Opera Underground – RV d’octobre 2019

Opera Underground – RV d’octobre 2019

GRIO - Stéphane Wrembel - Louis Sclavis Trio

Pour ses RV d’octobre 2019, l’Opera Underground ouvre ses portes au jazz avec trois concerts. GRIO, le nouveau groupe de la Cie Impérial, le guitariste Stéphane Wrembel qui célèbre la facette cachée d’un Django inspiré par Ravel et pour finir, le trio de Louis Sclavis. Un aperçu plus que représentatif de la diversité du jazz.

Visuel de l'Opera Underground, Rv d'octobre 2019Les RV d’octobre 2019 de l’Opera Underground explorent différentes facettes du jazz. La musique improvisée se taille la part belle avec un groupe emblématique de ce courant du jazz avec le trio de Louis Sclavis où flirtent clarinette et cordes et avec le GRand Impérial Orchestra de la Cie Impérial, le GRIO qui invite l’Afrique à irriguer son inspiration. le solo de Stéphane Wrendel complète le tableau avec un hommage singulier à une grande figure du jazz celle de Django Reinhardt, où il s’agit de découvrir un Django plus ravelien que manouche.

GRIO - Le GRand Impérial Orchestra de la Cie Impérial

Bonne nouvelle, la toujours bouillonnante Cie Imperial continue ses explorations. Après Impérial Pulsar et ses rencontres avec l’Afrique et les musiques mandingues, après les croisements de l’Imperial Orphéon avec arts du cirque (Gala) ou avec la grande tradition classique de l’opéra (Vox Populi) la Cie Imperial porte en son sein un nouvel orchestre le Le GRand Impérial Orchestra ou GRIO.Rv d'octobre 2019 à l'Opera Underground avec GRIO

GRIO est au RV d’octobre 2019 avec l’Opera Underground. Ce groupe réunit les musiciens d’Imperial quartet, les saxophonistes Damien Sabatier (saxophones baryton, alto, sopranino) et Gérald Chevillon (saxophones basse, ténor, soprano), le contrebassiste Joachim Florent et le batteur Antonin Leymarie avec le pianiste Aki Rissanen, le tromboniste Simon Girard, les trompettistes Fred Roudet et Aymeric Avice.

GRIO perpétue l’exploration des traditions africaines suite à ses précédents voyages au Mali et au Burkina Faso. Pour ce faire, l’orchestre associe une rythmique (piano, basse, batterie) à une section de cinq soufflants ( 2 trompettes, 2 saxophones et 1 trombone), Il peut ainsi porter sur les scènes l’écho des Banda Linda, ces orchestres faits d’instruments fabriqués à partir de racines d’arbres et de cornes d’antilopes.

GRIO a forgé un nouveau répertoire qui s’inspire certes des Banda Linda de Centrafrique mais creuse aussi dans ce terreau qui constitue l’inspiration majeure de la Cie Imperial, le jazz libertaire des années 60. Un prétexte de plus pour explorer plus avant le champ de l’improvisation collective.

RV le 18 octobre 2019 à 20h sur les gradins de l’amphi de l’Opéra de Lyon pour soirée pour vibrer entre polyrythmies et jazz libertaire avec le GRIO qui réfute les contraintes et les formats pré-conçus. La soirée propose un jazz en constante réinvention, un Jazz libre de J à Z. Ce concert constitue par ailleurs une belle mise en oreilles avant la sortie de l’album « Music Is Our Mistress » enregistré par le GRIO en mai 2019 au studio La Buissonne et annoncé pour le 17 janvier 2020.

Stéphane Wrembel - Django solo

Natif de Fontainebleau, le guitariste Stéphane Wrembel compte parmi les RV d’octobre 2019 de l’Opera Underground. Il s’est fait connaître aux États-Unis comme guitariste virtuose, spécialiste de Django Reinhardt.Rv d'octobre 2019 à l'Opera Underground avec Stéphane Wtrembel

Ses qualités de compositeur lui ont aussi valu d’être appelé pour écrire certains thèmes des films de Woody Allen « Midnight in Paris » et « Vicky Cristina Barcelona ». Depuis 12 ans, en hommage à Django Reinhardt, Stéphane Wrembel organise aussi au Carnegie Hall et au Town Hall de New York, le festival « Django à gogo » où sont conviés de prestigieux invités.

Certes avant Stéphane Wrembel d’autres musiciens, pas seulement des guitaristes d’ailleurs, ont reconnu l’immense génie de Django Reinhardt et ont été inspirés par son invention mélodique, son ingéniosité harmonique et son énergie rythmique. En 2019 on ne compte d’ailleurs plus les musiciens qui portent sur les scènes la musique de Django avec grand talent, et les citer tous serait long.

