Laurent Coulondre propulse « Meva Festa »

Laurent Coulondre propulse « Meva Festa »

Evasion, exotisme et jazz font bon ménage

Avec « Meva Festa », Laurent Coulondre livre un album explosif. Au fil des pistes, le pianiste communique sa vision de la musique, de la vie et du partage. Chaque titre constitue une promesse d’évasion. L’album respire la joie de vivre et communique l’envie d’exulter. Placé sous le signe du soleil et de l’exotisme, « Meva Festa » porte bien son nom, un mélange de catalan et de brésilien qui se traduit par « Ma Fête »…. tout un programme !

Après la présentation de Meva Festa, premier extrait du nouvel album au titre éponyme de Laurent Coulondre, il a fallu patienter jusqu’au 23 septembre 2022 pour s’immerger dans la musique du nouveau projet du pianiste, l’album « Meva Festa ». Sur cet opus, entouré de ses amis et musiciens préférés, le pianiste propose un jazz latin, festif et chaleureux qui rend hommage à ses origines espagnoles et à l’Amérique du sud qu’il affectionne tant.

Une carrière jalonnée de récompense

Depuis le début de sa carrière, Laurent Coulondre ne dort pas sur ses lauriers et glane de nombreux titres et récompenses prestigieux.

En effet, après avoir été vainqueur avec son trio au Concours National de Jazz à la Défense 2015 et nommé la même année Talent Jazz Adami puis élu Génération Spedidam (2014-2017), il est lauréat Jazz et Musique Classique de la Fondation Lagardère en 2016 puis est récompensé du titre de « Révélation de l’Année » aux Victoires du Jazz 2017. Son album « Michel on My Mind » reçoit le « Prix du disque français 2019 » décerné par l’Académie du Jazz. Pour finir, en 2020, Laurent Coulondre est élu « Musicien français de l’année 2019 » par Jazz Magazine et reçoit une Victoire du Jazz dans la catégorie « Artiste instrumental ».

Outre ses activités de scène, Laurent Coulondre enseigne aussi avec passion le piano et le jazz depuis 2017 à l’École Supérieure de Musique Bourgogne-Franche-Comté (formation supérieure pour les musiques actuelles) et au Centre des Musiques Didier Lockwood (CMDL) après être intervenu à l’Université de Toulouse le Miraïl en Licence de Musicologie et avoir été directeur et responsable pédagogique du Centre de Formation Professionnelle de Musique de Toulouse.

« Meva Festa »

Laurent Coulondre propulse Meva FestaNé de la rencontre avec le percussionniste brésilien Adriano Tenorio, l’album « Meva Festa » réunit autour du pianiste dix musiciens issus de générations diverses parmi lesquels l’iconique batteur André Ceccarelli (75 ans), le tout jeune tromboniste Robinson Khoury (25 ans) et aussi le percussionniste Adriano Dos Santos Tenorio, le bassiste Jérémy Bruyère, les trompettistes Alexis Bourguignon et Nicolas Folmer, le saxophoniste (alto et baryton) Lucas Saint Cricq, le saxophoniste ténor et flutiste Stéphane Guillaume et la chanteuse Laura Dausse.

La brillante section de cuivre se joint à la solide section rythmique pour soutenir les envolées lyriques des solistes. Il en résulte un groove de chaque instant qui donne une furieuse envie de danser.

« Meva Festa » restitue des ambiances festives et chaleureuses aux sonorités latino-américaines épicées de couleurs musicales cuivrées. Un album solaire où musique et plaisir entrent en résonance à chaque instant.

Au fil des titres

Dès la première plage, Meva Festa, qui donne son nom à l’album, on est immergé dans un mélange de rumba catalane et de samba brésilienne. La fulgurance mélodique du piano se joint à la rutilance des cuivres pour donner le ton de l’album, celui de la FÊTE. Dès l’introduction du second thème El Jonito, les arrangements colorés et somptueux abreuvent l’oreille d’un groove funky. Les riffs mettent en avant les percussions alors que les échanges entre les solistes brillent par leur précision et explosent d’une fougue inouïe.

C’est avec une allégresse contagieuse que l’ensemble des musiciens expose le thème d’Agua Bon puis le saxophone alto furieux et les cuivres rugissants émergent des rythmiques éclatantes. Dans la première partie de Memoria, la mélodie est placée en orbite sur un tempo de jazz latin et l’on se laisse ensorceler par le jeu lumineux de la flûte. Sur la deuxième partie du morceau, le piano s’emballe et déclenche un véritable feu d’artifice sur un rythme effréné de batucada.

Après la mélodie onirique de Isla Perdida que déroule le piano avec lyrisme, la voix angélique de Laura Dausse prend le relai. Sur un écrin de percussions, le piano entonne ensuite la mélodie latine de Piment Doux. Un parfum d’exotisme s’installe alors que la section de cuivre rejoint la rythmique avec panache. Après un court et efficace solo de contrebasse, le trombone rugit et développe une improvisation décoiffante qui boucle le titre. Accompagné par le piano volubile et stimulé par la cuica, les onomatopées inspirées de la chanteuse et les délires enchanteurs de la flûte illuminent la samba Bahia.

Une conversation entre la contrebasse véhémente et les accords hispanisants du piano ouvre Gato Furioso. Au-dessus des percussions volubiles, Laurent Coulondre déroule ensuite la mélodie d’une rumba catalane entrecoupée des fulgurances lumineuses du piano. Un sommet de l’album.

Sans délai, les musiciens enchaînent avec Laura dont la version scintille des traits virtuoses du piano exubérant. En bonus, Laurent Coulondre termine l’album avec une deuxième version de Meva Festa. Après un début très percussif évoquant le maracatu brésilien, le piano s’exprime solo ajoutant à l’album une dimension lyrique somptueuse.

Pour écouter live Laurent Coulondre et son projet « Meva Festa », rendez-vous à Paris le 12 octobre 2022 au New Morning.

Leïla Olivesi signe « Astral »

Leïla Olivesi signe « Astral »

Avec « Astral », la pianiste et compositrice Leïla Olivesi signe son sixième album. Entourée des meilleurs musiciens de sa génération, elle propose un jazz acoustique, lumineux et poétique. Entre tradition et modernité, cet opus regarde vers les étoiles et projette la musique loin de la gravité terrestre.

lire plus
Jazz à Vienne 2023 – Affiche & Premiers noms

Jazz à Vienne 2023 – Affiche & Premiers noms

Le 16 novembre 2022, les organisateurs du Festival « Jazz à Vienne » ont dévoilé l’affiche de l’édition 2023 proposée par la dessinatrice Pénélope Bagieu. Ils ont aussi annoncé la Création Jeune Public qui se déroulera les 26 et 27 juin 2023 avec Marion Rampal. En attendant le 16 mars 2023, date d’annonce officielle de la programmation de « Jazz à Vienne 2023 », les concerts de cinq soirées sont déjà annoncés. De sérieuses promesses de réjouissances musicales en perspective !

lire plus
D. Linx, G. de Chassy et M. Pastorino – « On Shoulders We Stand »

D. Linx, G. de Chassy et M. Pastorino – « On Shoulders We Stand »

Sur l’album « On Shoulders We Stand », le chanteur David Linx, le pianiste Guillaume de Chassy et le clarinettiste Matteo Pastorino proposent un voyage musical entre jazz et classique. Guillaume de Chassy a retranscrit des thèmes de pièces classiques sur lesquelles David Linx a écrit des paroles. Un album enchanteur où poésie, sobriété et raffinement s’entrelacent avec bonheur. Une réussite absolue !

lire plus
Share This