Flavio Boltro & Fabio Giachino – « Things To Say »

Flavio Boltro & Fabio Giachino – « Things To Say »

Conversation musicale intime

Le trompettiste Flavio Boltro et le pianiste Fabio Giachino conversent en toute intimité sur « Things To Say ». Une alchimie musicale expressive et intense unit les deux musiciens transalpins. Onze compositions originales à savourer avec délice. Entre passion et confidence, un album lyrique et stimulant.

visuel de l'album Things To Say de Flavio Boltro & Fabio GiachinoLe label italien CAM Jazz propose « Things To Say », un enregistrement du duo Flavio Boltro & Fabio Giachino.

Riche en émotions, le dialogue entre le trompettiste et le pianiste comble l’oreille. Leurs échanges témoignent d’une écoute profonde et d’une grande expressivité.

Sur « Things to say » (CAM Jazz/L’Autre Distribution) sorti le 22 avril 2022, les émotions ponctuent la conversation entre Flavio Boltro & Fabio Giachino. A écouter sans modération !

Flavio Boltro

Aujourd’hui trompettiste de référence du jazz italien, Flavio Boltro a suivi le cursus du conservatoire national de musique classique de Turin G. Verdi. Il a étudié la trompette classique pendant sept ans. À 19 ans, il remporte le premier prix de trompette classique du Conservatoire, mais renonce à un poste fixe au sein de l’Orchestre Symphonique de Turin, préférant le jazz.

Dans les années quatre-vingt, il a joué dans « Lingomania quintet » de Maurizio Giammarco avec Roberto Gatto (batterie), Furio Di Castri (contrebasse), Maurizio Giammarco (saxophone) et Umberto Fiorentino (guitare) et s’est produit avec Steve Grossman, Cedar Walton, Billy Higgins, Clifford Jordan, Jimmy Cobb, Manhu Roche, Joe Lovano, Freddie Hubbard. Il a remporté le référendum Top Jazz à plusieurs reprises (à la fois en tant que soliste et en tant que membre de « Lingomania »).

Depuis les années quatre-vingt-dix, il a tourné son activité vers la France, où il réside aujourd’hui. En 1994 il rejoint l’Orchestre National de Jazz de Laurent Cugny, intègre en 1996 le sextet de Michel Petrucciani et en 2000 le quintet de Michel Portal. En 1997, il est membre du quintet de Stefano Di Battista, avec Éric Legnini (piano), Benjamin Henocq (batterie) et Rosario Bonaccorso (contrebasse). En 2003, Flavio Boltro joue en quartet avec Éric Legnini, Rémi Vignolo et Franck Aghulon avec qui il enregistre l’album « 40 degrés » (Blue Note Records). Durant cette même année 2003, il participe au Trio AIR avec Giovanni Mirabassi (piano) et Glenn Ferris ((trombone) avec qui il enregistre l’album « AIR » ((Sketch)).

En 2007, le chanteur populaire italien Gino Paoli réalise son rêve : monter un groupe de jazz. Il s’entoure de Flavio Boltro, Roberto Gatto, Rosario Bonaccorso et Danilo Rea. Le groupe enregistre 2 albums, « Milestones - Un Incontro In Jazz » (Blue Note) et « Un incontro in jazz à Rome » (Parco Della Musica Records). En 2011, le label allemand Act Music propose à Flavio Boltro d’enregistrer des grands airs d’opéra italiens. Avec Danilo Rea qui a comme lui une solide formation classique, il grave l’album « Opera at Schloss Elmau ». En 2012, il enregistre « Joyful » (Bonsaï) avec son nouveau groupe, « Joyful », un quintet All stars composé de l’italien Rosario Giuliani (saxophone), Pietro Lussu (piano), Darryl Hall (basse) et André Ceccarelli (batterie). Il fait appel à Alex Ligertwood (voix), un des chanteurs du groupe de Carlos Santana.

Sur « Spinning » (2018) il revient au trio sans instrument harmonique avec Marco Battisti (contrebasse) et Mattia Barbieri (batterie) et explore avec eux de nouvelles perspectives musicales (pop, électro) et propose une musique complexe et contemporaine.

