« More Light », le jazz lumineux de Sandro Zerafa

« More Light », le jazz lumineux de Sandro Zerafa

 Un propos musical tout en finesse

Avec « More Light », le guitariste Sandro Zerafa propose un album lumineux aux compositions inspirées. Les musiciens élaborent une musique qui se promène entre modernité et tradition. La souplesse et la sensibilité de la musique vont droit à l’âme.

couverture de l'album More Light de Sandro ZerafaAnnoncé pour le 27 janvier, l’album « More Light » (Jazz&People/Harmonia Mundi) est le quatrième opus de Sandro Zerafa, ce guitariste maltais basé à Paris. Entouré par quelques-uns des artistes les plus prisés du moment, le musicien fait mouche avec neuf compositions originales inspirées. Sandro Zerafa, Yonathan Avishai (piano), Yoni Zelnik (contrebasse) et Lukmil Perez Herrera (batterie) sont rejoints sur trois titres par le saxophoniste David Prez.

Ancré dans la tradition, « More Light » propose un jazz moderne où les solistes échappent à la gravité. Leurs propos aériens se densifient au fil des mesures pour mieux surprendre et enchanter l’auditeur. Sandro Zerafa articule ses phrases avec précision et souplesse. Les musiciens rivalisent d’inventivité et de finesse tout au long des plages. Un album rafraîchissant et inspiré.

On ne se lasse pas d’écouter les neufs titres de « More Light » qui séduisent d’abord par leur fraîcheur et leur légèreté puis révèlent leur profondeur et leur densité. Les solistes rivalisent de créativité. Leur propos musical se tient loin du bavardage et la musique respire. On se laisse particulièrement emporter par Nowness et Blurred Vision IV dont on apprécie le flou tout à fait artistique.

Né à Pietà, Malte, Sandro Zerafa étudie la musique à l’Université de Malte et au Conservatoire de Lyon dont il sort avec le 3ème prix d’orchestre. Il obtient, par ailleurs, la Mention Spéciale du Jury au Concours de La Défense en Composition.

Avant « More Light », le guitariste a enregistré trois disques sous son nom qui ont tous été largement supportés par la critique. Son premier disque en tant que leader « White Russian 5tet » s’est vu récompensé par JazzMagazine ainsi que son deuxième opus, « Urban Poetics ». Son troisième album « The Bigger Picture » loué par JazzMagazine a aussi été repéré par JazzNews.

Sandro Zerafa a aussi enregistré quinze disques en tant que sideman et joué dans le monde entier avec de grands noms du Jazz tels que Francesco Bearzatti, Youn Sun Nah, Sergio Krakowsli, Hugo Lippi, Chico Buarque, Manu Katché, Laurent Coq et bien d’autres. Membre fondateur du collectif/label Paris Jazz Underground, le guitariste est aussi directeur artistique, depuis 2009, du « Malta Jazz Festival », qui se déroule chaque année en juillet sur l’île de Malte.

« More Light » illumine ce début d’année 2017. Un album à écouter et à partager sans modération pour faire connaître encore plus largement le talent de Sandro Zerafa.

Saison 2024/25 – Auditorium-Orchestre National de Lyon

Saison 2024/25 – Auditorium-Orchestre National de Lyon

En 2025, l’Auditorium de Lyon a 50 ans et pour fêter cet anniversaire, l’institution annonce une programmation 2024/2025 alléchante, avec pas moins de 170 concerts. Du côté du Jazz et des Musiques actuelles se profilent d’intenses moments musicaux avec Bernard Lavilliers, Thibault Cauvin & -M-, Crosscurrents Trio, Souad Massi, Dominique A, Bethmann/Legnini/Trotignon/Bojan Z, Brad Mehldau, Samara Joy, Anouar Brahem Quartet. De quoi réjouir le public !

lire plus
Jazz Campus en Clunisois 2024 – La Programmation

Jazz Campus en Clunisois 2024 – La Programmation

En Bourgogne du Sud, du 17 au 24 août 2024, le festival « Jazz Campus en Clunisois » donne rendez-vous à un large public pour vivre au rythme du jazz et des musiques improvisées. Fidèle aux valeurs de ses origines, le festival demeure toujours aussi vivace et ancré dans ses racines. Dans des lieux patrimoniaux de Cluny et du Clunisois, il propose un large panorama de la diversité d’expressions que recouvre le mot jazz aujourd’hui, cette musique ouverte, généreuse, libre et créative. En perspective, de nombreuses émotions à partager dans la bonne humeur.

lire plus
« La Dolce Vita » selon Stefano Di Battista

« La Dolce Vita » selon Stefano Di Battista

Trois ans après « Morricone Stories » dédié à Ennio Morricone, le saxophoniste italien Stefano Di Battista est de retour avec « La Dolce Vita », un nouveau projet ancré dans la culture populaire de son pays. En quintet, il fait résonner sous un nouveau jour douze chansons italiennes emblématiques de l’âge d’or de l’Italie. L’album navigue entre ferveur et nostalgie.

lire plus
Share This