Echo#1-Jazz à Vienne 2022

Echo#1-Jazz à Vienne 2022

Dhafer Youssef - Marcel Khalifé & Bachar Mar Khalifé

Double plateau alléchant et conditions atmosphériques estivales pour la soirée du 02 juillet 2022 du festival Jazz à Vienne. Le oudiste Dhafer Youssef venu en quartet puis Marcel Khalifé & Bachar Mar Khalifé en septet ont comblé le public du Théâtre Antique. Les vibrations musicales orientales ont déclenché l’ovation d’une foule enthousiaste.

Echo#1-Jazz à Vienne 2022 propose un retour sur la soirée du 02 juillet 2022

Dhafer Youssef 4tet

C’est en quartet que le oudiste et chanteur Dhafer Youssef se présente sur la scène du Théâtre Antique. Il propose une musique aux accents universels jouée par un Tunisien, un Malien, un Norvégien et un Brésilien. Avec à la kora, Ballaké Sissoko, à la guitare, Eiwind Aarset et Adriano Dos Santos derrière percussions et batterie.

Une grande complicité règne entre les musiciens.

Du début à la fin de la prestation du quartet, oud et kora dialoguent avec générosité. Leurs échanges sont soutenus avec nuance par la rythmique qui propulse et soutien l’élévation du chant aérien de Dhafer Youssef.

La musique passe d’une quasi-immobilité à des emballements inspirés. Les chorus de la kora saisissent par leur subtile légèreté doublée d’une intensité étonnante. La guitare électrique colore les échanges d’accents rock. La voix aérienne du oudiste élève très haut son chant qui plane entre orient et jazz.
Avant de terminer le set sous des applaudissements fournis d’un public conquis, Dhafer Youssef dit l’admiration qu’il porte à Milton Nascimento dont « la voix divine » l’inspire. Il lui dédie Milton Five.

Marcel Khalifé & Bachar Mar Khalifé

Le pianiste et chanteur franco-libanais Bachar Mar-Khalifé réunit un septet autour de Marcel Khalifé (chant, composition, oud) pour rendre hommage à l’œuvre du poète palestinien Mahmoud Darwich (1941-2008). Autour de son piano et du oud de son père, il réunit un ensemble instrumental (accordéon, basse, guitare, violoncelle et batterie) pour un set qui mêle mélancolie et joie, nostalgie de l’exil et bonheur de l’amitié.

La musique du groupe soutient les mots de Marcel Khalifé qui chante les textes de celui qui fut son ami. Vibrant d’humanité, son chant fait entendre une véritable ode à la poésie, l’amour, la guerre, la prison, à l’exil et à l’amitié.

« Nous allons à la rencontre de la paix avec la poésie de Mahmoud Darwich. »

Sur l’écran de fond de scène sont projetés des dessins qui suggèrent le contenu des textes de Beyrouth, Haïfa, Vienne, Joseph, Rita. Mélancolique mais nuancée, la musique prend de l’ampleur et les rythmes varient. Musique instrumentale et chants se mêlent pour le plus grand bonheur du public qui reprend avec le groupe les paroles des rappels.

Marcel Khalifé & Bachar Mar Khalifé ont proclamé le credo de Mahmoud Darwich dont on souhaiterait qu’il devienne réalité : « Ma nationalité, c’est le cœur des autres, je n’ai besoin d’aucun passeport ».

Leïla Olivesi signe « Astral »

Leïla Olivesi signe « Astral »

Avec « Astral », la pianiste et compositrice Leïla Olivesi signe son sixième album. Entourée des meilleurs musiciens de sa génération, elle propose un jazz acoustique, lumineux et poétique. Entre tradition et modernité, cet opus regarde vers les étoiles et projette la musique loin de la gravité terrestre.

lire plus
Jazz à Vienne 2023 – Affiche & Premiers noms

Jazz à Vienne 2023 – Affiche & Premiers noms

Le 16 novembre 2022, les organisateurs du Festival « Jazz à Vienne » ont dévoilé l’affiche de l’édition 2023 proposée par la dessinatrice Pénélope Bagieu. Ils ont aussi annoncé la Création Jeune Public qui se déroulera les 26 et 27 juin 2023 avec Marion Rampal. En attendant le 16 mars 2023, date d’annonce officielle de la programmation de « Jazz à Vienne 2023 », les concerts de cinq soirées sont déjà annoncés. De sérieuses promesses de réjouissances musicales en perspective !

lire plus
D. Linx, G. de Chassy et M. Pastorino – « On Shoulders We Stand »

D. Linx, G. de Chassy et M. Pastorino – « On Shoulders We Stand »

Sur l’album « On Shoulders We Stand », le chanteur David Linx, le pianiste Guillaume de Chassy et le clarinettiste Matteo Pastorino proposent un voyage musical entre jazz et classique. Guillaume de Chassy a retranscrit des thèmes de pièces classiques sur lesquelles David Linx a écrit des paroles. Un album enchanteur où poésie, sobriété et raffinement s’entrelacent avec bonheur. Une réussite absolue !

lire plus
Share This