Jazz à Vienne Saison 19/20#2 – Auditorium de Lyon, Novembre 2019

Jazz à Vienne Saison 19/20#2 – Auditorium de Lyon, Novembre 2019

Herbie Hancock - Bobby McFerrin

Jazz à Vienne Saison 19/20#2 évoque les deux concerts coproduits par Jazz à Vienne et l’Auditorium-Orchestre National de Lyon sur la scène de l’Auditorium en novembre 2019. Le pianiste Herbie Hancock annoncé le 02 novembre 2019 et le chanteur Bobby McFerrin attendu le 18 novembre 2019. Gageons que les deux musiciens fassent une fois de plus rimer talent et générosité et déclenchent l’enthousiasme du public.

En novembre 2019, Jazz à Vienne et l’Auditorium-Orchestre National de Lyon coproduisent deux concerts proposés dans la Grande Salle de l’Auditorium de Lyon,

Jazz à Vienne Saison 19/20#2, Herbie Hancok, Bobby McFerrinJazz à Vienne Saison 19/20#2 donne rendez-vous au public avec deux figures prestigieuses de la sphère du jazz, Herbie Hancock et Bobby McFerrin. A eux deux, les musiciens cumulent 24 Grammy Awards, à raison de 14 décernés au premier et 10 au second.

A bientôt 80 ans, le légendaire pianiste natif de Chicago, Herbie Hancock figure parmi les plus respectés des musiciens de jazz et ses concerts constituent toujours un motif de réjouissance. La voix unique, le sourire et le charisme du chanteur Bobby McFerrin continuent à émouvoir celles et ceux qui l’écoutent.

Il serait vraiment dommage de se priver du plaisir de les voir et de les écouter.

Herbie Hancock- 02 novembre 2019 à l’Auditorium de Lyon

Plus de 50 ans de carrière

Jazz à Vienne Saison 19/20#2, le pianiste Herbie Hancock

Herbie Hancock©Douglas Kirkland

Entre le 20ième et le 21ème siècle, Herbie Hancock a conquis un véritable statut d’icône populaire.

Pianiste et compositeur aux multiples facettes, il a construit sa carrière en transcendant les limites et les genres. Depuis plus de cinq décennies, ce novateur perpétuel a diversifié ses approches qu’il a fait entendre sur disque et sur scène. D’une part Il a  ravi les amateurs de jazz acoustique avec ses nombreux groupes dont le fameux « VSOP » et d’autre part il a transporté les fans de jazz-fusion, de disco, de rock, de hip-hop, de funk avec entre autres, ses incursions avec les » Headhunters ».

Depuis le succès de Watermeloon Man gravé sur son premier album « Takin’ off » sorti en 1962 chez Blue Note, puis après son passage durant 5 années dans le quintet de Miles Davis entre 1963 et 1968, Herbie Hancock n’a eu cesse de renouveler son inspiration. Sa réputation n’a cessé de grandir et sa discographie de s’étoffer.

Quelques-unes de ses compositions comme Canteloupe Island, Maiden Voyage, Watermelon Man et Chameleon, figurent aujourd’hui parmi les standards repris par nombre de musiciens.

Titres et récompenses

Depuis le début de sa carrière, le pianiste et compositeur Herbie Hancock accumule les succès ce qui lui a valu nombre de titres et récompenses.

Difficile de ne pas évoquer l’historique « Maiden Voyage » (enregistré en 1965 et remastérisé en 1998), les multiples enregistrements du VSOP, ses duos avec Chick Corea, le superbe « A Tribute To Miles » récompensé d’un Grammy Award en 1994 suivi d’un autre, en 1996, pour la composition The New Standard de l’album « The New Standard » (1996), « River: The Joni Letters » qui a remporté deux Grammy Awards en 2007, celui de l’Album de l’année et du Meilleur album de Jazz contemporain et pour finir, « The Imagine Project » qui a lui aussi été récompensé de deux Grammy Awards en 2010.

Sans oublier l’album « ‘Round Midnight » (1986), BO du film du même nom de Bertrand Tavernier qui a reçu un oscar en 1987.

Nommé ambassadeur de bonne volonté de l’Unesco en 2011 Herbie Hancock est à l’origine du Jazz Day, véritable fête internationale qui honore la musique de jazz et ses valeurs, tous les 30 avril. Enfin, en février 2016, il a reçu un Grammy Award couronnant l’ensemble de sa carrière.

