Sebastien Joulie Group à l’affiche en mars 2018

Sebastien Joulie Group à l’affiche en mars 2018

Une énergie rayonnante

Avec quatre concerts à venir, le guitariste Sébastien Joulie propose aux amateurs de jazz moderne de s’immerger dans la musique de son quintet, le Sebastien Joulie Group. L’occasion d’écouter le répertoire de « Resilience » (Fresh Sound New Talent). Du jazz rayonnant de liberté et d’énergie.

Quatre dates du Sebastien Joulie Group à l’affiche en mars 2018… belle opportunité pour (re-)découvrir la musique de l’album « Resilience » sorti  en 2017 chez « Fresh Sound New Talent », avec Pierre de Bethmann au piano.

Quatre concerts du Sebastien Joulie Group

Au Bémol 5, les 21 & 22 mars 2018

Le club lyonnais propose deux soirées. Le 21 mars 2018, à 21h, place au Sebastien Joulie Group avec Sébastien Joulie (guitare), Stéphane Moutot (saxophones), Étienne Deconfin (piano), François-Régis Gallix (contrebasse) et Charles Clayette (batterie). Le 22 mars 2018 à partir de 20h30, Sebastien Joulie Group anime la Jam-Session du jeudi « Autour de Monk ».

Au Domaine du Trouillet à Alboussière (07) le 23 mars 2018

Le 23 mars à 20h30, les cinq musiciens du Sebastien Joulie Group se produisent au Domaine du Trouillet à Alboussière en Ardèche. Le jazz tisse des liens avec la nature.

Au Voiron Jazz Festival, le 30 mars 2018 

Pour sa huitième édition, le festival isérois programme Sebastien Joulie Group le 30 mars 2018 à 20h avec au piano, Pierre de Bethmann. Le pianiste parisien retrouve Sébastien Joulie et ses complices quelques mois après la sortie de l’album « Resilience » (Fresh Sound New Talent) et les concerts qui l’ont suivi. Au programme, le répertoire de l’album enrichi de nouvelles compositions de François Gallix et Sébastien Joulie.

Sébastien Joulie

Imprégné par la scène jazz new-yorkaise dans laquelle il s’est immergé entre 2002 et 2003, le guitariste Sébastien Joulie est très investi dans la scène lyonnaise et plus largement régionale dont il est un acteur remarqué. Impliqué dans feu le Collectif Polycarpe, il a récemment intégré Les Permutants, le groupe créé en droite ligne du Collectif Mu par François Gallix et a participé en 2016 au superbe album » Alive ! ».

Après « The Lighthouse » enregistré en 2010 en trio avec le contrebassiste Florent Nisse et le batteur Charles Clayette. Sébastien Joulie invite le saxophoniste ténor américain Walter Smith III à rejoindre le « Seb Joulie Group » avec Brice Berrerd (contrebasse) et Charles Clayette. Après une tournée française, ils enregistrent l’album « Green Waves » sorti en 2014 chez FreshSound Records/New Talents, le label barcelonais de Jordi Pujol.

En 2015 le saxophoniste Stéphane Moutot et le contrebassiste François Gallix rejoignent le Sebastien Joulie Group.

Marqué par le be-bop et le hard-bop mais influencé aussi par le jazz d’avant-garde, le guitariste s’investit dans la composition d’un répertoire pour quintet saxophone/guitare,/piano,/contrebasse/batterie. Il se rapproche de Pierre de Bethmann qu’il a déjà eu l’occasion de rencontrer.

Il lui propose de participer au projet en intégrant le quintet. Le pianiste accepte, le label s’engage, les musiciens travaillent et enregistrent « Resilence » (Fresh Sound New Talent) sorti le 17 novembre 2017.

« Resilience » (Fresh Sound New Talent)

Enregistré par Sébastien Joulie (guitare), Stéphane Moutot (saxophones tenor & soprano), Pierre de Bethmann (piano), François-Régis Gallix (contrebasse) et Charles Clayette (batterie), l’album est essentiellement constitué de compositions et d’arrangements du leader. Souvent exposés à l’unisson guitare/saxophone, les thèmes complexes laissent émerger leur richesse au fil des échanges.Sebastien Joulie Group au Voiron Jazz Festival

On est saisi par l’atmosphère flottante de la composition de Stéphane Moutot, Time Tabloïd, qui ouvre l’album et par les arrangements du titre de Brooks Bowman, East of the sun, devenu East, où le saxophone soprano et le guitariste perdent le nord pour s’évader à l’est et retrouver le piano qui vient de l’ouest pour les retrouver.

Dans un climat étrange instauré par les accords du piano, le saxophone ténor gorgé de tendresse pleure sur Old Matters alors que la guitare lumineuse développe des phrases bluesy soutenues par une section rythmique fusionnelle.

Sur Resilience, en très grande proximité, les musiciens suscitent des perturbations mélodiques et des ruptures rythmiques, puis réorganisent la structure et redonnent une forme symbiotique à leur univers musical. L’énergie et la lumière circulent entre les artistes et la musique rayonne. Les interprètes projettent la résilience sur les portées et dans leurs improvisations.

Massive boozer revendique son appartenance au hard-bop. La solide section rythmique exaspère les accents shorteriens du saxophone et poussent la guitare dans une improvisation dont la fluidité ravit. Sur les savantes Shells et Abel’s dilemna éclate la virtuosité des solistes toujours attentifs à laisser respirer la musique.  

Les arrangements singuliers de Green Chimneys de Thelonious Monk impressionnent. Totalement libérés la guitare et le piano improvisent avec bonheur. Les ruptures rythmiques de la batterie et le soutien sans faille de la contrebasse autorisent le solo incandescent du saxophone. Le bluesy B’ n’ C déborde en même temps d’énergie et de précision.

« Resilience », le jazz de Sebastien Joulie Group est ancré dans une modernité qui laisse entendre des influences avant-gardistes tout autant que d’autres plus traditionnelles. Propulsés par une section rythmique énergique, guitare, saxophone et piano rivalisent d’inspiration. La musique jazz rayonne de liberté.

Marco Vezzoso dévoile « Travel »

Marco Vezzoso dévoile « Travel »

Le trompettiste Marco Vezzoso présente l’album « Travel ». Enregistré en quartet avec le pianiste Alessandro Collina, le percussionniste Trilok Gurtu et le bassiste Dominique Di Piazza, l’opus rassemble des pièces originales écrites par le duo italien. D’une facture originale, l’album navigue entre allégresse et mélancolie. Un album de musique instrumentale à la forte puissance mélodique et harmonique.

lire plus
Benoît Moreau Trio présente « Rêve Party »

Benoît Moreau Trio présente « Rêve Party »

A la tête du Benoît Moreau Trio, le guitariste Benoît Moreau publie son premier album, « Rêve Party ». Avec huit compositions personnelles, il propose un projet original qui navigue entre jazz et rock, entre rêve et fête. Un projet original et très personnel.

lire plus
2021… Ultimes « Coups de coeur »

2021… Ultimes « Coups de coeur »

Riche en surprises, 2021 a permis de découvrir de nouveaux talents et de se régaler de la musique d’artistes confirmés qui ne cessent de renouveler leurs projets. Pour terminer l’année, quoi de mieux que quatre ultimes « Coups de cœur » pour découvrir les quatre véritables pépites que sont « Twofold Head », « Miss Kiss », « Porgy and Bess » et « L’âme des poètes ». Du jazz français en duo, trio et quartet. Du rêve, des surprises, du swing stimulant et de la poésie musicale.

lire plus
Share This