Fabio Giachino

Le pianiste est considéré comme l’un des plus grands talents apparus sur la scène musicale italienne ces dernières années.

Parallèlement à ses études académiques classiques, il étudie le jazz avec entre autres Antonio Faraò, Dado Moroni, Riccardo Zegna, Danilo Rea, Franco D’Andrea, Stefano Battaglia, Gianluigi Trovesi, Pietro Tonolo, Furio Di Castri, Barry Harris, Joey Calderazzo, Kurt Rosenwinkel, Scott Colley, Jeff Tain Watts, Salvatore Bonafede. En mars 2012, il termine sa période de jazz de deux ans au Conservatoire G. Verdi de Turin avec Furio Di Castri et Dado Moroni.

En 2009 et 2012, il étudie à New York avec Fred Hersh et Hal Crook. En 2011, à Detroit, il participe avec Emanuele Cisi à un échange entre le département de jazz du conservatoire de Turin et la Wayne State University of Michigan. En 2016, il est sélectionné par l’Association nationale des musiciens de jazz pour une résidence d’artiste de trois mois à l’ambassade d’Italie à Copenhague.

Fabio Giachino mène une intense activité de concerts (Allemagne, France, Suisse, Belgique, Espagne, Danemark, Angleterre, République tchèque, Pologne, Turquie, Roumanie, Canada, États-Unis et Italie). Il collabore avec de nombreux artistes jazz tels que Dave Liebman, Rosario Giuliani, Furio Di Castri, Maurizio Giammarco, Emanuele Cisi, Gavino Murgia et Massimo Manzi. Il collabore aussi avec Fabrizio Bosso, Gegè Telesforo, Javier Girotto, Miroslav Vitous, Dusco Goycovitch, Gilad Atzmon et bien d’autres. Dans les domaines pop et R&B, il a travaillé entre autres avec Roy Paci, Motel Connection, ENSI, Dj2P.

Entre 2011 et 2014, il est récompensé par de nombreux prix en Italie et en Europe, en tant que soliste et aussi à la tête de son groupe. Il est élu de 2011 à 2014 parmi les 10 meilleurs pianistes italiens selon le référendum sur les JazzIT Awards ainsi que parmi les 10 meilleurs groupes italiens avec son trio en 2013 et 2014. Son premier album « Introducing Myself » (2012) enregistré en trio avec le saxophoniste Rosario Giuliani et son deuxième album en trio « Jumble Up » (2014) ont été respectivement inclus dans les 100 Greatest Jazz Albums 2012 et 2013 selon le magazine JAZZIT.

Après « Blazar » (en trio) et « Balancing Dreams » (en solo) enregistrés en 2015, il grave ensuite « North Clouds » (2017) en trio avec Matthias Flemming Petri (basse) et Espen Laub Von Lillienskjold (batterie) et deux invités, Benjamin Koppel (saxophones) et Paolo Russo (bandonéon). Il a intégré le label CAM Jazz en 2019 à la tête d’un octet avec « At The Edges of The Horizon » puis en solo avec « Limitless » (2021)

« Things to say »

Flavio Boltro & Fabio Giachino ont partagé ensemble de nombreuses expériences musicales. En 2022 se retrouvent en duo sur « Things to Say » sorti le 22 avril 2022 chez CAM Jazz.

L’album a été enregistré en décembre 2020 sous la supervision du producteur musical Ermanno Basso par Alessandro Taricco au studio Riverside de Turin (Italie), puis mixé et mastérisé en janvier 2021 par Stefano Amerio au studio Artesuono à Cavalicco dans la province de Udine (Italie).

Au sein de son intimité artistique, le duo s’exprime avec complicité dans un idiome où flirtent liberté et modernité. Le trompettiste s’approprie chaque note qui émane de son instrument et dialogue avec le pianiste au langage lyrique ancré dans les racines du jazz. De superbes mélodies spatiales croisent de stimulantes lignes expressives.

L’album propose onze titres assez courts pour la plupart, six compositions du pianiste, quatre du trompettiste et une collective.

