Hot Club Jazz Festival #2019

Hot Club Jazz Festival #2019

Du 04 au 07 avril 2019

Après avoir fêté ses 70 ans en 2018, le Hot Club de Lyon repart de plus belle avec le Hot Club Jazz Festival #2019. Du 04  au 07 avril 2019 sont programmés Romain Pilon Trio, Hot Club Generations Big Band, Manu Guerrero Quintet et Jeremy Pelt Quintet. De quoi faire battre plus fort le cœur de la presqu’île !

Fondé en 1948, le Hot Club de Lyon se prévaut d’être le plus ancien club de jazz en activité en Europe. Situé entre Saône et Rhône, au cœur de la presqu’île lyonnaise, Hot Club Jazz Festival #2019le Hot Club de Lyon accueille depuis plus de 70 ans, tous les styles de musique et tous les musiciens.

Depuis fin 2017, sur l’impulsion de la nouvelle équipe dirigeante, le vénérable club lyonnais programme des concerts (du mercredi au samedi soir, de septembre à juin), dans la cave nouvellement toilettée. Le printemps 2019 se distingue par la programmation du festival annuel du Hot Club de Lyon.

Du 04 au 07 avril 2019, le Hot Club Jazz Festival #2019 propose quatre évènements exceptionnels avec des artistes de renommée internationale, Romain Pilon, Hot Club Generations Big Band, Manu Guerrero, Jeremy Pelt.

Chaque soir après les concerts, la soirée se prolonge par une jam session animée par Hot Reason Sessions, Jean-Salim Charvet Quartet, Thomas Blaisel Quintet.

Romain Pilon Organ Trio

Le festival ouvre avec un musicien incontournable de la scène jazz française, le guitariste français Romain Pilon qui enchaîne projets et enregistrements. On a pu l’apprécier en trio avec le batteur Fred Pasqua et le contrebassiste Yoni Zelnik et on l’a découvert avec bonheur auprès de Pierre de Bethmann et David Prez. On a aussi remarqué avec intérêt sa présence auprès de musiciens internationaux (Seamus Blake, Walter Smith III) avec lesquels il a enregistré.

En 2019, Romain Pilon associe les sonorités de la guitare à celles de l’orgue Hammond B-3 dont la tradition du jazz compte déjà de nombreux exemples comme Kenny Burrell-Jimmy Smith, Grant Green-Larry Young, Wes Montgomery-Melvin Rhyne.

Dans sa nouvelle formule musicale, le guitariste français Romain Pilon propose quelques concerts en Suisse, Belgique, Allemagne et France. Il s’arrête au Hot Club de Lyon avec deux musiciens américains, Sam Yahel (orgue Hammond) et Kush Abadey (batterie).

Le 04 avril 2019 à 20h30, une soirée qui allie le lyrisme et la musicalité du guitariste, le sens mélodique peu commun et la parfaite maîtrise de la palette sonore de l’organiste, le groove explosif du batteur. Pas encore de son ni de video de l’Organ Trio de Romain Pilon… c’est donc à découvrir live !

Hot Club Generations Big Band

Depuis sa création le Hot-Club a pour vocation de réunir des artistes de générations différentes. C’est pour perpétuer cette tradition que le batteur Philip Maniez installé aujourd’hui à Paris écrit un répertoire spécifique. Il s’associe avec un jeune musicien lyonnais Jean-Salim Charvet. Philippe Maniez et Jean-Salim Charvet assurent la co-direction musicale du Hot Club Generations Big Band.

Autour de Philippe Maniez et Jean-Salim Charvet : Patrick Maradan (contrebasse), Thibaut François (guitare), Olivier Truchot (piano), Jean-Salim Charvet, Yonatan Hes, Victor Maisonneuve, Alexandre Roudault (saxophones), Simon Girard, Héliodore Perrot, Jules Regard, Sylvain Thomas (trombones), Achille Alvarado, Ysaura Merino, Christophe Metra, Hervé Salamone (trompettes).

Le 05 avril 2019 à 20h30, un orchestre intergénérationnel inédit.

