Daniel Mille au Musée des Confluences

Tango : hommage à Astor Piazzolla

En résonance à l’exposition « Hugo Pratt, lignes d’horizons », le Musée des Confluences accueille l’accordéoniste Daniel Mille le 19 janvier 2019 pour le concert « Tango : hommage à Astor Piazzolla ». Un clin d’oeil à l’album « Tango » et à son créateur Hugo Pratt.

Dans le cadre du cycle de musiques et de spectacles « Vibrations du monde », le Musée des Confluences convie l’accordéoniste Daniel Mille. Ainsi, en écho à l’exposition « Hugo Pratt, lignes d’horizons », le musicien propose le concert « Tango : hommage à Astor Piazzolla ». Un clin d’oeil à l’album « Tango » qui narre la 27ème aventure de Corto Maltese dont le créateur Hugo Pratt a séjourné treize ans à Buenos Aires.

Le 19 janvier 2019 à 20h dans le Grand Auditorium du Musée, l’accordéon de Daniel Mille sera entouré des violoncelles de Grégoire Korniluk, Paul Colomb et Frédéric Deville, et de la contrebasse de Diego Imbert pour un concert consacré à la musique du bandonéoniste et compositeur argentin Astor Piazzolla.

Astor Piazzolla

Le grand compositeur argentin et maestro du bandonéon Astor Piazzolla (1921-1992) a révolutionné la galaxie du tango tout au long de la seconde moitié du 20ème siècle. Il a créé une nouvelle syntaxe à cette musique qu’il a ancrée entre classique et jazz en inventant le Tango Nuevo. L’œuvre colossale de Piazolla fascine nombre de musiciens, pas seulement les accordéonistes d’ailleurs.

A 17 ans, Daniel Mille découvre la musique de Piazzolla alors qu’il est tout jeune apprenti menuisier. Il s’agit alors pour lui d’un véritable « choc ».

Daniel Mille & « Cierra tus ojos »

Plus tard, Daniel Mille se remet à l’accordéon et évolue dans le monde de la chanson où il se fait un nom, aux côtés de Barbara, I Muvrini, Nougaro, Higelin, Trintigant. Son talent est très vite reconnu.

 Il se forge un style à l’image de son accordéon poète, quelquefois lunaire, souvent lyrique, toujours élégant et subtil.

L'accordéoniste Daniel Mille

Daniel Mille©Lucille Reyboz

Après neuf albums, de nombreux prix et des collaborations prestigieuses, Daniel Mille décide de consacrer un opus à la musique d’Astor Piazzolla. Pour réaliser ce défi il choisit onze titres du Maître dont certains sont célèbres comme Libertango mais d’autres beaucoup moins connus et plus aériens. Pour ce faire, il conçoit d’entourer son accordéon des cordes de trois violoncelles et d’une contrebasse.

Ainsi, en 2014 Daniel Mille sort « Cierra tus Ojos », un disque tout entier consacré à la musique d’Astor Piazzolla, arrangé et réalisé sous la direction musicale de Samuel Strouk. Enregistré avec le contrebassiste de jazz Diego Imbert et les trois violoncellistes Grégoire Korniluk, Paul Colomb et Frédéric Deville, l’album révèle une musique mélodieuse qui évolue en apesanteur dans l’univers sensible de l’accordéoniste.

Rendez-vous le 19 janvier 2019 dans le grand auditorium du Musée des Confluences pour retrouver l’atmosphère de « Cierra tus Ojos ». L’occasion unique de vivre un moment hors des contraintes temporelles avec Daniel Mille et ses compagnons et de s’immerger dans l’univers d’Astor Piazzolla, de ses milongas alanguies et de ses tangos mélancoliques.

Clin d’œil à Claude Tchamitchian & « In Spirit »

Clin d’œil à Claude Tchamitchian & « In Spirit »

Claude Tchamitchian annonce la sortie de son troisième album solo, « In Spirit ». Attendu pour le 25 janvier 2019, l’opus permet d’entrer plus encore dans l’univers singulier du contrebassiste. La musique captive par son lyrisme et son mystère. Le musicien livre un album exigeant qui rend accessible son univers intime et renouvelle le langage de l’instrument.

« Todhe Todhe », Pierre de Bethmann « Medium Ensemble Vol. 3 »

« Todhe Todhe », Pierre de Bethmann « Medium Ensemble Vol. 3 »

La sortie de « Todhe Todhe », troisième volume du Medium Ensemble de Pierre de Bethmann est annoncée pour le 18 janvier 2019. Le pianiste continue à explorer de nouveaux territoires sonores aux couleurs multiples. Écriture dense, palette sonore somptueuse, solistes inspirés, harmonies audacieuses, rythmique énergique. Le résultat est saisissant.

Michael Felberbaum signe « 3Elements »

Michael Felberbaum signe « 3Elements »

Le guitariste Michael Felberbaum signe un sixième album intitulé « 3Elements ». l’album propose un jazz chambriste à l’instrumentation singulière, un trio guitare-saxophone-piano, sans basse ni batterie. Au final, une musique à la palette nuancée et subtile qui conjugue grâce, élégance et musicalité.

Share This