RV à 20h le samedi 02 novembre 2019 à l’Auditorium de Lyon, avec Herbie Hancock. Pour l’occasion, le pianiste et compositeur est annoncé à la tête d’un nouveau groupe qui réunit à ses côtés Elena Pinderhughes (flûte & voix), Lionel Loueke (guitare & chant), James Genus (basse) et Justin Tyson (batterie).

Pour se mettre en oreille… quelques échos de son dernier passage le 12 juillet 2017 sur la scène du Théâtre Antique de Vienne où il a revisité avec brio son héritage avec deux de ses légataires, le guitariste Lionel Loueke et le bassiste James Genus.

Bobby McFerrin - 18 novembre 2019 à l’Auditorium de Lyon

Jazz à Vienne Saison 19/20#2, le chanteur Bobby McFerrin

Bobby McFerrin©Carol Friedman

Au fil des années, ce chanteur atypique qu’est Bobby McFerrin a brouillé les frontières entre musique pop, musique savante et musique sacrée.

Issu d’une famille de chanteurs lyriques, il s’est distingué par une approche novatrice de l’harmonie, du rythme et de la mélodie avec sa seule voix. En effet, cet inventeur iconoclaste ne s’est pas contenté du succès planétaire que lui a valu son fameux Don’t Worry, Be Happy gravé en 1988 sur l’album « Simple Pleasures ».

Après avoir démarré sa carrière dans les années 70, il est passé du statut de vocaliste hyper doué et singulier à celui de prodige de la voix avant de devenir chef de chœur dirigeant des chorales aux formats variés. Ce natif de Manhattan a diversifié les rencontres et les formats, sur scène mais aussi sur disque. Ainsi on a pu l’écouter aux côtés du violoncelliste Yo-Yo Ma sur « Hush » (1992) ou de Chick Corea sur « The Mozart Sessions » (1996).

Son album « Circlesongs » sorti en 1997 constitue un jalon essentiel de sa carrière. Il a été suivi de « Beyond Words » (2002) puis de « VOCAbuLarieS » (2010) et enfin du fort singulier « about spirityouall » (2013) où il revisite les negrospirituals, comme en perpétuelle recherche des valeurs fondatrices dont ces chants sont porteurs, joie, rédemption et liberté.

A côté de son cursus vocal il a été nommé en 1994 à la direction musicale du Saint Paul Chamber Orchestra du Minnesota.

RV à 20h le lundi 18 novembre 2019 à l’Auditorium de Lyon, pour un moment riche en émotions avec le magicien Bobby McFerrin. Pour l’occasion, le chanteur vient entouré de Gil Goldstein (direction, arrangements, piano, accordéon), David Mansfield (violon, mandoline, guitare). Des invités spéciaux sont annoncés.

Retour de Gregory Porter avec « Revival »

Retour de Gregory Porter avec « Revival »

Le 17 janvier 2020 marque le retour de Gregory Porter avec « Revival », son nouveau single paru chez Decca/Blue Note. Cette bonne nouvelle en cache une autre et pas des moindres, puisque ce single annonce la sortie du sixième album studio du chanteur, « All Rise », attendu pour le 17 avril 2020.

lire plus
Grégory Privat revient avec « Soley »

Grégory Privat revient avec « Soley »

Trois ans après « Family Tree », le pianiste Grégory Privat revient en trio avec Chris Jennings et Tilo Bertholo. Son album « Soley » est comme irradié de la lumière de l’étoile solaire. Chargé d’énergie, l’album navigue sans frontières entre jazz, musiques caribéennes, électroniques et chant. La musique invite à l’optimisme et à l’espérance.

lire plus
Coup de Cœur pour « Cuban Jazz Report »

Coup de Cœur pour « Cuban Jazz Report »

Sorti le 10 février 2020 sous le label Stunt, « Cuban Jazz Report » réunit une équipe de choc autour du percussionniste cubain Eliel Lazo. Avec le pianiste “Caramelo de Cuba”, le bassiste Yasser Pino et le batteur Raul Pineda, il développe une musique spontanée, ancrée dans les racines du jazz et celles la musique afro-cubaine africaine. Avec créativité, les quatre musiciens explorent les rythmes et joignent leurs voix aux instruments. Un jazz cubain moderne et sans blabla qui enflamme une descarga festive !

lire plus
Share This