Kamasi Washington aux Nuits Sonores

Kamasi Washington aux Nuits Sonores

« Concert spécial » le 08 mai 2018

Le festival « Nuits Sonores » consacre son « concert spécial » au saxophoniste Kamasi Washington. Programmée le 08 mai 2018 à l’Auditorium-Orchestre National de Lyon, la venue de ce jazzman, passeur entre tradition et innovation, constitue un évènement majeur.

Logo du Festival "Les Nuits Sonores"Après avoir invité les plus grandes figures des musiques électroniques, les « Nuits Sonores » ont commencé en 2017 l’exploration des territoires du jazz avec Pharoah Sanders. En 2018, « Nuits Sonores », poursuit son incursion dans le jazz avec le soutien de « Jazz à Vienne » et invitant pour Kamasi Washington, ce saxophoniste qui incarne l’avenir du jazz tout en restant ancré sur les racines des musiques afro-américaines.

Programmé à 20h le 08 mai 2018 sur la scène de l’Auditorium-Orchestre National de Lyon, ce concert spécial de la seizième édition de « Nuits Sonores » met un coup de projecteur sur celui que l’on dit porteur du « renouveau du jazz ». La réputation de Kamasi Washington, ce fils spirituel de Sun Ra et Pharoah Sanders n’est plus à faire.

Le saxophoniste Kamaisi Washington le 13 juillet 2016 au festival "Jazz à Vienne" Ancré dans la tradition du jazz, Kamasi Washington a collaboré avec les grands figures du hip-hop comme Kendrick Lamar avec lequel il a co-écrit les cordes et les cuivres et enregistré sur le splendide album « To Pimp A Butterfly ». Sur scène il a côtoyé les plus grands noms du rock alternatif, du rap et du jazz. Il s’est en effet produit entre autres avec Ryan Adams, Snoop Dogg ou Herbie Hancok.

L’Europe a découvert ce digne héritier de John Coltrane en décembre 2015 via son triple album « The Epic » publié sur le label de Flying Lotus, Brainfeeder. Pratiquement 3 heures de musique incandescente dont l’écoute fascine et ressource.

Ceux qui ont eu l’occasion d’écouter Kamasi Washington les 13 et 14 juillet 2016 dans « All Night Jazz » dans le cadre de « Jazz à Vienne » sont littéralement tombés sous le charme de son jazz « organique et massif, à la fois calme et transique ».

D’un format plus réduit, environ 30 minutes, son récent EP, « Harmony of Difference » surprend encore. Le saxophoniste s’immerge dans l’art du contrepoint porté à ses sommets par JS Bach. Kamasi Washington propose six mouvements. Cinq lignes mélodiques pour les cinq premiers titres, Desire, Humility, Knowledge, Perspective et Integrity qui sont ensuite jouées simultanément dans le sixième titre, Truth.

Voilà comment ce géant pacifique renouvelle son art en puisant bien loin des styles déjà explorés. Absolument renversant ! 

La vérité comme résultante des diversités ? Le saxophoniste penseur parviendra-t-il à fédérer les tenants des diverses chapelles musicales ? Le voir programmé dans une salle où vit la musique classique par un festival promoteur des musiques électroniques avec le soutien d’un festival de jazz va en sens et constitue en soi déjà un point fort.

La venue de Kamasi Washington comme réconciliateur des genres musicaux. Puisse ce possible advenir à 20h le 08 mai 2018 sur la scène de l’Auditorium-Orchestre National de Lyon lors du concert spécial programmé par « Nuits Sonores » avec le soutien de « Jazz à Vienne ». Un rendez-vous incontournable pour écouter et voir ce saxophoniste « empreint des influences du passé et porteur des promesses de demain ».

Obradović-Tixier Duo – « A Piece of Yesterday »

Obradović-Tixier Duo – « A Piece of Yesterday »

Après le silence musical imposé par la pandémie, la batteuse Lada Obradović et le pianiste David Tixier présentent leur quatrième album, « A Piece of Yesterday ». Avec neuf compositions originales, le Obradović-Tixier Duo met un conte en musique pour se souvenir d’hier, pour vivre au temps présent et se projeter afin de construire de nouveaux lendemains.

lire plus
Laurent Coulondre propulse « Meva Festa »

Laurent Coulondre propulse « Meva Festa »

Avec « Meva Festa », Laurent Coulondre livre un album explosif. Au fil des pistes, Laurent Coulondre communique sa vision de la musique, de la vie et du partage. Chaque titre constitue une promesse d’évasion. L’album respire la joie de vivre et communique l’envie d’exulter. Placé placé sous le signe du soleil et de l’exotisme, « Meva Festa » porte bien son nom, un mélange de catalan et de brésilien qui se traduit par « Ma Fête »…. tout un programme !

lire plus
André Minvielle revient avec « Ti’bal Tribal »

André Minvielle revient avec « Ti’bal Tribal »

Sur « Ti’bal Tribal », André Minvielle mène le bal avec la verve, l’humour et l’inventivité qui lui appartiennent en propre. Il propose un bal euphorique et effervescent où se téléscopent valse et cumbia, cha-cha et fandango. Avec sa fille Juliette et son complice de longue date, Fernand « Nino » Ferrer, le batteur et chanteur gascon fait danser la vie et le jazz. La frénésie affleure !

lire plus
Share This