Au fil des pistes

L’album ouvre avec Piccola Nina, une composition de Flavio Boltro, jouée de manière assez exubérante. Le swing et l’aisance du trompettiste suscitent l’allégresse et inspirent au pianiste une improvisation fort expressive à l’issue de laquelle le duo se retrouve et échange en belle harmonie. Le répertoire continue avec une composition de Fabio Giachino, Dark Fire and Desire. A partir d’un riff du piano, le thème est ensuite exposé à l’unisson à la suite de quoi les deux solistes ont beaucoup de choses à dire. Le pianiste mêle virtuosité savante et lyrisme précieux. Le trompettiste lui répond par des phrases hard bop et son jeu soutenu permet d’apprécier sa fougue et son intrépidité.

Things to Say, la composition du pianiste qui donne son nom à l’album, fait ressortir la complicité qui règne entre les deux musiciens et leur osmose artistique. Son chaud de la trompette, maîtrise des aigus, jeu vif et passionné du piano.

Sur sa composition Prelude to Salina, le pianiste s’exprime solo. D’une grande liberté harmonique, son jeu développe des lignes mélodiques lumineuses pleines de charme. Le duo se reforme sur Salina, ballade écrite par Flavio Boltro. Les notes tenues et travaillées de la trompette confèrent une esthétique raffinée à cette composition ourlée de délicatesse.

Avec Hidden Smile, on assiste à un échange musical séduisant entre le son cuivré de la trompette et l’approche élégante et mélodique du piano. Irrésistible !

Une douce tristesse s’invite ensuite sur la composition du pianiste, No Noise. L’accompagnement tout en finesse et en légèreté du pianiste met en valeur la plénitude et la délicatesse de la trompette. Seven Dwarves, le morceau suivant, se fait plus aventureux voire même un peu fantaisiste. Après l’exposé à l’unisson du thème pris sur un tempo médium, piano et trompette rivalisent de virtuosité dans un climat dansant où l’écoute demeure de mise entre eux.

Changement d’esthétique avec Mood and Blues, blues au tempo rapide. Articulation vertigineuse de la trompette, effets de pistons, accompagnement solide et sans faille du piano. Les deux musiciens sont au diapason et improvisent au galop.

Sur le percussif et malicieux, Tira E Mola, le duo semble s’amuser. Climat enthousiaste et échanges sautillants. L’album se termine avec Spicy Blues, le morceau le plus court du répertoire. Un blues baroque et très vif. Tel un orfèvre du timbre, le trompettiste articule avec précision chacune de ses notes alors que le jeu très maîtrisé du piano navigue entre tradition et modernité.

Pour écouter Flavio Boltro & Fabio Giachino, rendez-vous le 22 mai 2022 à 22h au Camera Jazz Club de Bologne (Italie).

« Our Folklore » – Louis Matute Large Ensemble

« Our Folklore » – Louis Matute Large Ensemble

Le guitariste Louis Matute livre son album « Our Folklore » gravé avec le Louis Matute Large Ensemble. Douze titres colorés de joie et de nostalgie et irrigués de musiques latines, de pop-rock, de classique et de jazz. Une invitation à voyager dans le folklore imaginaire du guitariste et de ses complices. Une musique acoustique élégante et mélodique, énergique et rythmée qui donne envie de chanter.

lire plus
Avishai Cohen signe « Shifting Sands »

Avishai Cohen signe « Shifting Sands »

Le contrebassiste Avishai Cohen fait son grand retour avec « Shifting Sands » et formation éblouissante qui réunit à ses côtés le pianiste Elchin Shirinov et la batteuse Roni Kaspi. L’album renoue avec l’alchimie propre à la musique d’Avishai Cohen… élégance musicale, grandes lignes mélodiques et rythmes divers et recherchés. Somptueux et captivant.

lire plus
Jazz Day Lyon 2022

Jazz Day Lyon 2022

Chaque année depuis 2011, le 30 avril célèbre la « Journée internationale du Jazz ». Pour la dixième année, « Jazz à Vienne » coordonne le « Jazz Day » sur Lyon et son territoire, avec le soutien du Pôle Métropolitain. En avant pour le « Jazz Day 2022″… 24 heures de jazz pour célébrer la diversité du jazz en direction de tous les publics.

lire plus
Share This