Echo#1-Jazz à Vienne 2022

Echo#1-Jazz à Vienne 2022

Dhafer Youssef - Marcel Khalifé & Bachar Mar Khalifé

Double plateau alléchant et conditions atmosphériques estivales pour la soirée du 02 juillet 2022 du festival Jazz à Vienne. Le oudiste Dhafer Youssef venu en quartet puis Marcel Khalifé & Bachar Mar Khalifé en septet ont comblé le public du Théâtre Antique. Les vibrations musicales orientales ont déclenché l’ovation d’une foule enthousiaste.

Echo#1-Jazz à Vienne 2022 propose un retour sur la soirée du 02 juillet 2022

Dhafer Youssef 4tet

C’est en quartet que le oudiste et chanteur Dhafer Youssef se présente sur la scène du Théâtre Antique. Il propose une musique aux accents universels jouée par un Tunisien, un Malien, un Norvégien et un Brésilien. Avec à la kora, Ballaké Sissoko, à la guitare, Eiwind Aarset et Adriano Dos Santos derrière percussions et batterie.

Une grande complicité règne entre les musiciens.

Du début à la fin de la prestation du quartet, oud et kora dialoguent avec générosité. Leurs échanges sont soutenus avec nuance par la rythmique qui propulse et soutien l’élévation du chant aérien de Dhafer Youssef.

La musique passe d’une quasi-immobilité à des emballements inspirés. Les chorus de la kora saisissent par leur subtile légèreté doublée d’une intensité étonnante. La guitare électrique colore les échanges d’accents rock. La voix aérienne du oudiste élève très haut son chant qui plane entre orient et jazz.
Avant de terminer le set sous des applaudissements fournis d’un public conquis, Dhafer Youssef dit l’admiration qu’il porte à Milton Nascimento dont « la voix divine » l’inspire. Il lui dédie Milton Five.

Marcel Khalifé & Bachar Mar Khalifé

Le pianiste et chanteur franco-libanais Bachar Mar-Khalifé réunit un septet autour de Marcel Khalifé (chant, composition, oud) pour rendre hommage à l’œuvre du poète palestinien Mahmoud Darwich (1941-2008). Autour de son piano et du oud de son père, il réunit un ensemble instrumental (accordéon, basse, guitare, violoncelle et batterie) pour un set qui mêle mélancolie et joie, nostalgie de l’exil et bonheur de l’amitié.

La musique du groupe soutient les mots de Marcel Khalifé qui chante les textes de celui qui fut son ami. Vibrant d’humanité, son chant fait entendre une véritable ode à la poésie, l’amour, la guerre, la prison, à l’exil et à l’amitié.

« Nous allons à la rencontre de la paix avec la poésie de Mahmoud Darwich. »

Sur l’écran de fond de scène sont projetés des dessins qui suggèrent le contenu des textes de Beyrouth, Haïfa, Vienne, Joseph, Rita. Mélancolique mais nuancée, la musique prend de l’ampleur et les rythmes varient. Musique instrumentale et chants se mêlent pour le plus grand bonheur du public qui reprend avec le groupe les paroles des rappels.

Marcel Khalifé & Bachar Mar Khalifé ont proclamé le credo de Mahmoud Darwich dont on souhaiterait qu’il devienne réalité : « Ma nationalité, c’est le cœur des autres, je n’ai besoin d’aucun passeport ».

Obradović-Tixier Duo – « A Piece of Yesterday »

Obradović-Tixier Duo – « A Piece of Yesterday »

Après le silence musical imposé par la pandémie, la batteuse Lada Obradović et le pianiste David Tixier présentent leur quatrième album, « A Piece of Yesterday ». Avec neuf compositions originales, le Obradović-Tixier Duo met un conte en musique pour se souvenir d’hier, pour vivre au temps présent et se projeter afin de construire de nouveaux lendemains.

lire plus
Laurent Coulondre propulse « Meva Festa »

Laurent Coulondre propulse « Meva Festa »

Avec « Meva Festa », Laurent Coulondre livre un album explosif. Au fil des pistes, Laurent Coulondre communique sa vision de la musique, de la vie et du partage. Chaque titre constitue une promesse d’évasion. L’album respire la joie de vivre et communique l’envie d’exulter. Placé placé sous le signe du soleil et de l’exotisme, « Meva Festa » porte bien son nom, un mélange de catalan et de brésilien qui se traduit par « Ma Fête »…. tout un programme !

lire plus
André Minvielle revient avec « Ti’bal Tribal »

André Minvielle revient avec « Ti’bal Tribal »

Sur « Ti’bal Tribal », André Minvielle mène le bal avec la verve, l’humour et l’inventivité qui lui appartiennent en propre. Il propose un bal euphorique et effervescent où se téléscopent valse et cumbia, cha-cha et fandango. Avec sa fille Juliette et son complice de longue date, Fernand « Nino » Ferrer, le batteur et chanteur gascon fait danser la vie et le jazz. La frénésie affleure !

lire plus
Share This