Gil Evans Paris Workshop et Laurent Cugny signent « Spoonful »

Gil Evans Paris Workshop et Laurent Cugny signent « Spoonful »

Une musique somptueuse aux textures mouvantes

Le 10 mars 2017 sort “Spoonful” gravé par le Gil Evans Paris Workshop et Laurent Cugny. Ce double album célèbre la musique et l’héritage de Gil Evans sous la direction de son principal disciple européen, le pianiste, compositeur et arrangeur Laurent Cugny.

Sur le double CD « Spoonful » (jazz&people/PIAS), Laurent Cugny revisite des partitions plus ou moins connues de Gil Evans et élabore un répertoire inédit à la tête d’un orchestre en forme de all-stars issus de la nouvelle génération du jazz français, le Gil Evans Paris Workshop. La plume de Laurent Cugny, fidèle aux principes d’écriture de son mentor, signe un opus éblouissant qui réserve des surprises infinies.

« Spoonful ». Une musique orchestrale lyrique et inventive, des climats enchanteurs et somptueux, des univers aux textures riches et mouvantes, des ambiances irisées ou  explosives. Les arrangements d’une richesse inouïe comblent et surprennent à la fois. Un double album qui plonge dans l’essence du jazz et en restitue l’essentiel pour combler les sens des auditeurs. Après la première écoute vient la tentation d’en reprendre une cuillerée voire même une louche. Ne surtout pas s’en priver, c’est vivifiant !

C’est après une campagne de financement participatif frutueux sur KissKissBankBank que « jazz&people », premier label de jazz participatif français, annonce pour le 10 mars 2017 la sortie de “Spoonful” en numérique et en double CD avec pochette cartonnée et des textes rédigés par Laurent Cugny. Un bel objet à l’image de la musique.

Reprenant une instrumentation proche de celles qu’affectionnait Gil Evans, avec cor, tuba, guitare et flûte, le Gil Evans Paris Workshop (GEPW) dirigé par Laurent Cugny redonne vie au répertoire historique de l’arrangeur Gil Evans. Le projet de Laurent Cugny tient en quelques phrases.

« Où il est question de faire revivre l’esprit de Gil Evans plutôt que la lettre de sa musique, impossible à recréer. S’appuyer donc sur ses arrangements (des années 60 et 70 plus que 50), les utiliser comme base pour faire vivre un orchestre d’aujourd’hui. Mais aussi proposer des arrangements inédits sur des compositions inédites. D’où le terme d’atelier : atelier d’orchestre, atelier d’écriture. Dans ce but, j’ai choisi de m’entourer de cette magnifique génération de musiciens nés autour des années 1980, qui entendent et font le jazz d’aujourd’hui. » Laurent Cugny

Rien de figé donc dans ce « Spoonful » où les musiciens s’approprient les arrangements de Laurent Cugny qui tient aussi le piano et le Fender Rhodes. Le talent et l’inventivité des interprètes font s’épanouir les compositions et les arrangements.

L’orchestre compte 15 des meilleurs musiciens d’aujourd’hui, tous nés dans les années 1980. Antonin-Tri Hoang (saxophone alto), Martin Guerpin (saxophones soprano, ténor), Adrien Sanchez (saxophone ténor), Jean-Philippe Scali (saxophone baryton, clarinette basse) constituent la section des anches. La section trompette compte Malo Mazurié, Quentin Ghomari, Olivier Laisney et Brice Moscardini. Au trombone, Bastien Ballaz et Léo Pellet, au cor, Victor Michaud et  Fabien Debellefontaine au tuba et à la flûte. La guitare est tenue par Marc-Antoine Perrio.  Ce sont les deux membres du trio de Laurent Cugny,  Joachim Govin (contrebasse) et Gautier Garrigue (batterie) qui assurent la section rythmique.

Gil Evans, inspirateur de ce projet musical, est l’un des plus importants arrangeurs de la musique de jazz au XXème siècle. L’influence de Gil Evans est, en effet, encore considérable, tant pour les partitions orchestrales conçues pour Miles Davis pour les albums « Miles Ahead », « Porgy and Bess » et « Sketches of Spain » que pour ses propres albums devenus des classiques et des incontournables du jazz en grande formation comme « The Individualism of Gil Evans » ou « Out of the Cool ».

En quelques lignes on va tenter de brosser un portrait rapide de celui qui porte ce projet ambitieux et réussi. Le pianiste, compositeur et arrangeur Laurent Cugny est l’ancien directeur du Big Band Lumière (1979-1994) avec qui il grave 6 albums et de l’Orchestre National de Jazz qu’il dirige de1994 à1997. Il est aussi l’auteur d’un opéra jazz, « La tectonique des nuages » avec David Linx, Laïka Fatien et Yann-Gaël Poncet et a signé des arrangements pour des albums d’Abbey Lincoln, Lucky Peterson, Viktor Lazlo et David Linx.

Laurent Cugny, c’est aussi celui qui, en 1987, a effectué en Europe avec Gil Evans et avec le Big Band Lumière, une tournée de 21 concerts et enregistré deux albums « Rhythm-A-Ning » (1988) et « Golden Hair » (1989) tous deux réédités en 1983 et un troisième disque qui réunit la totalité des titres enregistrés, « The Complete Recordings » (1989). Ces opus comptent parmi les ultimes chefs-d’œuvre du légendaire arrangeur dont on fêtera le trentenaire de la disparition en 2018 après qu’on ait célébré en 2012 le centenaire de la naissance.

