Michel Fernandez Quartet au Bémol 5 avec « Mélange de Rages »

Michel Fernandez Quartet au Bémol 5 avec « Mélange de Rages »

Du jazz ardent sans concession

Après la sortie de l’album « Mélange de Rages » le Bémol 5 accueille Michel Fernandez Quartet le 01 mars 2019. Ecouter sur scène le nouveau projet du saxophoniste permet de saisir l’essence de son jazz ardent et sans concession.

enseigne du club lyonnais "Bémol 5"Situé au cœur du Vieux-Lyon le restaurant/jazz club Bémol5 continue depuis son ouverture, le 21 avril 2017, à programmer des concerts où s’expriment largement des musiciens issus de différents styles de jazz .

Toujours en prise avec l’actualité musicale du disque, Bémol 5 accueille Michel Fernandez Quartet le 01 mars 2019 à 20h30 pour un des concerts de la tournée de lancement de l’album « Mélange de Rages » (Dreamophone Socadisc) sorti en janvier 2019.

Michel Fernandez Quartet

Deux ans après « Brazza Cry », véritable pamphlet brûlant d’énergie, le saxophoniste Michel Fernandez revient en quartet.

Autour des saxophones soprano et ténor du leader, on retrouve les fidèles François Gallix à la contrebasse et Nicolas Serret à la batterie alors que le piano est désormais tenu par Benoit Thévenot. Avec ardeur, tous les trois se mettent en orbite autour de la sphère musicale de Michel Fernandez dont l’identité singulière allie des influences issues de la mouvance free à d’autres venues d’Afrique et à des échos d’Amérique latine.

Autour d’un nouveau répertoire, le quartet participe à une mouture renouvelée de la musique de Michel Fernandez. En toute liberté, les quatre compères condensent leur énergie et leur inspiration sur « Mélange de Rages » où leurs colères musicales ménagent avec bonheur quelques moments de sérénité.

« Mélanges de Rage »

couverture de l'album Mélange de Rages du Michel Fernadez QuartetSur les neuf pistes de l’album « Mélanges de Rage », le Michel Fernandez Quartet donne à découvrir plusieurs aspects de leur musique.

Sur Duende, le saxophone soprano s’élance tel un lutin espiègle dans un chorus fulminant avant de laisser s’exprimer le piano flamboyant. Après un motif répétitif entonné par le piano, le saxophone ténor élève ses cris rageurs et transforme Chaudière en une incantation tempétueuse à laquelle le piano répond par un chorus frénétique. La turbulence du propos se poursuit avec un solo fougueux de la batterie. La rage fait plus qu’affleurer !

L’atmosphère change avec High Life, ce calypso joué au ténor par le leader qui fait un clin d’oeil à la phraséologie de Sonny Rollins et à la tradition musicale africaine retranscrite dans l’album « Highlife » du regretté pianiste Randy Weston dans les années 1960. La main droite du piano élabore un solo vibrant et radieux alors que la main gauche invite le son d’un orgue groovy.

Vasvirag entraîne le quartet dans une expression colérique et fragmentée qui fait écho au courant du free-jazz des années 80. Déjà enregistrée sur  l’album « Passages » de Michel Fernandez, Brumes est interprété sur un tempo de ballade où le jeu du ténor s’apaise. La contrebasse majestueuse offre un instant de plénitude recueillie.

Après un préambule pseudo-chaotique le ténor expose de manière ludique et peu académique la mélodie d’Hypnotango que le piano fait vibrer ensuite dans un chorus impétueux. Proche du son du doudouk, le soprano transforme Ishmaël, la composition du pianiste Abdullah Ibrahim en une cérémonie incantatoire. Le piano propose ensuite un interlude tout en relaxation avant que le quartet ne termine la prière.

Monk in Africa fait un clin d’oeil complice à  Well,you Needn’t de Monk mais le morceau boppisant s’évade très vite du côté de l’Afrique. L’album se termine avec le nébuleux El Camino où le ténor ensorcelant délivre une litanie envoûtante.

Savourer la musique de « Mélanges de Rage » un casque sur les oreilles ne dispense pas loin s’en faut d’une écoute live, car c’est bien sur scène que la musique de Michel Fernandez prend toute sa force et délivre l’étendue de ses contrastes. Rendez-vous le 01 mars 2019 à 20h30 au Bémol 5 pour vibrer à l’unisson avec le Michel Fernandez Quartet.

Juste un clic sur le site du Michel Fernandez Quartet pour tout savoir sur l’ensemble des dates de la tournée du groupe, 

Laurent de Wilde sort « Three Trios »

Laurent de Wilde sort « Three Trios »

Le 15 novembre 2019, Laurent de Wilde sort « Three Trios », un coffret de trois albums enregistrés en trio. « Odd & Blue » (1989) un album introuvable depuis vingt ans. « Open Changes » (1993) qui a reçu le Prix Django Reinhardt la même année. « The Present » (2006) épuisé depuis une décennie. Il est aisé de percevoir combien, entre 1989 et 2006, le pianiste a élargi le langage du trio traditionnel en incorporant compositions et acquis issus de ses autres aventures. Un voyage au fil des ans qui permet de saisir l’évolution de son art au sein du trio, piano-contrebasse-batterie.

lire plus
Christophe Panzani revient avec « Les Mauvais Tempéraments »

Christophe Panzani revient avec « Les Mauvais Tempéraments »

Trois ans après « Les âmes perdues » Christophe Panzani revient avec « Les Mauvais Tempéraments », un album sur lequel il réitère son intérêt pour les duos saxophone ténor-piano(s). Pour renouveler le concept, il a recours aux tempéraments anciens qui modifient l’accordage des pianos sur quatre titres. Les tempéraments proposent des jeux de pistes qui brouillent les repères de l’oreille laquelle les déjoue pourtant. Elle se laisse captiver par un intime climat d’estompe musicale.

lire plus
Clin d’œil à Edouard Ferlet & « altérité »

Clin d’œil à Edouard Ferlet & « altérité »

Après les avoir invités en 2017 à l’occasion de la sortie de son album « Think Back Op. 2 », le pianiste Edouard Ferlet retrouve Naissam Jalal, Sonny Troupé et Guillaume Latil pour travailler autour de l’improvisation idiomatique. Après deux résidences, ces quatre artistes issus de galaxies aux esthétiques différentes apprennent à se connaître. L’album « altérité » résulte de leur collaboration et donne à écouter une musique singulière, sans partition et sans montage. Une musique qui captive l’oreille.

lire plus
Share This