Théâtre de Vienne – Basel Rajoub

Théâtre de Vienne – Basel Rajoub

La musique hypnotique et lumineuse de Basel Rajoub

Le saxophoniste Basel Rajoub est programmé le 16 février au Théâtre de Vienne dans le cadre de la « Saison 2016/17 Jazz à Vienne ». Irrigué de la tradition moyen-orientale le propos du saxophoniste emprunte au jazz la liberté des improvisations. Une musique bouleversante à découvrir absolument.

Le 13 mai 2016, le troisième album de Basel Rajoub, « The Queen of Turquoise » (Jazz Village/Harmonia Mundi) a reçu un accueil unanime et chaleureux. Ce projet s’inscrit dans le Soriana Project, un corpus d’œuvres musicales que le saxophoniste compose. Basel Rajoub conçoit ce projet en hommage à sa Syrie natale. (Soriana signifie notre Syrie). « The Queen of Turquoise » est la traduction littérale du nom de l’épouse du compositeur, Malika, la reine, Fairouz, la turquoise.

Né à Alep, Basel Rajoub vit aujourd’hui en Suisse. Il met à profit la parfaite connaissance de son héritage culturel pour intégrer les rythmes et les modes des traditions moyen-orientales et intègre la modernité du jazz dans son discours.

Les saxophones côtoient les instruments orientaux. Il en ressort une musique lumineuse et aérienne qui convoque le silence mais le rompt avec magie pour développer des échappées rythmiques absolument captivantes. S’il s’agit de musique de monde, il ne s’agit pas de fusion entre la musique moyen-orientale et le jazz. L’écriture sobre, lyrique et intelligente ménage un équilibre remarquable entre les idiomes traditionnels et la modernité du jazz.

Le 16 février 2017 à 20h30 Basel Rajoub est annoncé en quartet sur la scène du Théâtre de Vienne. Si le leader embouche saxophones ténor et soprano, on espère aussi l’écouter au duclar, cet instrument traditionnel en bois qui ne possède qu’une octave. Il est accompagné de la chanteuse Lynn Adib, du joueur de qânun Feras Charestan soliste virtuose du Qatar Philharmonic Orchestra et du Syrian National Symphony Orchestra, du percussionniste Andrea Piccioni habitué à jouer avec les plus grands musiciens de par le monde (Bobby Mc Ferrin, Paul McCandless, Gianluigi Trovesi, Luciano Biondin, …).

Lumineuse et mélancolique, la musique de Basel Rajoub devrait combler les amateurs de musiques ouvertes sur les altérités et sur la modernité.

« L’Océan Sonore » de Catali Antonini

« L’Océan Sonore » de Catali Antonini

Pour son septième album en tant que leader, Catali Antonini invite à plonger avec elle dans « L’Océan Sonore ». A la tête d’un quartet qui réunit à ses côtés le pianiste Stéphane Pelegri, le bassiste Greg Théveniau et le batteur Hervé Humbert, la chanteuse s’exprime tour à tour en français, italien ou anglais. Rêverie aquatique en eaux tour à tour sensibles et énergiques.

lire plus
Un label est né… « Paradis Improvisé »

Un label est né… « Paradis Improvisé »

Entre avril 2021 et octobre 2022, quatorze pianistes ont enregistré en solo quatorze albums inédits sur le Steinway d’Hélène Dumez, dans l’intimité d’un appartement de Marseille, rue Paradis. Ainsi, un nouveau label est né… « Paradis Improvisé ». La parution des albums est prévue par paire, tous les deux mois, d’octobre 2022 à novembre 2023. En 2022, sont sortis en octobre ceux Pierre de Bethmann et Leonardo Montana et en décembre ceux de Baptiste Trotignon et Laurent Coulondre.

lire plus
2022… Ultimes « Coups de cœur » #2

2022… Ultimes « Coups de cœur » #2

En cette fin d’année 2022, quelques albums de jazz interpellent tant par la qualité de leur propos que par leur identité singulière. Impossible de passer sous silence ces quatre Ultimes « Coups de cœur » #2, des musiques à écouter sans tarder pour découvrir de superbes paysages musicaux et bien terminer l’année.

lire plus
Share This