Clin d’œil à Joel Hierrezuelo & « Zapateo Suite »

Chaleur, tendresse et rythmes

« Zapateo Suite », premier album du chanteur, guitariste et percussionniste Joel Hierrezuelo constitue une des belles surprises de l’automne 2018. A la tête de son quintet, le natif de La Havane invite à un voyage lumineux au pays des musiques qui irriguent sa vie. Avec bonheur, le jazz croise les musiques cubaines, africaines et orientales.

Couverture de l'album "Zapateo Suite" de Joel HierrezuzloDans « Zapateo Suite » (Emiara Prod /Continuo Jazz) à paraître le 07 septembre 2018, Joel Hierrezuelo est entouré du pianiste Yonathan Avishai, du contrebassiste Felipe Cabrera, du batteur Lukmil Pérez et de Luis Manresa à la guitare tres.

Le quintet accueille aussi de prestigieux invités, Munir Hossn (guitare tres et banjo), Ailime Calzedo (contrebasse) et Carlos Miguel Hernandez (chant).

La musique de Joel Hierrezuelo s’abreuve aux sources de la musique cubaine qui l’a nourri depuis son enfance.

Des rencontres de Cuba à Paris

Né dans une famille de musiciens avec pour oncles Lorenzo et Reynaldo Hierrezuelo, Joel Hierrezuelo s’est intéressé très tôt aux percussions sous le regard attentif et bienveillant de son père. Il étudie ensuite la guitare et le chant et entreprend un cursus à l’Institut Supérieur Pédagogique de la Havane où il obtient son diplôme de professeur de musique en 1995.

Après s’être produit avec différents groupes à Cuba, il s’installe à Paris en 1997 et poursuit sa carrière musicale comme chanteur guitariste ou percussionniste aux côtés des plus grands parmi lesquels on peut citer, Alfredo Rodriguez, Anga Diaz, Omara Portuondo, Jomed, Paris Salsa all Star, Minino Garay, Mokhtar Samba, Line Kruse, Manu Katché, Alex Terrier, Fatoumata Diawara, Africando.

Percussionniste dans les groupes de Roberto Fonseca entre 2007 et 2016 il a intégré en 2017 le groupe du duo malien Amadou & Mariam.

« Zapateo Suite » au croisement des rencontres

Dans « Zapateo Suite » que Joel Hierrezuelo a réalisé en leader, se croisent les cultures de ceux qu’il a rencontrés au cours de sa carrière. Autour de lui il a réuni des musiciens venus d’horizons différents. Ensemble, ils interprètent ses compostions (paroles et musiques) dont il a aussi conçu les arrangements.

L’inspiration du leader demeure ancrée dans la musique cubaine qui constitue la base du projet. Avec réussite, l’album intègre jazz, musique africaine et orientale dans des esthétiques qui font alterner les rythmes, zapateo, guajira, zucuzucu. La guitare tres est mise en valeur et dans les accents du piano résonne des échos qui semblent venus en droite ligne de Cuba. La douce voix du chanteur enjôle et stimule tour à tour.

Les douze pistes de « Zapateo Suite » font alterner morceaux instrumentaux et plages chantées. Elles proposent un voyage musical ancré dans une tradition cubaine que Joel Hierrezuelo habite avec sensibilité et nuances. L’amour, la joie et la force des rencontres qui ont jalonné sa vie inspirent l’auteur. Porteur d’un groove chaleureux et énergique l’album est aussi empreint d’une tendre nostalgie. Même si Joel Hierrezuelo s’est promené entre percussions, guitare et chant, ce sont vraiment son chant, sa guitare et les mélodies qui s’imposent dans ce projet.

 
Pour plonger « live » dans l’univers de Joel Hierrezuelo, un RV se profile le 14 Septembre 2018 à 21h30 au Studio L’Ermitage à Paris pour le concert de la sortie de l’album. Sur scène, le guitariste chanteur et percussionniste se produit avec Yonathan Avishai (piano), Felipe Cabrera (contrebasse), Luis Manresa (guitare Tres) et Lukmil Pérez (batterie) avec en invités, Line Kruse (violon), Ailime Calcedo (violoncelle) et Carlos Miguel Hernandez (chœurs).
Clin d’œil à Shijin

Clin d’œil à Shijin

Projet international, « Shijin » réunit le bassiste Laurent David, le saxophoniste Jacques Schwarz-Bart, le batteur Stéphane Galland et le pianiste Malcolm Braff, quatre solistes aux styles et personnalités musicales différentes. Construite sous le signe de la liberté, la musique du quartet concentre une énergie intense que de belles mélodies mettent en cohérence.

Adrien Chicot est de retour avec « City Walk »

Adrien Chicot est de retour avec « City Walk »

Après « All in » et « Playing in the Dark », Adrien Chicot est de retour avec « City Walk ». Fidèle à ses complices, le contrebassiste Sylvain Romano et le batteur Jean- Pierre Arnaud, le pianiste propose un album d’une fougue et d’une élégance rares. La musique moderne, fluide et rythmique évoque avec justesse les atmosphères urbaines.

Clin d’œil à Claudio Miotti et « CLAXXX »

Clin d’œil à Claudio Miotti et « CLAXXX »

Sur l’album « CLAXXX », le trio du guitariste Claudio Miotti présente une musique singulière. La guitare baryton du leader s’unit aux clarinettes lyriques de Matteo Pastorino et au solide groove de la batterie de Jean-Baptiste Pinet. Entre rock rageur et jazz nuageux la musique hésite et privilégie les contrastes.

Share This