« Happy Hours » de Vincent Touchard & Stephen Binet

« Happy Hours » de Vincent Touchard & Stephen Binet

Magie d’un jazz intemporel

Sur « Happy Hours », le batteur Vincent Touchard et le pianiste Stephen Binet prolongent leur collaboration initiée au Piano-bar du Théâtre le Prisme à Elancourt lors de jam sessions qui donnent leur nom à l’opus. C’est dans l’esprit de ces moments conviviaux qu’ils ont invité au studio Libretto les prestigieux musiciens rencontrés lors de ces soirées. Trois jours d’enregistrement, quelques éléments d’arrangement et treize standards après, l’album restitue un jazz intemporel dont la magie opère sans faillir.

Sorti le 22 janvier 2021, l’album « Happy Hours » (Jazz Family/Socadisc/Idol) est le fruit des 5 années de collaboration de Vincent Touchard et Stephen Binet au Piano-bar du Théâtre le Prisme à Elancourt où le batteur et le pianiste ont accueilli de nombreux musiciens.couverture de l'album Happy Hours de Vincent Touchard et Stephen Binet

Ainsi, au fil des treize plages de l’opus résonnent les musiques de Cole Porter, Tom Jobim, Cedar Walton, Toots Thielemans, Thelonious Monk, Jaco Pastorius, Harry Warren, Arthur Altman, Richard Adler, Harry Barris, Richard Rodgers et Cy Coleman interprétées par Vincent Touchard, Stephen Binet et leurs invités, les saxophonistes Sylvain Beuf, Baptiste Herbin, la chanteuse Claire Vernay, le chanteur Matthieu Boré, le guitariste et chanteur Sidney Rodrigues, les contrebassistes Duylinh Nguyen et Baptiste Morel et le bassiste José Fallot.

Enregistré « live » par Erwan Boulay, sur 3 jours au studio Libretto, avec quelques-uns des prestigieux musiciens rencontrés lors de ces soirées, l’album « Happy Hours » reflète la diversité du jazz et distille la magie d’un jazz intemporel.

Vincent Touchard & Stephen Binet

Vincent Touchard

Le batteur, compositeur et programmateur de jazz, Vincent Touchard, a gagné le tremplin jazz professionnel « Jazz à Vannes » au sein du Xavier Thollard trio puis obtenu en 2009 son prix de jazz après avoir fréquenté la classe de Sylvain Beuf au Conservatoire Régional de Versailles. En 2009, il crée un spectacle jeune public sur l’histoire du jazz, « L’Affaire Summertime », joué plusieurs années dans les théâtres parisiens et à l’Astrada à Marciac. En 2015, il participe à la création du spectacle musical Odino qui réunit la musique classique et la pop. Après 4 mois à l’affiche de Bobino, le spectacle a continué à tourner.

En 2017, Vincent Touchard sort son premier album « Classe moyenne » chez Klarthe Records.

Depuis 2013, il assure la direction artistique de deux événements jazz dans le département des Yvelines, les « Happy hours » du Prisme à Elancourt et « Jazz à la Clé » à la Clé des champs à Plaisir. Dans ce cadre, il propose des programmations musicales hebdomadaires dans tous les styles du jazz.

Stephen Binet

Le pianiste et compositeur de jazz, Stephen Binet, s’est produit dans de nombreuses salles en France et à l’étranger. Lauréat du premier European Music Training Circuit (E.M.T.C.) et finaliste du Concours Jazz à Vian en 2009, il est aussi titulaire du Diplôme d’État de professeur de Jazz, de plusieurs Prix de Conservatoires, d’un Master en Musicologie et titulaire de deux postes en Conservatoire.

En 2011, Stephen Binet sort son premier album hommage à Horace Silver « Complètement H.S. » et en 2013 son deuxième opus « Life’s Changes ». Il compose aussi pour l’altiste Brett Deubner sur son CD « Deep Sky Blue » sorti en 2017.

Depuis 2015, il est en résidence au Jazz Club du Prisme à Élancourt et participe en tant que leader ou sideman à de nombreux projets musicaux.

A Elancourt, les « Happy Hours » du Prisme

Au Piano-bar du Théâtre le Prisme à Elancourt, Vincent Touchard & Stephen Binet s’entourent des meilleurs musiciens locaux et parisiens pour animer une jam session mensuelle qui fait vibrer le jazz dans les Yvelines lors de rencontres conviviales entre les élèves des conservatoires environnants, leurs professeurs et tous les passionnés de jazz. Le batteur et le pianiste transmettent ainsi et partagent le plaisir de jouer sur scène.

Au fil des titres

L’album ouvre avec All or Nothing at All, le fameux standard d’Arthur Altman où le pianiste et le batteur invitent le contrebassiste Duylinh Nguyen et le talentueux saxophoniste Baptiste Herbin. Tel un trapéziste agile, l’altiste virtuose voltige au-dessus des portées et dialogue avec le pianiste inspiré. Sur Wrap Your Trouble in Dreams de Harry Barris, le contrebassiste Baptiste Morel rejoint le pianiste et le batteur. Le trio revisite le titre avec une légèreté swingante.

