« E.S.T. Symphony », hommage à Esbjörn Svensson

« E.S.T. Symphony », hommage à  Esbjörn Svensson

Vision symphonique de la musique du trio E.S.T.

Le label ACT célèbre la musique du mythique Esbjörn Svensson Trio, huit ans après la disparition de son leader.  Enregistré avec les deux musiciens du trio, l’album « E.S.T. Symphony » est arrangé par Hans Ek qui dirige le Royal Stockholm Philharmonic Orchestra. Hommage lumineux et inspiré.

En fait, dès 2003, le pianiste Esbjörn Svensson, disparu dans un accident de plongée en 2008, avait commencé à arranger l’un de ses thèmes, Dodge The Dodo, pour orchestre de chambre. L’album s’enracine donc sur l’idée du pianiste qui souhaitait créer une fresque musicale à partir de quelques uns de ses thèmes.

« E.S.T. Symphony » (ACT/PIAS) fait suite à cette initiative d‘Esbjörn Svensson.9034-2_Titel.indd

Le canevas de l’album « E.S.T. Symphony » reprend une sélection de dix compositions du pianiste arrangées par le chef d’orchestre suédois Hans Ek qui dirige le Royal Stockholm Philharmonic Orchestra. Les deux membres du trio, le bassiste Dan Berglund et le batteur Magnus Oström participent à l’enregistrement rejoints par d’autres musiciens de l’écurie ACT.

Qui a vécu au moins un concert du Esbjörn Svensson Trio a été pénétré par la musique du trio et été transporté dans un ailleurs musical vigoureux aux couleurs contrastées. Il est vrai que le trio plus communément nommé par ses initiales EST. a gravé treize albums qui ont marqué de leur sceau le début du siècle.

De prime écoute « E.S.T. Symphony » surprend un peu par la densité de la trame orchestrale et la nouvelle coloration que les arrangements de Hans Ek donne aux morceaux. Pourtant très vite on retrouve l’esprit de la musique du trio EST, ses secousses énergiques et ses nuances lumineuses. Cette impression résulte sans doute de la densité cuivrée de l’orchestre qui amplifie les effets électrifiés du bassiste Dan Berglund. On retrouve les accents reconnaissables et la puissance de la frappe du batteur Magnus Oström très présent sur toutes les plages. Les deux compères contribuent pour beaucoup à restituer l’ambiance originelle d’EST.

Le choix des titres participe pour beaucoup à cette réactivation des sensations originellement ressenties à l’écoute du trio EST. Après le prélude résonnent les emblématiques From Gagarin’s Point of View et When God Created the Coffeebreack où le pianiste Iro Rantala a la lourde charge de tenir le clavier. Lui-même compositeur d’un concerto pour cordes et piano s’en tire d’ailleurs plutôt bien.

Le saxophoniste Marius Neset prend ensuite la main sur Seven Days of Falling qui s’élève avec puissance et majesté. Sur Wonderland Suite, c’est le trompettiste Verneri Pohjola qui se saisit du gouvernail qu’il laisse ensuite au pianiste jusqu’à un ébouriffant solo du batteur Magnus Oström.

De titre en titre on apprécie la musicalité qui se dégage de l’album. Les ambiances planantes alternent avec des titres à l’orhestration plus subtile. « E.S.T. Symphony » se termine avec une interprétation tonique de Behind the Yashmak qui fait suite à une sublime version de Viaticum Suite.

Les brillants arrangements orchestraux engendrent souvent une atmosphère à la résonance plutôt classique mais la tonalité jazz reprend vigueur grâce aux interventions solides du bassiste Dan Berglund soutenu par son actuel complice Johan  Lindström à la pedal steel guitare.

« E.S.T. Symphony » témoigne de la vitalité toujours actuelle de la musique du trio EST dont les mélodies et la rythmique demeurent uniques et inoubliables.

Une bonne idée serait aussi d’écouter ou ré-écouter quelques-uns des albums phares du Esbjörn Svensson Trio pour s’immerger dans l’univers que le pianiste avait créé avec ses deux compagnons.

Ce pourrait être « From Gagarin’s Point Of View » (1999), « Strange Place For Snow » (2002), « Good Morning Susie Soho » (2002), « Seven Days Of Falling » (2003), Viaticum (2005) ou « Tuesday Wonderland » (2006) tous réalisés sous le label ACT.

Pour se mettre dans l’ambiance du disque, le making of de l’album …

… et pour finir une visite sur le site du label ACTmusic pour accéder à l’exhaustivité des albums du Esbjörn Svensson Trio et écouter des extraits de l’album « E.S.T. Symphony ».

« L’Océan Sonore » de Catali Antonini

« L’Océan Sonore » de Catali Antonini

Pour son septième album en tant que leader, Catali Antonini invite à plonger avec elle dans « L’Océan Sonore ». A la tête d’un quartet qui réunit à ses côtés le pianiste Stéphane Pelegri, le bassiste Greg Théveniau et le batteur Hervé Humbert, la chanteuse s’exprime tour à tour en français, italien ou anglais. Rêverie aquatique en eaux tour à tour sensibles et énergiques.

lire plus
Un label est né… « Paradis Improvisé »

Un label est né… « Paradis Improvisé »

Entre avril 2021 et octobre 2022, quatorze pianistes ont enregistré en solo quatorze albums inédits sur le Steinway d’Hélène Dumez, dans l’intimité d’un appartement de Marseille, rue Paradis. Ainsi, un nouveau label est né… « Paradis Improvisé ». La parution des albums est prévue par paire, tous les deux mois, d’octobre 2022 à novembre 2023. En 2022, sont sortis en octobre ceux Pierre de Bethmann et Leonardo Montana et en décembre ceux de Baptiste Trotignon et Laurent Coulondre.

lire plus
2022… Ultimes « Coups de cœur » #2

2022… Ultimes « Coups de cœur » #2

En cette fin d’année 2022, quelques albums de jazz interpellent tant par la qualité de leur propos que par leur identité singulière. Impossible de passer sous silence ces quatre Ultimes « Coups de cœur » #2, des musiques à écouter sans tarder pour découvrir de superbes paysages musicaux et bien terminer l’année.

lire plus
Share This