« Places In Between » par le trio Reis-Demuth-Wiltgen

Un jazz moderne empreint de poésie

« Places In Between » (Double Moon/Socadisc) sorti le 02 juin est le second album du trio Reis-Demuth-Wiltgen. Il séduit par sa fraîcheur et l’équilibre magique qui existe entre rythme et mélodie. Un jazz lyrique et créatif.

Issus de la scène luxembourgeoise le pianiste Michel Reis, le contrebassiste Marc Demuth et le batteur Paul Wiltgen s’est formé pour la première fois en1998 à l’occasion d’une « fête de lycée » au Luxembourg. Ils suivent ensuite des chemins séparés au long desquels ils se familiarisent avec le jazz. Michel Reis suit la formation du Berklee College of Music et celle du New England Conservatory de Boston. Marc Demuth a obtenu son Bachelor’s et son Master’s au Koninklijk Conservatorium de la Haye et est diplômé du « Conservatoire Royal » de Bruxelles. Paul Wiltgen a complété ses études supérieures de jazz à la Manhattan School of Music de New-York.

De nouveau complices en 2002 le trio s’est vraiment reformé en 2011. Il s’est depuis forgé une solide réputation en Europe, au Japon et outre-Atlantique où il est reconnu par des artistes comme Joshua Redman qui est « tombé dingue de leur musique ». Le saxophoniste a d’ailleurs déjà joué avec eux et prévoit aussi de les retrouver en 2018.

Certes le trio Reis-Demuth-Wiltgen est un trio à l’instrumentation classique, piano/contrebasse/batterie, mais l’originalité du groupe réside ailleurs, dans une écriture qui associe une puissance rythmique étonnante à des motifs mélodiques élégants. La musique du groupe fait preuve de concision et de nuances.

Les trois musiciens ont participé à l’écriture de l’album où ils décrivent en musique les moments qu’ils passent ensemble au cours de leurs tournées. Réalisé sous le label allemand Double Moon Records l’album « Places In Between » à été enregistré à Brooklyn/New-York.

Sur « Places In Between » la musique se renouvelle tout au long des thèmes qui font alterner des ambiances au romantisme avéré et d’autres beaucoup plus énergiques. Douze plages qui ne cessent de surprendre et comblent l’écoute… morceaux groovy pour vibrer, compositions plus impressionnistes pour rêver.

Reconnue depuis quelques années déjà, cette formation continue à surprendre. Le trio effervescent ne s’enferme pas dans la monotonie. Les trois artistes mettent leur talent et leur technique au service du collectif, ce qui est d’ailleurs annoncé via le nom du trio Reis-Demuth-Wiltgen, qui place sur un pied d’égalité les trois musiciens.

La batterie de Paul Wiltgen assure une rythmique dynamique aidée en cela par la contrebasse de  Marc Demuth. Ses improvisations précises mettent en valeur la sonorité profonde de son instrument. « Artiste Steinway » le pianiste Michel Reis fait alterner un toucher pointilliste avec des motifs rythmiques réitératifs et puissants.

Sur certains thèmes de leur album « Places In Between », comme Small Talk et Where The Heart Beat les musiciens déroulent de longues séquences pulsionnelles où le duo contrebasse/batterie unit sa puissance au touché rythmique martelé par le pianiste jusqu’à un solo captivant et lyrique du piano. Sur d’autres morceaux comme Surreal Kinda Deal et Me Dire, le trio cultive un certain art du suspens pour narrer en finesse une histoire délicate.

« Places In Between ». Inscrit dans la droite ligne de la musique européenne par sa dimension lyrique et son art de la mélodie, le trio Reis-Demuth-Wiltgen développe un art plein de nuances. Sans cesse renouvelée, la musique de l’album surprend pas sa fraîcheur et sa capacité à raconter des histoires chantantes aux couleurs changeantes.

Cet été on peut écouter le trio Reis-Demuth-Wiltgen en France. Plusieurs rendez-vous s’anoncent. Le 24 juin 2017 à 19h30 et 21h30 au Duc des Lombards à Paris. Le 25 juin 2017 à 17h salle Jéliote d‘Oloron-Sainte-Marie dans le cadre du festival des Rives et des Notes. Le 08 juillet 2017 aux Têtes de Jazz en Avignon. Le 01 août 2017 à 21h à la salle Moulinages de l’Espace Soubeyran à Crest dans le cadre de Crest Jazz Festival. Le 02 août dans le cadre de Jazz à la Colle sur Loup.
Il faut par contre attendre le 16 mars 2018 pour la prochaine performance du trio Reis-Demuth-Wiltgen avec le saxophoniste Joshua Redman et l’orchestre philharmonique du Luxembourg dirigé par Vince Mendoza à la Philharmonie de Luxembourg.
Septembre 2017, événement au Bémol 5… René Urtreger

Septembre 2017, événement au Bémol 5… René Urtreger

Rentrée en fanfare au Bémol 5. En effet, après les premiers concerts programmés dès le 23 août 2017, se profile un évènement de taille avec la venue d’un pianiste exceptionnel au Bémol 5, René Urtreger, pour deux concerts, les 28 et 29 septembre 2017.

Ambronay 2017 – Les concerts du Chapiteau

Ambronay 2017 – Les concerts du Chapiteau

Outre la programmation des grandes œuvres baroques, le Festival Ambronay 2017 propose cette année encore des concerts étonnants sous son Chapiteau. Samedis soirs festifs où le baroque rencontre la musique folk et les musiques traditionnelles.

« Tribute to Lucienne Boyer » par le Grand Orchestre du Tricot

« Tribute to Lucienne Boyer » par le Grand Orchestre du Tricot

Le 29 juin 2017 est sorti « Tribute to Lucienne Boyer » interprété par le Grand Orchestre du Tricot. Pas question de passer sous silence cet album audacieux. Ce n’est en effet pas tous les jours que d’anciennes bluettes sont transfigurées en de fougueuses chansons d’amour. Un vrai remède contre la déprime.

Share This