Par contre aujourd’hui Stéphane Wrembel se distingue en dévoilant un aspect différent de Django qui met en lumière des pièces solo que Reinhardt a enregistrées entre 1937 et 1950. Ainsi, le guitariste est le premier interprète à avoir transcrit, enregistré et joué toutes les pièces solo de Reinhardt et à avoir regroupé 17 pièces sur un album intitulé « Django l’impressionniste ». Ce disque brosse le portrait d’un Django quelque distancié du jazz manouche auquel il est habituellement associé. Ainsi on découvre un Reinhardt classique, admirateur de Maurice Ravel et de Claude Debussy, un impressionniste gitan.

RV le 19 octobre 2019 à 20h à l’Opera Underground avec le guitariste Stéphane Wrembel. En solo il interprète des compositions que Django Rheinhardt, influencé par Ravel et Debussy, a écrites pour guitare solo. Le guitariste profitera de ce concert pour présenter son nouvel album en exclusivité mondiale à l’Opera Underground. Un évènement à ne pas manquer.

Louis Sclavis Trio - Asian Fields Variations

En avril 2017 est sorti « Asian Fields Variations », le premier album du trio qui réunit autour du clarinettiste Louis Sclavis, le violoniste Dominique Pifarély et le violoncelliste Vincent Courtois.Rv d'octobre à l'Opera Underground avec Louis Sclavis Trio

Certes, Louis Sclavis est à l’origine du projet « Asian Fields Variations » mais le trio fonctionne de manière démocratique avec une participation égale de chacun des membres au processus créatif. Il s’agit d’une réelle organisation collective où chaque musicien contribue au programme. Ceci fonde le groupe autant que le projet.

Si les trois musiciens sont au RV d’octobre 2019 de l’Opera Underground, ils collaborent depuis de nombreuses années, plus de 35 ans pour Louis Sclavis et Dominique Pifarély et plus de vingt ans pour Louis Sclavis et Vincent Courtois. Adeptes de l’improvisation qui constitue le noyau dur de leur art, ces trois artistes majeurs de la musique créative française investissent leur talent au service d’une créativité sans cesse requestionnée.

Ensemble, Sclavis, Pifarelly et Courtois pratiquent un équilibre délicat entre composition et improvisation. Le trio met sa virtuosité au service de la musique et propose avec « Asian Fields Variations », une élégante musique chambriste aux subtiles nuances où le souffle du clarinettiste navigue entre les cordes frottées du violoncelle et du violon.

RV le 26 octobre 2019 à 20h à l’Opéra Undergroud avec Louis Sclavis Trio. Nul doute que Louis Sclavis, Dominique Pifarély et Vincent Courtois sauront une fois de plus captiver leur auditoire et l’étonner par leur incessante inventivité qui ne se dément pas au fil des ans et leur permet de renouveler leur propos sans redite aucune. Entre éclats et murmures, austérité et douce folie, cette soirée prometteuse devrait conquérir toutes les oreilles.

Laurent de Wilde sort « Three Trios »

Laurent de Wilde sort « Three Trios »

Le 15 novembre 2019, Laurent de Wilde sort « Three Trios », un coffret de trois albums enregistrés en trio. « Odd & Blue » (1989) un album introuvable depuis vingt ans. « Open Changes » (1993) qui a reçu le Prix Django Reinhardt la même année. « The Present » (2006) épuisé depuis une décennie. Il est aisé de percevoir combien, entre 1989 et 2006, le pianiste a élargi le langage du trio traditionnel en incorporant compositions et acquis issus de ses autres aventures. Un voyage au fil des ans qui permet de saisir l’évolution de son art au sein du trio, piano-contrebasse-batterie.

lire plus
Christophe Panzani revient avec « Les Mauvais Tempéraments »

Christophe Panzani revient avec « Les Mauvais Tempéraments »

Trois ans après « Les âmes perdues » Christophe Panzani revient avec « Les Mauvais Tempéraments », un album sur lequel il réitère son intérêt pour les duos saxophone ténor-piano(s). Pour renouveler le concept, il a recours aux tempéraments anciens qui modifient l’accordage des pianos sur quatre titres. Les tempéraments proposent des jeux de pistes qui brouillent les repères de l’oreille laquelle les déjoue pourtant. Elle se laisse captiver par un intime climat d’estompe musicale.

lire plus
Clin d’œil à Edouard Ferlet & « altérité »

Clin d’œil à Edouard Ferlet & « altérité »

Après les avoir invités en 2017 à l’occasion de la sortie de son album « Think Back Op. 2 », le pianiste Edouard Ferlet retrouve Naissam Jalal, Sonny Troupé et Guillaume Latil pour travailler autour de l’improvisation idiomatique. Après deux résidences, ces quatre artistes issus de galaxies aux esthétiques différentes apprennent à se connaître. L’album « altérité » résulte de leur collaboration et donne à écouter une musique singulière, sans partition et sans montage. Une musique qui captive l’oreille.

lire plus
Share This