Manu Guerrero Quintet

Le pianiste franco-péruvien Manu Guerrero, vient présenter son projet « Nuevo Mundo » dont l’album est sorti le 19 janvier 2018 chez Jazz Family. Comme sur l’opus, le leader est accompagné de musiciens renommés, le saxophoniste Samy Thiebault, le percussionniste Minino Garay, le contrebassiste Felipe Cabrera et le batteur Lukmil Perez.

Expression poétique, improvisations créatives, syncopes explosives, rythmique souple et solide à la fois, comme dans Fresia composé en hommage à la grand-mère péruvienne du pianiste.

Le 06 avril à 20h30, les promesses d’un voyage rythmé au fil d’un jazz aux accents sud-américains et aux racines nord-américaines.

Jeremy Pelt Quintet

La fougue maîtrisée et le swing ardent de Jeremy Pelt ont contribué à faire de lui un des trompettistes de l’élite du jazz new-yorkais. Il a fait ses classes auprès de Franck Foster, Vincent Herring, Franck Wess, Jimmy Heath, Greg Osby, Gerald Cleaver, Ravi Coltrane. Il affiche aujourd’hui plus d’une douzaine d’albums en tant que leader et l’on ne compte plus ceux auxquels il a participé comme sideman.

On se rappelle que pour le 70ème anniversaire du vénérable club lyonnais Jeremy Pelt a honoré le Hot Club de sa présence lors des deux mémorables sets du 28 mars 2018. Visiblement le trompettiste y prend goût. En effet, lors de sa tournée 2019 en Europe, entre des concerts en Suisse, Allemagne et Pologne, il fait étape au Hot Club de Lyon avant de retourner aux USA.

Pour l’occasion, Jeremy Pelt (trompette, bugle) vient entouré de Victor Gould (piano, Fender Rhodes), Vicente Archer (contrebasse), Allan Mednard (batterie) et Chien Chien Lu (vibraphone, marimba).

Le 07 avril à 18h, des échos de « Jeremy Pelt The Artist », le dernier album du trompettiste  inspiré de l’œuvre d’Auguste Rodin.

Le Hot Club Jazz Festival #2019, une édition qui devrait tenir toutes ses promesses, ravir les oreilles les plus averties, surprendre les plus novices et enchanter celles et ceux pour que le jazz est synonyme de fête et de dépaysement.

« Warm Canto », le monde imaginaire de Leïla Martial

« Warm Canto », le monde imaginaire de Leïla Martial

Après « Babel », Leïla Martial et Baa Box s’aventurent au carrefour de tous les possibles sur l’album « Warm Canto ». Avec Eric Perez et Pierre Tereygeol, la chanteuse explore de nouveaux espaces. Loin des formats habituels, souvent sans les mots, le souffle se fait son, invente un imaginaire poétique et dessine les contours d’un univers sans limites.

lire plus
« Música Sin Fin », premier album solo de Mario Stantchev

« Música Sin Fin », premier album solo de Mario Stantchev

Sorti le 19 avril 2019, « Música Sin Fin » est le premier album solo de Mario Stantchev. Des douze compositions originales du pianiste se dégagent une infinie sensibilité, une superbe maîtrise du clavier et une absolue sérénité. Dans une approche dynamique, Mario Stantchev invite toutes ses influences musicales auxquelles il associe silence, lyrisme, romantisme, fougue et un rien de mélancolie. A écouter sans fin.

lire plus
Mario Stantchev – « Mini Mémo »

Mario Stantchev – « Mini Mémo »

De la Bulgarie à la France, la carrière du pianiste Mario Stantchev se distingue par son intensité et ses développements variés. A l’origine de la création du Conservatoire National de Région de Lyon, il a partagé sa vie entre pédagogie et concerts. Avide de rencontres humaines, doté de curiosité et d’une grande ouverture d’esprit, il a ouvert sa musique à de nombreuses esthétiques. Une vie musicale diversifiée entre classique et jazz avec des escapades du côté des musiques contemporaine et ethnique.

lire plus
Share This