Le duo convie ensuite le bassiste José Fallot et le saxophoniste Sylvain Beuf. Propulsé par une solide section rythmique, le quartet interprète une version tonique de Cedar’s Blues du regretté pianiste Cedar Walton. Au ténor, l’improvisation harmonieuse du saxophoniste ne manque ni d’énergie, ni de modernité.

Plus loin, le contrebassiste Baptiste Morel est à nouveau présent aux côtés de la chanteuse Claire Vernay. Sur un tempo de rumba, elle insuffle gaîté et malice à Whatever Lola Wants de Richard Adler. Le duo est de nouveau rejoint par Duylinh Nguyen sur No Moon at All que chante Matthieu Boré. Accompagné par une rythmique d’une légèreté remarquable, le crooner interprète avec chaleur la chanson de David Mann and Redd Evans.

Sur le morceau suivant, You’re My Everything, de Harry Warren, le duo complice retrouve l’accompagnement infaillible de la contrebasse de Duylinh Nguyen et le jeu flamboyant de Baptiste Herbin. Le saxophoniste s’envole dans les hautes sphères du registre de l’alto et sa fougue inspire le pianiste. Aux côtés du piano, de la batterie et de la basse de José Fallot, le chant et la guitare de Sidney Rodrigues illuminent Bluesette. Le combo reprend le célèbre morceau de Toots Thielemans sur un tempo de samba, ce qui contribue à dépayser cette plage musicale loin du studio parisien.

Avec Baptiste Morel et Claire Vernay, le quartet impulse ensuite un groove punchy à la composition de Lorenz Hart et Richard Rodgers, The Lady Is a Tramp. Sur le fameux thème de Thelonious Monk, Ask Me Now, Duylinh Nguyen et Baptiste Herbin sont de retour. Le titre est métamorphosé par les interventions époustouflantes du saxophoniste qui brille tant par sa virtuosité que par son art des nuances. Porté par le subtil accompagnement des balais de Vincent Touchard, le jeu de l’alto contraste avec celui tout en élégance et raffinement du piano de Stephen Binet.

C’est au tour de Sylvain Beuf et José Fallot de rejoindre Vincent Touchard et Stephen Binet sur Three Views of a Secret. Alors que la ligne de basse officie en contrepoint, le son céleste du soprano s’élève jusqu’à rejoindre la stratosphère et le quartet parvient à restituer l’incandescence et le mystère de la musique de Jaco Pastorius. Accompagné du contrebassiste Duylinh Nguyen qui assure le tempo avec un swing irréprochable, le pianiste insuffle délicatesse et souplesse sur le thème de Cy Coleman, Witchcraft. En faisant alterner un jeu feutré au balais et un drive plus incisif aux baguettes, la batterie accentue les nuances pianistiques.

Après une intro qui sonne comme un clin d’œil à la musique des films de James Bond, le trio Morel-Touchard-Binet invite Claire Vernay sur My Heart Belongs to Daddy. Soutenue par l’énergique pulsation du trio, la chanteuse en propose une interprétation musclée. L’album se termine avec Dindi. Accompagné par la basse électrique de José Fallot, le chant du guitariste brésilien Sidney Rodrigues densifie la ballade écrite par Antonio Carlos Jobim. Le solo du pianiste prend des accents bluesy et soul qui font écho aux accents bensonniens de la guitare.

Faute de pouvoir retrouver « live » Vincent Touchard & Stephen Binet pour partager avec eux ces « Happy Hours », on écoute sans se lasser les treize titres de cet album convivial et réjouissant.

Stéphanie Lemoine signe « Love leaves traces »

Stéphanie Lemoine signe « Love leaves traces »

Avec « Love leaves traces », son deuxième album, la chanteuse, auteure et compositrice, Stéphanie Lemoine navigue entre nu-jazz, pop, folk et soul. Son univers éclectique explore des espaces poétiques où son chant aérien alterne entre français et anglais. Un voyage musical sans frontières entre les genres.

lire plus
Le trio Reis-Demuth-Wiltgen revient avec « Sly »

Le trio Reis-Demuth-Wiltgen revient avec « Sly »

Avec « Sly », le trio Reis-Demuth-Wiltgen continue à explorer le format traditionnel du trio jazz piano acoustique/contrebasse/batterie. Alliée à d’élégantes narrations musicales, la puissance rythmique du groupe ne se dément pas. Ce quatrième album reflète l’identité musicale du groupe et rend hommage à ses racines luxembourgeoises à travers la figure du Renard dont la ruse inspire son titre à l’album.

lire plus
Nouveau RV avec Christophe Monniot & Didier Ithursarry

Nouveau RV avec Christophe Monniot & Didier Ithursarry

Plus de deux ans après la parution de leur album « Hymnes à l’Amour », le saxophoniste Christophe Monniot et l’accordéoniste Didier Ithursarry récidivent avec un deuxième opus éponyme sous-titré « Deuxième Chance ». Avec lyrisme et virtuosité, les deux musiciens complices tissent une musique à la fois tendre et sensible, intense et pétillante. « Deuxième Chance », un nouveau rendez-vous à ne pas manquer !

lire plus
Share This