« Short Trip », le nouvel album de Vincent Bourgeyx

« Short Trip », le nouvel album de Vincent Bourgeyx

Un voyage renversant de swing et de musicalité

Le 24 février 2017 Vincent Bourgeyx sort « Short Trip », son cinquième album en leader. Swing et musicalité ont élu domicile sur les treize plages du disque. La musique émet des vibrations de bonheur de bout en bout de l’opus. Pour faire durer le voyage… il suffit de laisser tourner l’album encore et encore !

Pour l’enregistrement de « Short Trip » (Fresh Sound Record /Socadisc) au Studio de Meudon en mai 2016, Vincent Bourgeyx a réuni une section rythmique purement américaine. Le contrebassiste Matt Penman qu’il a connu au Berklee College de Boston. Collaborateur habituel du saxophoniste Joshua Redman, le rythmicien est l’un des plus demandés aux États-Unis. Il est aussi membre du SFJAZZ Collective, un all-star constitué de la fine fleur des jazzmen USA auquel participe aussi le batteur Obed Calvaire rencontré récemment par Vincent Bourgeyx. Entouré de cette section rythmique contrebasse/batterie hors pair le pianiste est comme porté et s’autorise toutes les libertés sur son clavier.

Vincent Bourgeyx a convié Sarah Lazarus, la chanteuse américaine installée en France depuis les années 80. Avec elle, le trio grave deux ballades renversantes d’émotion. Le pianiste a aussi invité le saxophoniste français David Prez à rejoindre le trio sur sept titres. Membre du ParisJazzUndergroung, ce dernier a déjà gravé deux albums qui ont contribué à faire reconnaître son talent.

Renversant de maturité, le pianiste grave avec « Short Trip » un album où le jazz respire. En trio, en quartet ou en solo, Vincent Bourgeyx atteint des sommets de musicalité et cultive le swing avec brio. Avec lui pas d’emphase, pas d’étalage. La musique prend racine aux fondamentaux de l’art et s’alimente du savoir-faire et de la sensibilité des artistes. Viennent s’y ajouter une spontanéité et une vivacité qui contribuent à l’identité de l’album. « Short Trip », du jazz tonique mais nuancé, charpenté mais tout en légèreté.

La construction du répertoire contribue aussi à la qualité de l’album. Huit compositions originales du pianiste et cinq standards arrangés par ses soins. Le trio Bourgeyx/Penman/Calvaire interprète trois titres, Tune Up de Miles Davis qui prend ses distances avec l’original sans le trahir, For All We Know de John Frederick Coots & Sam M. Lewis qui termine l’album et une composition du pianiste, le vivace In a Hurry.

Le trio accueille la chanteuse Sarah Lazarus sur deux somptueuses ballades, I Got Lost in His Arms d’Irving Berlin bouleversante de douceur et I’ve Grown Accustomed to His Face d’Alan Jay Lerner & Frederick Loewe qui flotte comme en apesanteur.

Le saxophoniste rejoint le trio sur une reprise, This Is New de Kurt Weill & George Gershwin et sur six compositions de Vincent Bourgeyx. Sur Choral, David Prez embouche le saxophone soprano pour un moment de rêverie éthérée. Sur les autres titres, c’est au saxophone ténor qu’il s’exprime. Ses chorus véloces ou déliés brillent par leur inventivité. La section rythmique pousse ou soutient les solistes et leur autorise une liberté dont ils usent avec brio.

Au centre du répertoire, le pianiste interprète un morceau de son cru, While she sleep. Une très courte valse au tempo ralenti. Une berceuse attendrie qui veille sur le sommeil d’une douce endormie en attente de son prince … un jour prochain… comme un clin d’oeil à un autre air bien connu.

On se prend à espérer que bientôt Matt Penman et Obed Calvaire profitent d’un Short Trip pour traverser l’Atlantique, rejoindre Vincent Bourgeyx, David Prez et Sarah Lazarus et  jouer leur musique sur les scènes de l’hexagone.

Clin d’œil à Rotraut Jäger et « Sonafari »

Clin d’œil à Rotraut Jäger et « Sonafari »

La flûtiste Rotraut Jäger annonce la sortie de l’album « Sonafari » de son groupe Sonambique. Avec le quartet, elle sillonne la Suisse et fait escale à Lyon, le 28 mars 2020 au Jazz Club Lyon Saint-Georges. La belle aubaine que de découvrir l’album puis d’aller vivre live les musiques de Sonambique. Au programme, des promesses de jazz aux influences latines, des rythmes des Caraïbes et des mesures impaires à profusion.

lire plus
Carte Blanche à Rita Marcotulli au Musée des Confluences

Carte Blanche à Rita Marcotulli au Musée des Confluences

Le Musée des Confluences de Lyon donne Carte Blanche à Rita Marcotulli le 08 mars 2020 à 16h. Pour la Journée Internationale des Droits des Femmes, « Women in Jazz » met les femmes à l’honneur sur la scène du Grand Auditorium avec un double plateau ». La pianiste et compositrice italienne vient à la tête d’un quartet inédit composé de Lisa Wulff, Benita Hastrup et Andy Sheppard. La première partie est assurée par le quartet Freya. Les compositrices de jazz devraient aussi être à l’honneur.

lire plus
Henri Texier présente « Chance »

Henri Texier présente « Chance »

Henri Texier est de retour en quintet avec un opus intitulé « Chance », en écho à celle qui lui permet « d’être toujours ici et maintenant » et « de n’avoir que peu de regrets ». Avec Sébastien Texier, Vincent Lê Quang, Manu Codjia et Gautier Garrigue, le contrebassiste délivre une musique où se croisent allégresse et nostalgie. Une aubaine que de découvrir le nouveau projet de cette figure emblématique du jazz européen.

lire plus
Share This