France Musique « A l’improviste » à laquelle elles avaient été invitées, ces deux musiciennes essentielles de la scène jazz hexagonale ont décidé ensuite de poursuivre le chemin ensemble, en ajoutant leurs propres compositions à cette première expérience improvisée. A découvrir absolument.

C’est à partir de 21h au Théâtre Les Arts de Cluny que se déroulent les deux concerts de la soirée du mardi 24 août.

En ouverture, le trio « Felsh ! » constitué de Clément Mérienne (piano), Jonathan Chamand (contrebasse) et Loup Godfroy (batterie). Entre « Bach, les Beatles, le grincement d’une porte, des ronds dans l’eau, Ornette Coleman… » les deux chalonnais et le clunisois Loup Godfroy creusent leur trace avec légèreté et espièglerie. La soirée se poursuit avec le projet Django du Trio de Théo Ceccaldi. Les cordes de son violon, celles de la guitare de Guillaume Aknine et celles du violoncelle de Valentin Ceccaldi tirent une révérence affectueuse à la musique de Django Reinhardt et la transportent dans leur univers ludique aux ambiances contrastées. Un jazz qui oscille entre frénétiques envolées et délicates caresses. Une soirée à ne rater sous aucun prétexte.

Dans le cadre du marché d’été de la ville qui réunit artisans et producteurs locaux (de 17h à 22h), rendez-vous est donné aux festivaliers le mercredi 25 août, à 19h sur la place de l’Abbaye de Cluny pour écouter les premiers morceaux travaillés par la fanfare des stagiaires. En soirée, à 21h, entouré de François Thuillier (tuba), Jean-Charles Richard (saxophone baryton), le contrebassiste Jean-Philippe Viret promet « 60% de matière grave ». Tour à tour les trois musiciens se font soliste sur les élégantes mélodies du contrebassiste. Tout un programme en perspective, avec en définitive une musique qui allie audace et légèreté.

:

Jeudi 26 août, un trio de Bourguignons investit le Farinier de l’Abbaye de Cluny à 19h. Le violoniste Clément Janinet (originaire de Beaune, la clarinettiste Elodie Pasquier (native de Tournus) et le violoncelliste Bruno Ducret (fils de Marc Ducret et d’Hélène Labarrière) au violoncelle. Trio chambriste, « La Litanie des cimes » promet des ambiances sereines et acoustiques.

A partir de 21h ce même jeudi 26 août, la soirée se poursuit au Théâtre Les Arts avec, en première partie, le projet « Dans la Forêt » de Joce Mienniel (flûtes, boucles, guimbardes, kalimba). Le flûtiste s’inspire de « la forêt aux deux sens du terme, urbaine et végétale, dans sa géométrie, dans sa verticalité, dans ses reliefs et dans ses bruits… » Une création autant visuelle que sonore et des promesses de dépaysements.

Jazz Campus en Clunisois 2021 - Pierre Durand

Pierre Durand©Sylvain-Gripoix

En deuxième partie de soirée, place au « Roots Quartet » de Pierre Durand. Avec Hugues Mayot (saxophone ténor), Guido Zorn (contrebasse) et Joe Quitzke (batterie), le guitariste propose sa une musique chatoyante. Elle vibre des échos de l’Afrique, du rock, de la pop, du folk et réconcilie tous les langages du monde dans un idiome singulier qui ne manque pas d’originalité.

A 12h15, on se retrouve le vendredi 27 août, pour le rituel concert en plein air (repli au théâtre en cas de pluie) dans le cadre du Haras national de Cluny.

La musique est offerte par le duo « NoSax NoClar » qui réunit Bastien Weeger (saxophone) et Julien Stella (clarinette). Le voyage musical onirique qu’ils proposent devrait dépayser le pique-nique dans l’herbe.