Si la notoriété de Laurent Cugny est en grande partie liée à ses activités d’arrangeur et chef d’orchestre, le pianiste a conservé des activités musicales en trio avec Joachim Govin (contrebasse) et Gautier Garrigue (batterie).

Laurent Cugny, c’est encore un chercheur musicologue qui a écrit plusieurs livres parmi lesquels on peut citer en 1993 « Electrique: Miles Davis, 1968-1975 » (André Dimanche éditeur) sur la période électrique de Miles Davis et en 1989, « Las Vegas Tango : Une vie de Gil Evans » (P. O. L.), ouvrage de référence sur la musique de Gil Evans. Fort d’un doctorat en musicologie obtenu en 2001, Laurent Cugny se consacre alors à la recherche et à l’enseignement à l’Université Paris Sorbonne (Paris IV).

2014 voit le retour de Laurent Cugny à la musique en grande formation à la tête du Gil Evans Paris Workshop qui poursuit trois objectifs : « continuer à faire vivre l’héritage musical pluriel de Gil Evans », « jouer sur la dynamique d’une génération neuve de musiciens » et « créer les conditions d’un orchestre vivant, évolutif de 16 musiciens ». On se rappelle encore du splendide concert du 06 juillet 2015 où le Gil Evans Paris Workshop et Laurent Cugny jouent sur la scène du Festival « Jazz à Vienne ». L’écoute de l’album a ravivé le souvenir de ce moment éblouissant où l’orchestre a tenu en haleine les spectateurs du Théâtre Antique de Vienne. Une véritable musique à suspense.

En 2017, trente ans après leur collaboration, Laurent Cugny célébrè la musique de Gil Evans avec la publication de « Spoonful ». Pour ce faire, il renoue avec l’esprit de son mentor. A l’image de Gil Evans qui faisait jouer sa musique par des musiciens plus jeunes que lui, Laurent Cugny adopte la même démarche. Il dirige des musiciens plus jeunes que lui pour interpréter le répertoire de la seconde partie de la carrière de Gil Evans, très propice à une interprétation actuelle et à des variations. Le répertoire n’est pas seulement celui de Gil Evans et donne latitude à l’orchestre de créer sa propre musique.

Le CD2 de « Spoonful » est entièrement consacré à 12 morceaux écrits et/ou arrangés par Gil Evans. C’est une composition du bluesman Willie Dixon, Spoonful qui éclabousse de sa lumière cet album durant 15′ et donne son nom au double album. Pour précision, ce titre figure sur « The Individualism Of Gil Evans » enregistré par Gil Evans en 1963 et 1964. Le titre est à l’époque interprété par 17 musiciens parmi lesquels, pour ne citer que les plus connus, Kenny Burrel (guitare), Paul Chambers (contrebasse), Thad Jones (trompette), Phil Woods (saxophone alto), Jimmy Cleeveland (trombone) et  Elvins Jones (batterie).

Le CD1 de « Spoonful » propose 9 titres dont 3 nouvelles compositions de Laurent Cugny et ses arrangements de My Man’s Gone Now de Gershwin, de Manoir de mes rêves de Django Reinhardt et de Lilia de Milton Nascimento.

Pour en savoir encore plus… juste un clic sur le site du Gil Evans Paris Workshop et sur celui de Laurent Cugny.

 
Après avoir écouté dès le 10 mars le double album « Spoonful », pourquoi ne pas fêter sa sortie avec un concert live du Gil Evans Paris Workshop dirigé par Laurent Cugny au New Morning (Paris) le 07 avril à 21h.
Echo#1-Jazz à Vienne 2022

Echo#1-Jazz à Vienne 2022

Double plateau alléchant et conditions atmosphériques estivales pour la soirée du 02 juillet 2022 du festival Jazz à Vienne. Le oudiste Dhafer Youssef venu en quartet puis Marcel Khalifé & Bachar Mar Khalifé en septet ont comblé le public du Théâtre Antique. Les vibrations musicales orientales ont déclenché l’ovation d’une foule enthousiaste.

lire plus
FUSSYDUCK sort son premier album

FUSSYDUCK sort son premier album

Le tout premier album de FUSSYDUCK est sorti sur le Label Double Moon Records. Belle découverte que le projet de ce groupe transnational. L’opus « Maybe that’s all we get » propose une musique singulière aux contrastes mélodiques et harmoniques colorés et aux paysages sonores délicats et chaleureux. Groove et fraîcheur sont alliés pour le meilleur.

lire plus
Enrico Pieranunzi 5tet-The Extra Something, Live at the Village Vanguard

Enrico Pieranunzi 5tet-The Extra Something, Live at the Village Vanguard

Quand en 2016, dans un des clubs les plus prestigieux de la sphère du jazz, le Village Vanguard à New York, le pianiste italien Enrico Pieranunzi enregistre en quintet un répertoire de compositions originales hard bop… advient un album éblouissant, « The Extra Something, Live at the Village Vanguard » sorti le 22 avril 2022 chez CAM JAZZ. Énergie et sensibilité se conjuguent avec virtuosité et maîtrise instrumentale.

lire plus
Share This