Clin d’œil au « Onze Heures Onze Orchestra Volume 1 »

La musique d’un collectif dynamique

« Onze Heures Onze Orchestra Volume 1 » résulte du travail d’un collectif de musiciens basés en Ile de France. Aux confins de la musique contemporaine, l’album propose un jazz innovant. A découvrir avec curiosité.

Accessible en téléchargement numérique sur les plateformes depuis le 30 juin 2017 et disponible en magasin depuis le 01 septembre 2017, l’album « Onze Heures Onze Orchestra Volume 1 » est la dernière parution discographique inscrite au catalogue du label Onze heures Onze.

Les activités d’Onze Heures Onze (événements, disques, actions pédagogiques) s’articulent autour des projets d’Alexandre Herer, d’Olivier Laisney et de Julien Pontvianne ainsi que des artistes associés signés sur le label.

En 2014, le collectif Onze Heures Onze réunit au sein du « Onze Heures Onze Orchestra » des musiciens qui participent aux activités du collectif. Alexandre Herer (piano, Fender Rhodes), Olivier Laisney (trompette), Stéphane Payen (saxophone alto), Denis Guivar’ch (saxophone alto), Julien Pontvianne (saxophonne ténor), Johan Blanc (trombone), Michel Massot (tuba), Stephan Caracci (vibraphone), Joachim Govin (contrebasse), Florent Nisse (contrebasse), Thibault Perriard (batterie) et Franck Vaillant (batterie).

Les différents membres de ce grand orchestre écrivent un répertoire inspiré par les compositeurs contemporains des XXe et XXIe siècles. Cela va du simple clin d’oeil à un compositeur jusqu’à l’utilisation de fragments d’une ou plusieurs œuvres. Ainsi à partir d’autres musiques les musiciens conçoivent des pièces innovantes. Au final, le répertoire ménage une réelle cohérence entre héritage et écriture. L’improvisation avec la dimension de création instantanée qui la caractérise, constitue, lors des concerts ou des enregistrements, la phase finale de l’écriture.

Ainsi pour Yog Sothoth, les univers de Giacinto Celsi inspirent l’écriture d’Olivier Laisney. Alexandre Herer transcrit et arrange des parties de Proverb de Steve Reich sur lequel il apporte des éléments d’écriture originale. Julien Pontvianne s’inspire librement d’Alvin Lucier pour composer This is Where The Sea Ends. Le titre Fanfare pour Denis est inspiré par György Ligeti et Conlon Nancarrow et dédicacé par Stéphane Payen au saxophoniste Denis Guivar’ch.

Pour le collectif, le projet se veut aussi un laboratoire de rencontres. C’est ainsi que deux autres musiciens ont rejoint le projet et ont aussi contribué à l’écriture du répertoire, le flutiste et compositeur Magic Malik et le saxophoniste Alban Darche.

Magic Malik a écrit la pièce intitulée XP31 sur laquelle il intervient en ouverture de l’album. Par ailleurs Alban Darche a composé Autoportrait avec Ohana et Albeniz (merci Ligeti) sur lequel il embouche le saxophone baryton. Sur ce titre savoureux l’on trouve des références au Tiento de Maurice Ohana et au Zortzico du 6ème mouvement de la suite España pour piano d’Isaac Albeniz. On en écoute la version donnée le 5 mai 2016 lors du concert au Studio de l’Ermitage par le « Onze Heures Onze Orchestra », durant le festival Onze Heures Onze 2016.

« Onze Heures Onze orchestra Volume 1 ». Une écriture irriguée par la musique contemporaine. Une musique éloignée de tout conformisme. Des improvisateurs brillants. Un jazz créatif.

 

Le « Onze Heures Onze Orchestra » célèbre la sortie du volume 1 de son album éponyme le 06 septembre 2017 au Studio de l’Ermitage dans le cadre du festival Jazz à la Villette. Ce concert s’inscrit plus précisément dans la programmation « Under The Radar » qui fait la part belle aux découvertes, aux projets inclassables et, aux artistes novateurs. Au répertoire de l’orchestre les pièces de « Onze Heures Onze Orchestra Volume 1 » ainsi que celles du volume 2 à paraître en 2018 et proposées en avant-première.
Clin d’œil à Claude Tchamitchian & « In Spirit »

Clin d’œil à Claude Tchamitchian & « In Spirit »

Claude Tchamitchian annonce la sortie de son troisième album solo, « In Spirit ». Attendu pour le 25 janvier 2019, l’opus permet d’entrer plus encore dans l’univers singulier du contrebassiste. La musique captive par son lyrisme et son mystère. Le musicien livre un album exigeant qui rend accessible son univers intime et renouvelle le langage de l’instrument.

« Todhe Todhe », Pierre de Bethmann « Medium Ensemble Vol. 3 »

« Todhe Todhe », Pierre de Bethmann « Medium Ensemble Vol. 3 »

La sortie de « Todhe Todhe », troisième volume du Medium Ensemble de Pierre de Bethmann est annoncée pour le 18 janvier 2019. Le pianiste continue à explorer de nouveaux territoires sonores aux couleurs multiples. Écriture dense, palette sonore somptueuse, solistes inspirés, harmonies audacieuses, rythmique énergique. Le résultat est saisissant.

Michael Felberbaum signe « 3Elements »

Michael Felberbaum signe « 3Elements »

Le guitariste Michael Felberbaum signe un sixième album intitulé « 3Elements ». l’album propose un jazz chambriste à l’instrumentation singulière, un trio guitare-saxophone-piano, sans basse ni batterie. Au final, une musique à la palette nuancée et subtile qui conjugue grâce, élégance et musicalité.

Share This