A 21h, le Théâtre les Arts accueille le Trio Oliva/Abbuehl/Hegg-Lunde constitué de Susanne Abbuehl (voix), Stéphan Oliva (piano) et Oyvind Hegg-Lunde (batterie). Les trois partenaires viennent présenter leur projet « Princess ». Le trio pratique l’art du trio en toute liberté et propose une musique que l’on peut situer « au-delà du jazz ». Un chant à trois voix, un projet collectif… la musique poétique, aérienne et éthérée d’un trio princier.

Le samedi 28 août de 10h à 14h, la musique va retentir dans le parc abbatial de Cluny avec la restitution des ateliers des stages du festival par les « jazz étudiants » des ateliers de Sophie Agnel, Guillaume Orti, Géraldine Keller, Pascal Berne, Sylvain Rifflet, Pierre Durand, ainsi que la fanfare animée par Etienne Roche et Michel Deltruc. A partager sans modération !

« Jazz Campus en Clunisois » boucle sa programmation 2021 avec la venue du Andy Emler Megaoctet dont la prestation est programmée à partir de 21h dans le parc abbatial (repli au théâtre en cas de pluie). Avec cet orchestre qui vient de fêter son trentième anniversaire, le festival se termine en apothéose avec la promesse d’une musique hors normes, à la fois festive et virtuose, turbulente et innovante, audacieuse et en perpétuel développement. La musique que le leader se plaît lui-même à qualifier de « musique européenne vivante de début de siècle… » sera jouée par l’équipe de choc des improvisateurs français que le pianiste et compositeur Andy Emler a réuni autour de lui, Claude Tchamitchian (contrebasse), Eric Echampard (batterie), François Verly (percussions), Guillaume Orti (saxophone alto), Laurent Blondiau (trompette et bugle), François Thuillier (tuba), Philippe Sellam (saxophone alto) et Laurent Dehors (saxophones, clarinettes, cornemuse). Un concentré de plaisir musical à nul autre pareil.

Une fois de plus, la programmation attractive et variée de « Jazz Campus en Clunisois » n’en finit pas d’étonner et de ravir. En 2021, cet évènement demeure un festival à dimensions humaines et continue à mettre en regard l’appropriation de l’improvisation et de la musique de jazz avec ses manifestations les plus abouties.

« Mary’s Ideas » par le Umlaut Big Band

« Mary’s Ideas » par le Umlaut Big Band

Sur le double album intitulé « Mary’s Ideas » le Umlaut Big Band rend hommage à Mary Lou Williams. Conduit par Pierre-Antoine Badaroux, le big band français donne vie à de nombreuses pièces de cette compositrice, pianiste, arrangeuse et cheffe d’orchestre américaine que l’histoire du jazz a presque oubliée. A partir de manuscrits originaux, cet hommage réhabilite cette incontournable figure du jazz. Blues et swing, entre tradition et invention, 42 titres à savourer dès le 17 septembre 2021.

lire plus
Omer Klein trio revient avec « Personal Belongings »

Omer Klein trio revient avec « Personal Belongings »

Omer Klein Trio est de retour avec « Personal Belongings » annoncé pour le 17 septembre 2021. Sur son neuvième album, le musicien a enregistré six pièces en piano solo et quatre titres en trio. Ecrites durant le contexte pandémique de l’année 2020, ces dix morceaux naviguent entre émotions sensibles et vibrations énergiques. Riche de ces contrastes, la musique révèle la richesse de l’univers de ce compositeur dont l’univers palpite entre jazz et influences moyen-orientales.

lire plus
Saison 2021/22 – Auditorium de Lyon

Saison 2021/22 – Auditorium de Lyon

Pour la saison 2021/22 de l’AO, l’Auditorium-Orchestre national de Lyon accueille d’immenses stars du jazz. Main dans la main avec Jazz à Vienne, l’institution lyonnaise programme Michel Portal, Gregory Porter, Chucho Valdès et Stacey Kent. Ces affiches alléchantes laissent augurer d’intenses moments de jazz. De quoi réjouir le public !

lire plus
Share This